Le label RGE est aussi dans le viseur de la Répression des fraudes

Le label RGE contrôlé par la DGCCRF

Après l’UFC Que Choisir, c’est au tour de la DGCCRF (Répression des fraudes) de mener sa propre enquête sur la rénovation énergétique. Bien que les résultats soient à relativiser et qu’il est important de ne pas généraliser, le constat est malheureusement aussi alarmant.

57 % des artisans contrôlés considérés comme coupables de fraudes

En décembre dernier, l’UFC-Que Choisir avait décidé de s’intéresser d’un peu plus près à la rénovation énergétique, en s’attardant notamment sur le cas de la qualification RGE.

L’UFC-Que Choisir avait alors mené l’enquête auprès de 10 particuliers ayant fait appel à des artisans titulaires du label RGE dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Sur les 23 professionnels étant intervenus sur ces 10 chantiers, un seul artisan avait réalisé un diagnostic énergétique complet du logement. Celui-ci est pourtant primordial pour pouvoir cerner convenablement les besoins du particulier et savoir quels sont les travaux à réaliser. C’est donc sans surprise que les résultats en termes de performances énergétiques déçoivent. En effet, la baisse moyenne de la consommation énergétique observée n’était que de 27 %. On rappelle que l’objectif Européen est d’atteindre les – 75 % d’ici 2050. Cette enquête avait aussi pu souligner le fait que les factures présentées par ces artisans étaient de 2,8 fois supérieures aux prix pratiqués sur le marché.

Vous l’aurez compris, la très célèbre association de défense des consommateurs ne voit pas la qualification RGE d’un bon œil. L’étude menée fin janvier par la DGCCRF enfonce même le clou.

En effet, la Répression des fraudes, qui avait la puce à l’oreille depuis l’enquête de l’UFC-Que Choisir, a voulu réaliser sa propre étude. Ainsi, parmi les 360 entreprises RGE contrôlées, 205 furent déclarées sanctionnables : « Les contrôles ont permis d’identifier un large éventail de pratiques commerciales qui font l’objet de sanctions », souligne le rapport qui, « compte tenu des enjeux financiers et de la gravité des pratiques mises en œuvre par certains professionnels du secteur, sans déconseiller de tels investissements, recommande une grande vigilance, surtout en cas de démarchage. » La Répression des fraudes reproche surtout aux artisans de démarcher leurs clients de manière trop agressive en utilisant des « devis incompréhensibles, des crédits camouflés, des labels de qualité mensongers, des pressions pour conclure la vente sans délai, des travaux bâclés. » Même si certains artisans trompent leurs clients en se prétendant RGE alors qu’ils ne le sont pas, « la détention réelle du label RGE ne garantit pas en elle-même l’absence de pratiques commerciales trompeuses.»

Le marché de la rénovation énergétique est donc un secteur particulièrement concerné par les fraudes, l’UFC-Que Choisir et la DGCCRF conseillant aux particuliers de rester très attentif lorsqu’ils choisissent leurs artisans.

Bien se faire conseiller est primordial

Il est important de relativiser ces résultats. En effet, l’étude de l’UFC-Que Choisir ne concernait qu’un échantillon de particuliers ayant fait appel à des artisans certifiés RGE sans avoir réellement reçu de conseils au préalable. L’enquête du DGCCRF, de son côté, est également à relativiser, puisqu’elle a surtout ciblé des entreprises déjà signalées.

L'importance de bien se faire conseiller

L’information et le conseil sont donc primordiaux dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique. Quelle Energie met l’accent sur un accompagnement personnalisé répondant au mieux aux besoins du client, et mise avant tout sur un catalogue d’artisans performants.

Un diagnostic énergétique complet est proposé sur le site quelleenergie.fr. Celui-ci permet aux particuliers de savoir quelles sont les rénovations les plus intéressantes à réaliser. Il est ensuite possible d’obtenir gratuitement des devis, avant de prendre connaissance des aides et subventions auxquelles on est éligible.

Les professionnels sont mis en concurrence avec les autres artisans. Ils sont donc obligés de mettre l’accent sur la qualité de leurs prestations s’ils désirent rester compétitifs. Des sessions de sensibilisations sont régulièrement mises en place pour informer les artisans de l’importance de bien conseiller les particuliers pour que ceux-ci puissent réaliser les travaux les plus cohérents et performants possibles. Après chaque chantier, les particuliers sont invités à noter leur artisan à travers une étude de satisfaction. La note moyenne donnée est aujourd’hui de 4,02/5.

Le saviez-vous ?



Votre logement a besoin de travaux de rénovation ? N’oubliez pas de réaliser une simulation pour estimer le coût de votre projet.



Que faut-il tirer de tout cela ? Les travaux de rénovation doivent être réalisés après une étude minutieuse de la situation énergétique de l’habitation et cela peut parfois s’avérer complexe. Il est aussi important de se rappeler que la certification RGE ne suffit en effet pas pour s’assurer de la bonne qualité des prestations d’un artisan. Bien se faire conseiller sur les travaux à réaliser, sur les aides dont on peut disposer et sur le choix de l’artisan idéal est donc primordial.

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1341)

8,8/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :