Le chèque énergie : l’alternative aux tarifs sociaux de l’énergie

Nouveau dispositif : le chèque énergie

Un nouveau dispositif d’aide au paiement des dépenses d’énergie va être testé dans 4 départements, dès le 20 mai prochain. Cette expérimentation qui concernera l’Ardèche, l’Aveyron, les cotes d’Amor ainsi que le Pas-de-Calais, remplacera les tarifs sociaux de l’énergie, en place depuis 2012 et qui prendront fin le 31 décembre 2017.

Qu’est-ce qu’un chèque énergie ?

Le chèque énergie devrait permettre aux ménages les plus modestes de pouvoir régler leurs dépenses d’énergie avec plus de facilité. Jusqu’alors, les tarifs sociaux de l’énergie permettaient uniquement de régler les dépenses d’énergie liées au gaz et à l’électricité. Le décret de lancement de l’expérimentation, publié le 6 mai dernier, précise que le nouveau dispositif concernera quant à lui toutes les dépenses d’énergie quelles qu’elles soient (Fioul, bois, GPL…). De plus, il pourra être utilisé pour le règlement de toutes installations d’équipements éligibles au crédit d’impôt.

L’expérimentation du chèque énergie est une bonne nouvelle pour tous les consommateurs qui n’avaient droit à aucune aide pour se chauffer jusque-là, c’est-à-dire les ménages se chauffant au fioul, au GPL, bois-énergie ou encore ceux raccordés à un réseau de chaleur, soit 28% des logements. Jean Gaubert,  Médiateur nationale de l’énergie.

Réduire sa facture d’énergie

Le chèque énergie s’adressera aux quatre millions de ménages en situation de précarité énergétique (ils consacrent plus de 10% de leur budget aux dépenses d’énergie). Son montant dépendra du niveau de revenue et de la composition du ménage (150 euros en moyenne).

Les objectifs de l’aide

L’objectif principal du dispositif, qui devrait se généraliser à toute la France dès 2018, est de faciliter le règlement des dépenses d’énergie des ménages les plus modestes. Les chèques énergie seront envoyés une fois par an et ne nécessiteront aucune démarche de la part des ménages, qui ne sont pas toujours au courant des aides dont ils peuvent bénéficier. Le dispositif s’apparentera donc plus à un accompagnement qu’à une simple subvention d’Etat.

L’idée, c’est que le montant des factures d’énergie baisse, qu’il y ait tout un accompagnement pour aider les ménages à réduire leur consommation, sachant qu’en général, ce sont les plus précaires qui sont les moins informés. Ségolène Royal

Le saviez-vous ?

Il existe des aides d’Etat pour les travaux de rénovation énergétique. Le simulateur Quelle Energie permet d’identifier l’ensemble des aides et subventions dont vous pouvez bénéficier.

 

Le ministère prévoit une distribution de 150 000 à 200 000 chèques énergie durant l’expérimentation.

Bien que cette aide soit saluée par le plus grand nombre, son montant moyen reste l’objet de nombreuses critiques, dont celle du médiateur national de l’énergie qui «souhaiterait qu’il atteigne 250 euros pour permettre aux consommateurs les plus vulnérables d’alléger significativement le poids de leurs factures»

 

 

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions

16 Mai

Enfin une bonne nouvelle, pour les foyers démunis.

osram



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :