Pourquoi la facture de fioul ne cesse de grimper ?

Pourquoi la facture de fioul ne cesse de grimper ?

Cet hiver encore, on peut voir la facture de fioul augmenter. On l’explique par la hausse du prix du pétrole la plupart du temps, mais les taxes y sont aussi pour quelque chose.

Le prix du fioul a encore augmenté

Une mauvaise nouvelle pour les 4,6 millions de foyers qui se chauffent ou utilisent le fioul domestique, son prix a encore augmenté. En conséquence, les factures de chauffage des particuliers concernés risquent d’être plutôt salées. Mais à quoi sont dues ces augmentations successives du cours du fioul ? En cause, le prix des énergies fossiles qui sont soumises à leur rareté grandissante, mais également la politique intérieure, et plus précisément, les taxes imposées par l’État.

Fluctuation du cours du pétrole

Après la chute du prix du baril de pétrole à partir de 2014, il repart désormais à la hausse depuis environ un an à cause des réajustements opérés par les pays producteurs. Les hivers précédents (2014 et 2015) avaient été très doux et la demande en énergie fossile, dont le fioul, avait été faible. Cette baisse de consommation avait contribué à garder des prix bas sur les énergies de chauffage. Au contraire, cet hiver 2016 est plutôt rigoureux, et la vague de froid a pour conséquence d’augmenter significativement la demande en fioul, et donc son prix.

Mais la nouvelle hausse du prix du baril et la demande en croissance n’expliquent pas tout. On doit aussi l’alourdissement des factures de chauffage aux nombreuses taxes et impôts appliqués sur l’énergie depuis quelques années. Malgré la hausse des prix, ces taxes restent inchangées et ont même tendance à augmenter, en accord avec la politique énergétique de la France.

TICPE, taxe carbone : la Loi de Finance pèse sur le prix du fioul

La Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE) a augmenté au 1er janvier 2017. Cette mesure avait été prévue et confirmée dans le Plan de la Loi de Finance (PLF), faisant augmenter la taxe de 27 euros pour 1 000 litres de fioul domestique cette année.

En outre, depuis 2014, la taxe carbone est intégrée à cette TICPE qui s’affichait alors à 68 euros pour 1 000 litres de fioul domestique. En 2017, la TICPE a plus que doublé, s’affichant au prix de 142 euros les 1 000 litres.

Economiser le fioul pour réduire la facture

N’ayant aucune emprise sur les prix nationaux, les particuliers se voient obligés de réduire leur consommation énergétique pour ne pas subir des factures trop élevées après l’hiver. Le fioul est une des énergies de chauffage les plus chères et il est important de pouvoir maîtriser sa consommation pour ne pas le payer à prix d’or.

Le saviez-vous ?

 

Si vous souhaitez vous procurer une nouvelle chaudière fioul à condensation, vous avez normalement droit à des aides à la rénovation énergétique pour réduire le prix de l’équipement.

 

Si vous possédez une chaudière à fioul, vérifiez bien son état et sa vétusté. Une chaudière trop vieille ou mal entretenue est très gourmande en énergie. C’est peut-être aussi le moment de songer à remplacer votre vieille chaudière pour une chaudière fioul à condensation. Cet appareil plus moderne et plus performant permet de réaliser des économies d’énergie importantes, faisant de lui un investissement rentable et économe sur le long terme.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :