L’arrivé du gaz de schiste américain en France

Pipeline gaz

La première livraison de méthane provenant des Etats Unis, issue en partie de l’exploitation du gaz de schiste, arrive en France. Cette nouvelle crée un vif débat en France, l’exploitation du gaz de schiste y étant interdite.

Une importation qui fait débat

Après la Norvège et le Portugal, la première livraison de méthane provenant du Texas (Etats Unis) est attendue en France au mois de juin. Depuis 2011, l’exploitation du gaz de schiste est interdite dans l’hexagone à cause des problèmes environnementaux qu’elle pourrait générer. Cependant, cette proscription ne s’applique qu’à l’extraction et ne concerne donc pas l’importation. Cette législation, qui peut sembler ambiguë, est due au fait que les importations effectuées concernent du méthane. Or, il est vrai que dans certains cas la composition du méthane peut être issue de l’exploitation du gaz de schiste, mais ces cas de figure restent aujourd’hui minoritaires. Il est donc très compliqué de mettre en place une législation concernant l’importation de méthane issue de l’exploitation du gaz de schiste, d’autant plus qu’il est très difficile d’estimer avec précison la composition du méthane en question.

Le saviez-vous ?

L’installation d’une chaudière gaz à condensation peut vous faire économiser 35% d’énergie. Effectuez une simulation chauffage gratuite pour savoir si la chaudière gaz à condensation est adaptée à votre logement .

 

Les principales figures d’opposition à une telle importation sont Paul Reynard (Porte-parole de l’association Stop au gaz de schiste) et Ségolène Royal (Ministre de l’écologie) qui dénoncent la potentielle contamination des nappes phréatiques qu’engendrerait l’exploitation d’un tel gaz.

Avantages économiques et risques environnementaux

Comme tout nouveau fournisseur arrivant sur un marché, l’arrivée du méthane nord-américain en France est bénéfique économiquement. En effet, l’émergence du fournisseur Cheniere Energie sur le marché français ne peut que faire baisser les prix, étant donné qu’il représente un acteur compétitif en plus sur le marché. Engie estime que les futures livraisons en provenance des Etats Unis vont permettre de maintenir des prix bas pendant les 3 ans à venir. De plus, ce fournisseur supplémentaire permet de réduire le risque de pénurie.

Oui ou Non au gaz de schisteCependant, ce méthane qui peut être composé à 50% de gaz de schiste, pourrait provoquer des problèmes environnementaux. Ce risque concerne les nappes phréatiques, qui pourraient être contaminées par la technique d’extraction du gaz de schiste, appelée fracturation hydraulique.

Cette dernière consiste à propulser de l’eau traitée (avec ajout de produits chimiques) sous haute tension sur la roche, créant ainsi des micros fissures, permettant de la rendre moins perméable et ainsi faciliter l’extraction du gaz. Néanmoins, cela représente un risque de contamination des nappes phréatiques, dans l’hypothèse où cette eau chimique migrerait vers un aquifère voisin.

Devis gratuit pour chaudière gaz basse température

Actuellement, des recherches sont en cours pour mettre au point une nouvelle technique d’extraction du gaz de schiste, qui aurait comme principe la récupération du fluide injecté. La technique d’extraction ne changerait pas beaucoup, mais le fluide utilisé serait différent.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :