Gaz : vers la fin des tarifs réglementés ?

vers la fin des tarifs réglementés du gaz ?L’Autorité de la concurrence française a préconisé jeudi 18 avril la suppression progressive des tarifs réglementés du gaz. Elle juge que c’est un système qui a conduit à « une influence défavorable » sur la concurrence dans le gaz sans « contribuer positivement » au pouvoir d’achat des ménages. Autrement dit, les Français payent trop !

Des concurrents encore méconnus

Comme nous l’expliquions dans un précédent article, le marché de l’énergie (gaz et électricité) s’est ouvert à la concurrence il y a 6 ans. Pourtant, 90% des Français restent clients d’EDF pour l’électricité et de GDF Suez pour le gaz, ce qui leur vaut une situation de quasi-monopole. Les opérateurs alternatifs (Direct Energie, ENI etc.) ont bien du mal à percer sur ce marché. D’ailleurs, l’Autorité de la concurrence considère que l’ouverture du marché du gaz est « un échec ». Les consommateurs n’ont pas été suffisamment informés des nouveaux arrivants et de leurs offres. Et pour cause, « plus de la moitié des consommateurs résidentiels ne savent pas qu’ils peuvent choisir leur fournisseur de gaz naturel et 68 % d’entre eux ignorent qu’EDF et GDF Suez sont deux entreprises différentes et concurrentes ». Dommage quand on sait que les tarifs de ces autres fournisseurs peuvent être jusqu’à 15% inférieurs à ceux pratiqués par les deux opérateurs historiques.

Des tarifs supérieurs à la moyenne européenne

L’Autorité de la concurrence ajoute que les prix payés par les Français sont « très nettement au-dessus de la moyenne européenne » depuis 2009 ! Ces tarifs sont aussi supérieurs à ceux, non réglementés, de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a donc également recommandé d’avoir encore davantage recours aux prix de marché pour favoriser la baisse de celui du gaz.

Le gouvernement ne renoncera pas !

Delphine Batho, la Ministre de l’Energie, s’est exprimée en fin de journée pour expliquer que le gouvernement garderait bien ce système de tarifs réglementés, tant pour l’électricité (près de 29 millions de clients) que pour le gaz (environ 9 millions). Pour le gouvernement, il est indispensable de conserver ces tarifs car ils restent un garde-fou si, un jour, les tarifs libres venaient à exploser.

Si vous aussi, vous trouvez que vos factures d’électricité et de gaz sont trop élevées, passez aux énergies renouvelables ! Faites la simulation sur notre site ! C’est 100% gratuit.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :