Médiateur national de l’énergie : quel bilan ?

Médiateur national de l'énergie : quel bilan ?

Le Médiateur national de l’énergie, autorité spécialisée dans le secteur de l’énergie, a publié son rapport d’activité pour l’année 2018. Quels sont les grandes tendances, les principaux litiges et les perspectives d’avenir du secteur énergétique ? QuelleEnergie.fr fait le point avec vous.

Qu’est-ce que le Médiateur de l’énergie ?

Créé par la loi du 7 décembre 2006 relative à l’énergie, le Médiateur national de l’énergie est une autorité publique nationale et indépendante qui a deux missions principales : informer tous les Français sur leurs droits en tant que consommateurs d’énergie et gérer les litiges auxquels les consommateurs peuvent être confrontés, face aux fournisseurs et distributeurs du secteur de l’énergie, en y apportant des solutions amiables adaptées.

Concrètement, le médiateur de l’énergie gère les informations et le dispositif Energie-Infos, avec le site internet energie-info.fr qui propose des informations pratiques sur l’énergie, ainsi qu’un comparateur d’offres. Côté litiges, il est un recourt en médiation en cas de problèmes avec un fournisseur ou distributeur d’énergie (électricité, mais aussi gaz, fioul, bois…). Chaque consommateur ou un de ses représentants (association, avocat…) peut le saisir dans un délai situé entre 2 mois et un an après la source du litige. Ce recourt est gratuit et peut se faire par courrier ou par voie électronique.

Les chiffres clés du Médiateur de l’énergie en 2018

Le Médiateur de l’énergie en chiffres, c’est :

  • 2 132 000 consommateurs qui ont été informés sur leurs droits en 2018, via le numéro vert 0 800 112 212 et les sites internet energie-mediateur.fr et energie-info.fr.
  • 16 934 litiges reçus par le Médiateur, dont 5 530 litiges recevables en médiation, qui ont donné lieu à 5 086 recommandations et accords amiables.

  • Finalement, 89 % des personnes interrogées sur le sujet se disent satisfaites des services du Médiateur de l’énergie et 94 % se disent prêts à le recommander à un proche.

l

Source : Rapport 2018

Accroissement du nombre des fournisseurs et des offres d’énergie

Le nombre de fournisseurs d’énergie ne cesse d’augmenter. En 5 ans, il a doublé passant de 12 à 31 fournisseurs. En plus des fournisseurs traditionnels, des fournisseurs alternatifs naissent et globalement, de plus en plus d’offres sont disponibles pour les consommateurs. Dans ce marché de plus en plus concurrentiel, les offres vertes, mettant en avant les énergies renouvelables, ont le vent en poupe. 3 consommateurs interrogés sur 5 se disent prêts à souscrire à ce type d’offres, preuve que la transition écologique et énergétique est toujours au coeur des préoccupations des consommateurs.

Les consommateurs sont également mieux informés sur les différents fournisseurs existants et sur les possibilités qui s’offrent à eux. Le nombre de consommateurs indiquant être au courant de la possibilité de changer de fournisseur a augmenté de 16 points, passant de 46 à 62 % des personnes interrogées.

Attention aux pratiques abusives

Le Médiateur de l’énergie met en garde contre différentes pratiques de fournisseurs ou distributeurs ou pseudos-fournisseurs d’énergie. Les démarchages sont largement en hausse, avec près de 56 % des personnes interrogées ayant déjà été démarchées par des acteurs du secteur énergétique, et parfois de manière abusive, comme c’est le cas dans le secteur de la rénovation énergétique. Les arnaques comme les usurpations d’identité sont fréquentes et la vigilance est de mise. Les principales cibles de ces arnaques sont les personnes âgées. Les petites entreprises souffrent aussi de ces pratiques abusives, ne bénéficiant pas du même droit à la rétractation que les particuliers. Enfin, le Médiateur appelle à une meilleure transparence des labels qualité des grands fournisseurs d’énergie. Décernés parfois par des acteurs obscurs ou sur des critères peu clairs, ces labels peuvent séduire les consommateurs sans donner de réels gages de qualité.l

Quelles perspectives d’avenir ?

Un progrès pour l’avenir serait, pour le Médiateur de l’énergie, une baisse du nombre de litiges avec les fournisseurs et distributeurs. Pour cela, il agit dans des groupes de concertations avec les acteurs de l’énergie et les acteurs publics pour promouvoir les bonnes pratiques et partage des recommandations générales. Une autre amélioration serait selon lui une simplification et une clarification du Fond de solidarité pour le logement (FSL) qui aide les ménages les plus précaires à payer notamment leurs factures d’énergie.

De plus en plus de foyers se tournent vers l’autoconsommation pour s’approvisionner en énergie. Or, pour l’instant le Médiateur de l’énergie n’est pas mandaté pour traiter tous les litiges de ce dispositif. Il appelle donc à un nouvel élargissement de ses compétences (après l’élargissement aux professionnels et aux énergies autres que l’électricité et le gaz) pour accompagner aussi les consommateurs d’énergie provenant de l’autoconsommation.

Le saviez-vous ?

 

Des offres d’autoconsommation existent sur aurore.effy.fr, venez les découvrir !

 

On en parle dans cet article

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :