Baromètre du prix des énergies pour le 1er trimestre 2016

Baromètre du prix des énergies pour le 1er trimestre 2016

L’énergie constitue une ressource qu’il faut utiliser à bon escient afin de préserver notre Planète. Du côté des particuliers, cela engage une part conséquente de leur budget. C’est pourquoi consommer moins et réduire sa facture énergétique est à placer dans les bonnes idées. Commençons d’abord par établir un petit bilan : focus sur le prix des énergies du 1er trimestre.

Avant toute chose, il est à noter que le prix des énergies est en constante évolution et varie ainsi chaque année. Etant donné que les sources d’énergie vous sont utiles et permettent d’alimenter votre logement, il s’avère important de suivre leur évolution.

L’électricité : la source d’énergie la plus coûteuse

Parce qu’elle représente l’énergie la plus chère sur le marché, l’électricité est une source d’énergie à considérer en premier lieu. Pour une maison individuelle, son prix s’élevait à 16,07 €/kWh en 2016. Et pour un appartement individuel, celui-ci était de 16,43 €/kWh. En l’espace de dix ans, son coût a d’ailleurs augmenté de 35%. Cette source d’énergie affiche ainsi une tendance à la hausse qui serait amené à se poursuivre.

Il est toutefois à noter que la Commission de régulation de l’énergie recommande au gouvernement une baisse de 0,5 % des tarifs de l’électricité pour les prochains mois. En revanche, une hausse rétroactive réclamée par le Conseil d’Etat, dans le cadre d’un rattrapage des tarifs de l’année 2012, est également prévue.

Le gaz et le fioul : à quels prix ?

Du côté du gaz naturel, son coût est chiffré à 6,50 €/kWh pour le mois de mars 2016. Et ce, aussi bien en maison qu’en appartement individuel. Pour ce qui concerne le gaz propane, toujours pour mars 2016, ce dernier affichait un coût de 12,12 €/kWh.

Il faut compter 5,99 €/kWh pour le prix du fioul en maison individuelle, pour mars 2016. Pour les appartements collectifs, celui-ci est recensé à 5,33 €/kWh. Notez bien que le prix du fioul est indexé sur celui du pétrole. En ce sens, son coût peut varier d’une journée à l’autre, et suivant les régions. Il est donc essentiel de surveiller l’évolution des prix. Sachez néanmoins que le fioul est considéré comme une source d’énergie peu chère. Elle constitue en effet, juste après le bois, la source d’énergie la moins onéreuse du marché.

Le saviez-vous ?



Le dispositif de l’aérovoltaïque se place comme une solution qui permet d’exploiter 80% du potentiel solaire. Calculez le montant des économies d’énergie que cela pourrait vous faire réaliser en testant notre simulateur gratuit.



L’énergie la moins chère du marché : le bois

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que le bois constitue la source d’énergie la moins coûteuse sur le marché. A titre d’exemple, on note, pour décembre 2015, un prix affiché à 5,83 €/kWh pour les granulés de bois en maison individuelle.

Consommer moins pour dépenser moins

Certaines astuces, qui vont dans le sens de la transition énergétique, permettent de réduire sa consommation d’énergie. Cela revient ainsi à abaisser le montant de sa facture énergétique.

Les énergies renouvelables

Les augmentations des prix que subissent constamment les différentes sources d’énergie traduisent une hausse des investissements dans le secteur du renouvelable. En adéquation avec la croissance verte, ces sources d’énergie s’avèrent moins coûteuses et font du bien à notre écosystème. Qu’il s’agisse de panneaux solaires, d’éoliennes ou autres, ce sont autant de dispositifs qui permettent de réaliser des économies d’énergie notables.

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions

30 Juin

Le fioul reste selon moi le mode de chauffage le moins onéreux. En passant par un site de groupement de commandes (il s’appelle Plus on est moins on paie !), le tarif est négocié à ma place et ma facture n’est franchement pas élevée.

DUPONT



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :