Les nouvelles de l’énergie: Éolien Britannique, Biocarburants…

Ce nouveau numéro des nouvelles de l’énergie est l’occasion idéale pour parler de la sortie prochaine d’un guide permettant en partie d’économiser l’énergie. Ce guide, édité par Philippe Green, est à l’origine un concept appelé « Ecofrugal Project » visant à convaincre le grand public qu’en réduisant son impact environnemental, il gagne non seulement en qualité de vie mais fait aussi d’importantes économies financières. A travers des fiches Ecofrugales, les économies sont chiffrées via des éco-calculateurs afin de montrer l’importance des économies tout en réduisant son impact environnemental. Le « Guide Ecofrugal » sera commercialisé en octobre 2012 auprès du grand public mais aussi auprès des entreprises.

Les énergies renouvelables

Éolien Offshore: les Britanniques inaugurent une ferme de 150 MW
Alors que l’éolien Français patine, le Royaume-Uni inaugure une nouvelle ferme éolienne en mer d’Ormonde. Ce parc est composé de 30 éoliennes géantes de 5 MW chacune (puissance maximale disponible actuellement sur le marché). D’une capacité totale de 150 MW, ce parc est capable de fournir en électricité plus de 100.000 foyers. Concernant l’éolien en France, il y a tout de même une bonne nouvelle: le gouvernement vient de lancer un deuxième appel d’offres de l’éolien offshore d’une capacité de 1.350 MW. Les futures éoliennes seront réparties sur deux sites : un au large des côtes Atlantic (Noirmoutier) et l’autre au large de la Manche (Tréport).

Une start-up de Montpellier en passe de produire du biocarburant « vert »?
Deinove, l’entreprise à l’origine de cette découverte, annonce avoir produit du bioéthanol à partir d’une bactérie capable de transformer des matières organiques en alcool. Grâce à cette transformation, le procédé permet donc de produire du bioéthanol utilisable dans de nombreuses applications tel que le transport. La bactérie permet ainsi de produire du bioéthanol plus écologique (car moins énergivore) et moins coûteux. Ces recherches s’inscrivent dans une volonté de produire du bioéthanol de deuxième génération à partir de plantes entières, de la sylviculture ou de déchets organiques. Car contrairement aux biocarburants de première génération, dont le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, souhaite freiner le développement, qui utilisent des céréales et des cultures sucrières, le bioéthanol de deuxième génération n’entre pas en concurrence avec l’agriculture destinée à la consommation humaine.


Les énergies fossiles et fissiles

La consommation française de carburants encore en baisse
En août 2012, 4.25 millions de mètres cubes ont été livrés soit 2.3% de moins que l’année précédente. Sur 8 mois, l’année 2012 confirme cette tendance avec une baisse de 1.2%. C’est une bonne nouvelle pour l’environnement et la préservation des ressources naturelles mais ce chiffre est également un indicateur de la morosité de l’économie Française. Cette baisse illustre, en effet, le ralentissement de l’économie française (croissance nulle au deuxième trimestre 2012). Cependant, il ne faut pas non plus souhaiter un retour à la croissance de la consommation de carburants : l’économie française doit devenir plus sobre en énergie tout en renouant avec la croissance économique et tendre vers une baisse durable de la consommation.

Le Japon espère sortir du Nucléaire dans les années 2030
Près d’un an et demi après la catastrophe de Fukushima, le gouvernement Japonais a donc décidé le vendredi 14 septembre d’arrêter progressivement la production d’électricité d’origine nucléaire. Aucune nouvelle centrale ne sera construite et toutes les centrales actuelles qui atteindront l’âge de 40 ans devront fermer. Cette volonté de sortir du nucléaire est un tournant pour le Japon qui depuis la catastrophe n’avait encore jamais pris aucune décision sur le long terme quant à l’avenir énergétique du pays. Mais il reste à fixer un calendrier précis pour y parvenir. Pour l’instant, quelques pistes ont été annoncées : triplement de la part des énergies renouvelables mais aussi forte augmentation des importations de gaz. Ce dernier serait, en effet, un levier malheureusement indispensable pour répondre à l’appel d’air créé par la fermeture des centrales nucléaires.

[ Prix du baril de pétrole au 21 septembre 2012 : 90.94$. ]

Vos réactions

23 Sep

Un article sur les réacteurs à sels fondus et le cycle de combustible au thorium serait intéressant sur ce site.

John Laurie
24 Sep

@John Laurie : Pourquoi pas un jour effectivement ! Avez-vous des nouvelles de cette technologie alternative ?

Clément Blasco



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :