Le Ministère de l’Environnement fait des économies

Le Ministère de l’Environnement fait des économies

À cause d’annulations de crédit, le Ministère de l’Environnement et du Développement durable s’est vu annuler une partie de son financement. Cette mauvaise nouvelle impactera le programme présenté dans la Loi de Finance 2016.

La faute aux prêteurs

Le décret annonçant l’annulation d’une partie des engagements du Ministère de l’Environnement devrait être publié prochainement. Cette remise en cause du programme énoncé dans la Loi de Finance 2016 est due à l’annulation de crédits décidée par le gouvernement, supprimant ainsi une partie des allocations budgétaires à son Ministère. Ainsi, le manque à gagner est énorme puisqu’il s’agit de 136 millions d’euros que le Ministère de l’écologie ne pourra pas utiliser pour ses actions. Ce changement de plan force le gouvernement à faire des coupes budgétaires et à limiter les dépenses dans certains domaines, n’en plaisent aux concernés.

Quels sont les domaines touchés ?

Sur les 136 millions d’euros qui ne seront pas touchés par le Ministère de l’Environnement, c’est la Recherche dans l’énergie, le développement et la mobilité durables qui va en pâtir le plus avec 23 millions d’euros retirés. Les quelques 113 millions d’euros restants qui étaient destinés au Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer concernent différents secteurs tels que les infrastructures et les services de transport (72,1 millions d’euros), la prévention des risques (10 millions d’euros), les services généraux du Ministère et de pilotage des politiques écologiques (9,2 millions d’euros), la sécurité et les affaires maritimes, pêche et aquaculture (7,7 millions d’euros), l’énergie et le climat (4,7 millions d’euros), la météorologie (4,5 millions d’euros), les paysages, l’eau et la biodiversité (3,8 millions d’euros), et les informations géographiques et cartographiques (800 000 euros).

La rénovation énergétique et les subventionsIl faut ajouter à cette baisse des financements une probable réduction des subventions versées par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable.

L’ADEME et l’ANAH épargnées ?

On imagine bien que le redéploiement budgétaire lié à ce refus de crédits pourrait remettre en cause le financement des subventions versées par le Ministère. Cependant, le décret bientôt publié préconise d’orienter ses fonds vers le programme urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat pour un montant de 150 millions d’euros. Cet argent irait en réalité à l’ADEME, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, en plus des 2,3 milliards d’euros qu’elle gère déjà pour mener à bien la transition énergétique amorcée en France. L’agence gère également le financement de l’Anah, l’Agence Nationale de l’Habitat, dont son programme d’amélioration de l’efficacité énergétique et « Habiter Mieux » à destination des foyers modestes.

Le saviez-vous ?



Notre simulateur vous permet de réaliser le bilan énergétique de votre logement gratuitement. Vous avez également la possibilité de demander un devis gratuit et sans engagement !



Mais les annulations de crédits pourraient bien amener finalement à une revue à la baisse des subventions accordées pour la rénovation énergétique, notamment celles délivrées par l’Anah. De manière générale, le Ministère se retrouve dans l’obligation de modifier drastiquement son programme écologique à peine quelques mois après la COP 21 et les accords de Paris. La Minsitre, Ségolène Royal, souhaite rester positive en insistant sur le fait que 250 millions d’euros par an sont effectivement déployés pour financer le Plan de Transition Energétique.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :