Elections européennes, quels enjeux environnementaux ?

Elections européennes, quels enjeux environnementaux ?
Les prochaines élections européennes se dérouleront du 22 au 25 mai 2014. Il s’agira alors d’élire les eurodéputés qui représenteront les citoyens européens. Les enjeux environnementaux ont pris une place prépondérante dans les préparations des huitièmes élections européennes. Les citoyens espèrent, en effet, que le renouvellement du Parlement donnera un nouveau souffle à la cause environnementale européenne.

Une timide politique environnementale

Protéger la biodiversité, lutter contre le réchauffement climatique, développer les énergies renouvelables… Tant de missions dont s’est emparée l’Union Européenne ces dernières années. Il faut dire que l’écosystème est véritablement menacé (pollution, déforestation, changement climatique…) et nécessite des politiques d’action.


Dès les années 70, l’Union Européenne a mis en place diverses mesures, notamment grâce aux Programmes d’Action pour l’Environnement (PAE) qui s’inscrivent comme des feuilles de route guidant ses orientations environnementales. Depuis de nombreux actes ont été adoptés.


Le Paquet Climat-Energie, mis en place en 2008, s’inscrit comme l’une des plus belles réalisations environnementales européennes. Le plan, surnommé les « 3 fois 20 », prévoit d’ici 2020 :

  • De faire passer la part des énergies renouvelables à 20 % de la consommation énergétique européenne
  • De diminuer de 20 % les émissions de CO2 des pays membres
  • D’augmenter l’efficacité énergétique européenne de 20 %

L’Union Européenne s’est donc dotée de divers actes législatifs pour faire de la protection de l’environnement une priorité. Néanmoins, cette politique n’est pas traduite de manière homogène et systématique dans les pays membres, ce qui détériore son efficacité.


D’après un rapport, publié par l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) en octobre 2013, le développement des énergies renouvelables et la réduction des gaz à effets de serre seraient sur la bonne voie pour atteindre les objectifs du Paquet Climat-Energie. En 2012, le premier aurait déjà atteint 14,4 % et le second 18 %. L’amélioration de l’efficacité énergétique serait, quant à elle, encore loin des résultats attendus et sera difficilement réalisable.

Elections européennes, quels enjeux environnementaux ?

Vers une Europe plus écolo

L’enjeu des prochaines élections européennes est crucial. En effet, le Parlement Européen est l’instance des citoyens. Les eurodéputés ont pour mission de représenter le peuple européen et ses aspirations. La nouvelle composition permettra donc peut-être de faire de la cause environnementale une priorité.


Deux listes candidates à l’élection se présentent actuellement comme porteuses de la cause écologique européenne et font des enjeux climatiques et énergétiques leur cheval de bataille.


Europe Citoyenne a pour ambitieux projet d’aboutir aux trois transitions (économique, sociale et écologique). Pour y parvenir, le parti compte notamment combattre le poids des lobbies qui entravent souvent la mise en œuvre des politiques communautaires.

Europe Ecologie propose, quant à elle, des objectifs qui feront de l’Union une Europe écolo. Le parti a, en effet, pour ambition d’achever la transition énergétique européenne. Pour cela, il vise à faire passer la part des énergies renouvelables à 45 % de la consommation énergétique de l’Union, de réduire de 60 % les émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer de 40 % l’efficacité énergétique européenne d’ici 2030.


Ces objectifs sont, certes, ambitieux mais peu réalistes. En effet, ces chiffres paraissent trop éloignés de la situation actuelle de l’Europe. Si d’une façon générale, les deux premiers objectifs prévus par le Paquet Climat-Energie pourraient être réalisés d’ici 2020, l’amélioration de l’efficacité énergétique, elle, ne sera pas atteinte selon les prévisions de Réseau Action Climat. Doubler cet objectif, comme le prévoit Europe Ecologie, paraît donc être une ambition irréalisable.


La plupart des citoyens ont conscience que le changement climatique requiert une exécution urgente pour les générations suivantes. Or, le taux d’abstentionnisme attendu aux prochaines élections pourrait être supérieur à 60 %, selon les diverses études réalisées. Ce manque d’intérêt pour l’Europe pourrait donc avoir de lourdes répercussions. Le Parlement Européen est, en effet, l’institution représentative du peuple, et ce pour 5 ans.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :