L’ANAH augmente son budget de 164 millions d’euros

L’ANAH augmente son budget de 164 millions d’euros

Dans le cadre de son programme « Habiter mieux », le conseil d’administration de l’Anah a voté le 25 mars dernier l’augmentation du budget destiné à la rénovation énergétique. Cette décision fait suite à l’objectif du programme, rehaussé de 40 %, quant au nombre de logements à rénover en 2016.

Un budget rehaussé pour atteindre les objectifs fixés

Dans le but d’atteindre les 40 % de logements rénovés en plus, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) revoit son budget à la hausse. Établie pour l’année 2016, l’idée est de faire passer de 50 000 à 70 000 le nombre de logements devant être rénovés par l’agence. Un objectif annoncé par la ministre du Logement et de l’Habitat durable, Emmanuelle Cosse.


Pour réaliser des travaux de rénovation énergétique, rien de plus simple ! Découvrez les travaux adaptés à votre logement en testant notre simulateur gratuit de bilan énergétique.


Le 25 mars dernier, le Conseil d’administration, présidé par Nathalie Appéré, vote l’augmentation de son budget pour suivre les objectifs de son programme « Habiter mieux ». Ce sont ainsi pas moins de 164 millions d’euros qui sont libérés pour venir s’ajouter au budget. Celui-ci est destiné à ceux entreprenant des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Rénovation énergétique : le moyen de faire des économies

« Avec un gain énergétique moyen de 40 % une fois les travaux réalisés, le programme fait la preuve de son efficacité à réaliser d’importantes économies d’énergie dans les logements : une façon de concilier une meilleure qualité de vie et un gain de pouvoir  », explique la ministre Emmanuelle Cosse.

Le saviez-vous ?



Pour vérifier votre éligibilité et profiter des aides de l’Anah, testez gratuitement notre simulateur aides et subventions.



Alors que le budget initial de 2015 était de 537 millions d’euros, auquel on ajoutait 100 millions d’euros venant du Fart (Fonds d’aide à la rénovation thermique), celui de 2016 s’avère plus conséquent. Le budget d’intervention de l’Anah est en effet porté à hauteur de 701 millions d’euros. Il faut également ajouter à cela 140 millions d’euros venant du Fart. Selon Emmanuelle Cosse, ceci vise prioritairement à « dynamiser la rénovation des logements pour démocratiser l’habitat durable et économique ». Pour les ménages, c’est l’opportunité d’améliorer leur qualité de vie en termes de confort, tout en augmentant leur pouvoir d’achat.

Un partenariat entre l’ANAH et l’ADEME

Pour 2016, 2017 et 2018, une convention cadre a été signée le 8 mars dernier. Celle-ci conclut un partenariat entre l’Anah et l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Il a pour but de mieux « partager des pratiques, mutualiser des outils et co-construire des projets ». Cela concerne bien entendu la rénovation énergétique mais aussi la lutte contre la précarité énergétique. « En concertation avec les collectivités locales », les deux organismes s’engagent à coordonner leurs actions dans le sens de la transition énergétique.

Selon l’accord établi entre les deux agences, il est question de partager leur expertise et leurs connaissances pour la professionnalisation de chacun de leur réseau. Il s’agit aussi d’informer, de sensibiliser mais surtout d‘accompagner les particuliers et les professionnels. Enfin, l’articulation de la lutte contre la précarité énergétique fait bien évidemment partie du programme.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :