Hausse des interventions pour impayés des fournisseurs d’électricité et de gaz en 2018

5 applications pour réduire votre consommation d'énergie

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018, on compte très exactement 572 440 interventions pour impayés réalisées par tous les fournisseurs d’électricité et de gaz en France. Ce chiffre est en augmentation et révèle la difficulté pour certains ménages de venir à bout de leur facture d’électricité. Décryptage de ces chiffres.

Des interventions plus nombreuses

Ces interventions sont en hausse par rapport à 2017, de 4,9% pour les interventions en électricité et de 0,8% pour le gaz, soit une augmentation globale de 4,2% des interventions pour impayés.
 
Qu’appelle-t-on une intervention ? Des interruptions de fourniture d’énergie et/ou des réductions de puissance d’énergie chez les particuliers concernés. Ces données sont partagées par les fournisseurs chaque trimestre au médiateur national de l’énergie et à la Commission de régulation de l’énergie, ce qui permet de collecter plus d’informations sur l’évolution de la précarité énergétique en France.

Les causes de ces impayés

Le tableau de bord de l’Observatoire National de la précarité énergétique donne quelques chiffres clés pour mieux comprendre ce phénomène de précarité énergétique : 15% des Français déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2017 pendant au moins 24 heures et pour 4 ménages sur 10, ce froid est lié à une mauvaise isolation de leur logement.
Alors que d’un autre côté 11,6% des Français, qui comptent parmi les plus modestes, dépensent plus de 8% de leurs revenus globaux pour leur facture énergétique. En bref, beaucoup de dépenses et peu de résultats.

Des aides pour les plus précaires

Pour accompagner les ménages dans cette situation très inconfortable, plusieurs dispositifs existent :

Hausse des impayés en gaz et électricité en 2018

  • La trêve hivernale : entre le 1er novembre et le 31 mars, les interruptions de fourniture d’énergie ne peuvent pas être réalisées par les fournisseurs d’énergie, et seules les réductions de puissances sont permises, sauf pour les bénéficiaires des chèques énergie.
  • Les chèques énergies remplacent les tarifs sociaux, et sont envoyés par l’Etat à 5,8 millions de bénéficiaires en 2019, pour les aider dans leurs dépenses ou travaux énergétiques.
  • D’autres aides financières à la rénovation existent pour accompagner les particuliers en situation de précarité énergétique.

Les demandes du médiateur national de l’énergie

Pour poursuivre et affermir la lutte contre la précarité énergétique, le médiateur national demande en 2019 :

  • La mise en place d’un fournisseur qui s’occuperait spécialement des ménages modestes qui ne parviennent plus à souscrire de contrat avec les autres fournisseurs à cause de leurs difficultés financières.
  • Un niveau de performance minimal obligatoire pour les logements mis en location afin d’éviter les logements trop énergivores entrainant des dépenses trop élevées.

Une solution : rénover son logement (pour 1€)

Pour réduire ses dépenses énergétiques sans se ruiner, le Pacte Energie Solidarité, marque du groupe Effy, propose des travaux de rénovation pour 1€ aux ménages les plus modestes : l’isolation des combles, première source de perte d’énergie, l’isolation des sols et caves, ainsi que le remplacement de votre chaudière par une pompe à chaleur. Chacun de ces travaux est réalisable pour 1€ par des professionnels reconnus, sans avoir à avancer de frais. Vérifiez vite si vous êtes éligible à ces offres !

Le saviez-vous ?

 

Découvrez vite si vous êtes éligibles à l’offre d’isolation des combles à 1€ grâce à notre simulateur, ou rendez-vous sur le site du Pacte Energie Solidarité pour découvrir tous nos travaux à 1€ !

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :