Tarifs réglementés d’EDF : hausse de 1,7 % maximum en août

Tarifs réglementés d’EDF : hausse de 1,7 % maximum en août

Près de 27 millions de foyers actuellement soumis aux tarifs réglementés de l’électricité verront leurs dépenses énergétiques augmenter de 1,1 % ou 1,7 % selon le choix du régulateur. La Commission de régulation de l’énergie et le régulateur décideront au final de la hausse de ces tarifs, en fonction des décisions prises.


Avec Quelle Energie découvrez comment réaliser des économies d’énergie grâce à nos multiples simulateurs. Testez notre simulateur Quelle Energie !


Hausse des tarifs réglementés

Les tarifs réglementés de l’électricité mis en place par EDF, pour un total d’environ 27 millions de ménages, subira une augmentation de 1,1 % ou 1,7 % le 1er août. L’information est originaire d’une source privilégiée par rapport au dossier. Le choix entre les deux augmentations possibles se fera selon la situation :

  • Si le régulateur souhaite mettre en place cette année le rattrapage tarifaire sur les tarifs appliqués en 2012, alors l’augmentation sera de 1,7 %. Cette information provient également de la même source.
  • En revanche, si la Commission de régulation de l’énergie ne souhaite pas effectuer la totalité de ce rattrapage, alors les tarifs réglementés n’augmenteront que de 1,1 %.

Rattrapage tarifaire

Pylônes électriquesUn plafonnement à 2 % de la hausse des tarifs fut invalidé par le Conseil d’Etat en avril 2014. Cela concernait la période d’août 2012 à août 2013 : ce dispositif avait été mis en place par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. La mesure du gouvernement de l’époque avait été mis à mal par les concurrents d’EDF, celle-ci s’est donc retrouvée face au Conseil d’Etat qui fait office de plus haute juridiction administrative. Ces concurrents jugeaient que l’augmentation n’était pas assez élevée afin de pallier les coûts de production d’électricité car c’est ce que les textes de loi exigent. Heureusement, une partie déjà conséquente du rattrapage est déjà terminée mais il reste une part de 190 millions d’euros qu’il faudra prélever chez les clients qui étaient abonnés aux tarifs réglementés pendant la période qui pose problème. Il est ensuite arrivé une expérience similaire, plus tard, lorsqu’en 2016, le Conseil d’Etat a de nouveau ordonné la mise en place d’un deuxième rattrapage, pour cette fois-ci la période du 1er août 2014 au 31 juillet 2015. Les abonnés ont ainsi vu leur facture énergétique augmenter de 30 euros en moyenne.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

Le calcul des tarifs réglementés

ÉlectricitéChaque année, nous assistons à la révision des tarifs réglementés de vente de l’électricité au 1er août. Ceux-ci sont obtenus grâce à l’addition du coût de commercialisation, du coût de transport de l’électricité qui comprend les réseaux de transport et de distribution et des coûts de l’énergie qui regroupent le prix du marché de gros, ainsi que le prix historique du nucléaire. Le système déterminant les prix est donc simple : la Commission de régulation de l’énergie soumet une proposition d’évolution des tarifs puis le gouvernement a un délai de trois mois s’il souhaite refuser ce nouveau prix. Par exemple, les prix de l’année passée ont baissé de 0,5 % : cela s’explique par la fragilité des prix de l’électricité sur le marché de gros pendant cette période-là. D’un autre côté, en 2015, les prix constatés avaient augmenté de 2,5 %. La concurrence est désormais ouverte à tous depuis dix ans mais les tarifs réglementés continuent d’exister parallèlement. De ce fait, certains concurrents d’EDF critiquent vivement les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité qu’ils considèrent comme un frein à la concurrence. L’Anode est une association de fournisseurs alternatifs qui se bat contre les tarifs réglementés du gaz d’Engie. Cette association ayant déposé une plainte, le Conseil d’Etat doit formuler une décision rapidement. Rappelons que 5,3 millions de particuliers sont concernés par les tarifs d’Engie.

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :