Le prix des logements influencé par leur Valeur Verte

Le prix des logements influencé par leur Valeur Verte

Une étude notariale a mis en évidence l’impact de la valeur verte sur les prix de vente des biens immobiliers en 2014. La preuve que les acquéreurs donnent de l’importance à la performance énergétique des logements.

Qu’appelle-t-on la Valeur Verte ?

La « valeur verte » d’un bien immobilier correspond la variation de son prix ou de son loyer en fonction de sa performance énergétique. Depuis 2006, toutes les annonces immobilières doivent être estampillées d’une étiquette énergie précisant la note obtenue par le bien concerné (de A à G). Une manière d’inciter les propriétaires à optimiser leur consommation d’énergie et de protéger les futurs acquéreurs.


Beaucoup de solutions existent pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Pour vous accompagner dans vos démarches, l’Etat a mis en place des aides et subventions pour les particuliers.


Le DPE fait varier le prix de marché

De précédentes études sur la Valeur verte mettaient déjà en évidence le fait que les prix pouvaient significativement varier en fonction de la note énergétique d’un bien immobilier. Les différences entre les zones climatiques montraient que la sensibilité au diagnostic de performance énergétique (DPE) n’étaient pas les mêmes partout en France. La nouvelle étude communiquée par Dinamic (association des Notaires de France) a pu ré-estimer la Valeur verte des logements notamment grâce à l’augmentation des données collectées (note DPE). Les résultats permettent de présenter un bilan plus précis pour une seule année – pour l’instant 2014 – et une cartographie qui respecte les nouvelles régions administratives en vigueur dès Janvier 2016.

Nouvelle estimation de la valeur verte des maisons en 2014 :


Carte des variations de prix en fonction des étiquettes énergie - Maisons - Source BIEN et PERVAL

Pour les maisons, la différence est frappante. Par exemple, dans la future région regroupant Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, on constate qu’une maison ayant une note énergétique de F ou G se vend en moyenne 18 % moins cher qu’une maison notée E. Au contraire, les étiquettes A et B ont permis de monter le prix 9 % plus cher qu’une note C. Les variations sont beaucoup moins percutantes en Île-de-France, ce qui peut s’expliquer par un prix du marché immobilier déjà très élevé.

Nouvelle estimation de la valeur verte des appartements en 2014 :


Carte des variations de prix en fonction des étiquettes énergie - Appartements

La valeur verte a moins d’impact sur les prix des appartements, notamment sur une bonne moitié Nord de l’Hexagone. Cependant, on peut noter de forts sur-prix allant de +11 % à +14 % pour les appartements dont le DPE est A ou B dans les régions centrales et méridionales.

Le saviez-vous ?



Des aides et des subventions peuvent vous être accordées pour vos projets de rénovation énergétique. N’hésitez pas à tenter d’améliorer la Valeur Verte de votre logement en trouvant les solutions adaptées !



Des variations de prix justifiées

L’obligation d’indiquer le DPE du logement sur le marché immobilier depuis fin 2006 vise à protéger les acheteurs. En effet, une cote élevée pour des logements performants se justifie largement par les économies d’énergie qui seront réalisées par l’acquéreur a posteriori. A l’inverse, les habitations énergivores subissent la décote pour compenser les excès de consommation qu’elles induisent. Cependant il reste évident que le système n’est pas profitable pour tout le monde car les marchés immobiliers les plus chers, comme les régions PACA et IDF, restent assez indifférents à la performance énergétique des biens.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :