La transition écologique aux mains de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot

La composition du gouvernement Philippe a été annoncée ce mercredi. Nicolas Hulot a accepté de succéder à Ségolène Royal au poste renommé « Ministère de la Transition écologique et solidaire ». Quel est le parcours du nouveau Ministre de la Transition écologique pour qui « la solidarité doit être le premier critère [des] choix de politique publique et économique » ? Avec quelles personnalités politiques devra-t-il composer pour atteindre les objectifs de développement durable et de rénovation énergétique ?


Quel serait le coût de la rénovation énergétique de votre logement ? Faites le test.


Quel est le parcours de Nicolas Hulot ?

Discours de Nicolas HulotLa construction de l’image médiatique de Nicolas Hulot débute avec l’émission Ushuaïa Nature diffusée à la fin des années 80. L’engagement grandissant du journaliste-reporter, fondateur de la Fondation Ushuaïa, le poussera à emprunter la voie de la politique pour appuyer ses idéaux. Il aurait envisagé de se présenter à l’élection présidentielle de 2007, avant de se retirer suite à la signature de son Pacte écologie par les principaux candidats. Cette charte avait été proposée par le biais de sa fondation, rebaptisée Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme. En 2011, il s’engage pleinement dans la campagne présidentielle et perd face à la magistrate franco-norvégienne Eva Joly, lors de la primaire écologiste. En 2012, François Hollande lui confie le poste d’envoyé spécial pour la protection de la planète. Il est aujourd’hui bien décidé à relever les défis du poste de Ministre de Transition écologique et solidaire (précédemment Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer), considérant que : « l’urgence de la situation m’impose de tout tenter pour faire émerger le nouveau modèle de société que nous appelons collectivement de nos vœux. J’espère que cette nouvelle donne offrira un terreau fertile pour le construire enfin ».

Quelles ambitions sur les questions d’environnement et de rénovation énergétique ?

Le mix énergétique

La Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV), publiée en août 2015 sous l’impulsion de Ségolène Royal, prévoit la réduction de la part du nucléaire à 50% d’ici 2025 et de porter à 32% la part des énergies renouvelables d’ici 2030.

Centrales NucléairesAu cours de sa carrière, Nicolas Hulot s’est exprimé à plusieurs reprises sur la question du nucléaire. En 2011, il avait salué « la décision courageuse et politique d’Angela Merkel » qui visait la sortie du nucléaire en 2022. Il estimait alors qu’une éventuelle sortie du nucléaire en France serait « un peu plus longue », « un peu plus complexe ». Le « principe de précaution », instauré par Jacques Chirac, est cher à l’écologiste, qui refuse le « dogmatisme » et souhaite développer progressivement les énergies renouvelables conformément à la LTECV. Une position qui semble s’accorder avec celle d’Emmanuel Macron. Les deux hommes se sont positionnés en faveur de la fermeture de Fessenheim. Un accord qui sera moins évident avec l’ancien cadre d’Areva, Edouard Philippe, qui avait, en tant que député, voté contre la loi de transition énergétique et contre celle relative à la fraude fiscale.

La rénovation des passoires énergétiques

Rénovation énergétiqueL’écologiste devra assurer la rénovation performante des passoires énergétiques, prévue par la LTECV. Le président Emmanuel Macron s’est engagé dans son programme écologique à diviser par deux le nombre de passoires énergétiques d’ici 2022, pour un budget global de 8 milliards d’euros (4 milliards d’euros pour le privé et 4 milliards d’euros pour le public).

Qu’est-il arrivé au Ministère du Logement et de l’Habitat Durable ? Le successeur d’Emmanuelle Cosse sera Richard Ferrand, le Ministre en charge de la Cohésion des territoires. Le député du Finistère était secrétaire général du mouvement En marche ! et a maintenant à sa charge les questions de politique de la ville et du logement.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique grâce aux aides et subventions. Quelle Energie met à votre disposition un simulateur vous permettant d’estimer le montant des aides dont vous pourriez bénéficier.
 

La pollution

Sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la question des transports intéressera à la fois Nicolas Hulot et Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique chargée des transports. L’ex-PDG de la RATP a également été directrice de cabinet de Ségolène Royal au Ministère de l’Ecologie.

Vos réactions

22 Mai

Mr hulot…. pourquoi êtes vous d accord pour le second aéroport à ND des Landes vu que vous optez pour la réduction des gaz à effet de serre

Dom
29 Sep

je veux souhaiter bon courage à monsieur HULOT, surtout ne lâchons rien, surtout ne nous laissez pas tomber, nous avons trop confiance en vous.

ariane MARGOUT



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :