Qu’est-ce qui va changer avec la RT 2020 ?

Qu'est-ce qui va changer avec la RT 2020 ?

En 2020, une nouvelle réglementation thermique va voir le jour. Elle remplacera l’actuelle RT 2012 en termes d’exigences et de normes énergétiques pour les bâtiments, notamment pour la construction de logements.

La grande nouveauté 2020 : les BEPOS

Le grand objectif de la RT 2020 est d’atteindre un niveau passif en termes de consommation énergétique. Autrement dit, tous les bâtiments construits après 2020 seront incités à consommer autant d’énergie qu’ils n’en produisent, ou même, de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. C’est ce qu’on appelle les BEPOS (Bâtiments à Energie POSitive).

Des normes exigeantes pour 2020

Concrètement, l’objectif énergie passive ou positive se traduit par des normes renforcées pour cette prochaine réglementation thermique :

– La consommation de chauffage ne devra pas dépasser les 12 kWhep (kilowattheure d’énergie primaire) par mètre carré et par an. Cette performance énergétique sera assurée par une isolation et une ventilation efficaces.

– La production énergétique issue du renouvelable (solaire, géothermie, éolien,…) devra couvrir les besoins en énergie du bâtiment pour atteindre un bilan passif. On parlera de BEPOS si la production excède la consommation.

– La consommation globale, comprenant chauffage, électricité et production d’eau chaude sanitaire, devra être obligatoirement inférieure à 100 kWhep par m² par an.

Il s’agit donc principalement d’autoconsommation grâce aux systèmes de production fonctionnant aux énergies renouvelables. En cas de surproduction, le surplus d’énergie est réinjecté directement dans le réseau local.

RT 2012 contre RT 2020 : que faut-il retenir ?

Certifié RT 2020L’actuelle RT 2012 vise principalement à réguler et à imposer des normes thermiques et d’isolation pour éviter le gaspillage énergétique. Des équipements de chauffage performants et une isolation exemplaire sont requis pour ces constructions.

Avec la RT 2020, il est question d’une excellente performance énergétique avec des équipements toujours plus performants, bien entendu, mais également de production énergétique. On prend également en compte l’empreinte environnementale du bâtiment, que ce soit au niveau de sa construction ou de son cycle de vie complet. Ces nouvelles exigences concernent alors tous les partis : constructeurs, fournisseurs de matériaux, et autres professionnels du secteur.

Le saviez-vous ?

 

Réaliser des travaux d’économies d’énergie vous permet d’économiser sur vos facture d’électricité et de chauffage sur le long terme. Demandez un devis gratuit pour être contacté par un professionnel qualifié.

 

Outre les aspects écologiques des matériaux de construction et l’utilisation de matières naturelles ou recyclables, le confort et la bonne santé de l’habitant sont aussi évoqués dans la RT 2020. La qualité de l’air intérieur, l’isolation acoustique et la maîtrise énergétique font partie des obligations de la future réglementation.

Qu’est-il advenu de la RT 2015 ?

En 2015, la réglementation devait évoluer. On aurait donc eu affaire à une RT 2015 entre celle de 2012 et celle de 2020. Cependant, très controversée et jugée irréalisable, la RT 2015 a été supprimée pour finalement conserver la RT 2012. À part quelques ajustements en faveur des petites habitations et des bâtiments atypiques, la RT 2012 est restée assez semblable et court jusqu’à la prochaine réglementation de 2020.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :