Bilan énergétique 2018 – Commissariat général au développement durable

Bilan énergétique 2018

Le Commissariat général du développement durable (CGDD) existe depuis 2008, avec comme objectif de rassembler des données et connaissances pour ensuite éclairer et nourrir les réflexions du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Chaque année, il publie les chiffres du bilan énergétique de la France. En avril 2019, les données provisoires du Bilan énergétique de la France en 2018 ont été publié. Nous vous présentons la synthèse de ce bilan provisoire.

Une production d’énergie en hausse

La production globale d’énergie primaire a augmenté de 4,2 % en France en 2018, par rapport à 2017. La production avait baissé de 1,2 % entre 2016 et 2017 et de 5 % entre 2015 et 2016 avant de remonter en 2018. Cette hausse s’explique en partie par le rebond de la production d’énergie nucléaire, qui a augmenté de 3,7 % en 2018. Ce rebond fait suite à l’année 2017 particulièrement basse pour le secteur nucléaire (plus faible niveau de production depuis la fin des années 1990) à cause notamment de la faible disponibilité du parc nucléaire.

L’autre source de la hausse de la production d’énergie se trouve du côté des énergies renouvelables qui ont produit 23 % d’énergie supplémentaire en 2018 ! Le record est obtenu par l’énergie hydraulique avec 27 % de hausse, mais l’énergie solaire et éolienne ne sont pas en reste, ce qui est encourageant pour la transition énergétique. Les centrales thermiques sont elles en recul avec une baisse 21 % de leur production.

l

Une augmentation de la facture énergétique

En 2018, la facture énergétique de la France s’élève à 45,1 milliards d’euros. Cette facture, après une baisse pendant 4 années consécutives (56 % de baisse entre 2012 et 2016), est repartie à la hausse en 2017 en prenant 23 %, puis en 2018 avec une hausse 16 %. Cette augmentation s’est faite malgré une baisse des quantités d’énergie achetées. C’est majoritairement la hausse des cours des énergies fossiles qui a provoqué une augmentation de la facture énergique française.

l

Une consommation d’énergie stable en 2018

La consommation finale d’énergie a légèrement diminué en 2018 (baisse de 1 %), probablement en raison de la douceur de l’année 2018 en termes de température, avec un hiver moins rude qui a moins mobilisé les chauffages des ménages et des entreprises (baisse en moyenne de 5 % des degrés-jour). La consommation d’énergie varie en fonction des énergies utilisées : si la tendance globale est à la baisse, l’énergie produite par gaz naturel, elle, augmente (d’ 1,5 % environ en 2018, soit moins qu’en 2017 où l’augmentation était de 2,3 %), la consommation d’électricité reste de son côté plutôt stable (augmentation de 0,5 %). La baisse vient de la consommation de produits pétroliers raffinés (baisse d’1,5 %) et particulièrement de la consommation de carburants routiers (baisse de 2 %).

Quel mix énergétique de la France en 2018 ?

D’où venait cette énergie ? En 2018, la plus grande partie de l’énergie produite en France provenait du secteur nucléaire (41,1 %), puis du pétrole (28,6 %), du gaz naturel (14,8 %). 11,4 % de l’énergie provenait des énergies renouvelables et déchets et enfin 3,7 % de l’énergie du charbon.

Ce bouquet énergétique permet à la France de voir son taux d’indépendance énergétique (rapport entre la production et la consommation d’énergie primaire) augmenter de 2,6 points, atteignant 55,4 %.

l

Comment réduire sa consommation d’énergie en 2019 ?

Les habitudes de consommation peuvent considérablement réduire vos consommations d’énergie (éteindre les appareils en veille, acheter des appareils à basse consommation, être vigilant à sa consommation, à sa mobilité…) mais si votre logement et vos installations sont un peu vétustes et inadaptée, des travaux de rénovation peuvent être des sources d’économies bien supérieures. QuelleEnergie.fr vous propose des informations sur les travaux possibles chez vous !

Le saviez-vous ?

 

Besoin d’un bilan énergétique complet ? Nous vous proposons une simulation personnalisée, gratuite et sans engagement.

 

On en parle dans cet article

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :