Bientôt un label pour les énergies dites vertes ?

label-electricite-verte1

Aujourd’hui, près de 5 % de la consommation française provient d’une offre d’électricité verte. Soucieux de réduire leur empreinte carbone, de plus en plus de particuliers acceptent de signer ces offres, que les fournisseurs développent à grande vitesse. Dans ce contexte, l’Ademe réclame l’instauration d’un label pour les énergies vertes, dans l’optique de mieux informer les utilisateurs.

Le boom de l’électricité verte en France

En 2017, on dénombrait pas moins de 18 fournisseurs d’électricité incluant une offre d’énergie verte dans leurs prestations. Selon une étude plus récente menée en septembre 2018, ils seraient désormais près d’une trentaine à s’aligner sur ces arguments écologiques.

Si ces contrats connaissent un essor important, c’est surtout parce que les clients apprécient l’idée de recourir à une électricité verte. En trois ans, la part de la population optant pour cette alternative a doublé, et cette énergie représente aujourd’hui 5 % de la consommation nationale.

Pourtant, l’Ademe considère que ce développement n’a pas vraiment contribué à la croissance des énergies renouvelables sur notre pays. Souhaitant accompagner les Français dans la transition énergétique, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie désire déployer un label, qui garantira davantage de transparence dans la sphère de l’électricité verte.


Intéressé pour faire des économies d’électricité ? Faites le bilan pour vérifier si des panneaux solaires photovoltaïques pourraient être rentables chez vous !


L’électricité verte, comment ça marche ?

Comme son nom le laisse facilement comprendre, l’électricité verte émane de sources décarbonées comme les barrages, les éoliennes, les panneaux photovoltaïques ou encore la biomasse. En revanche, une fois que cette électricité pénètre le réseau, elle est mélangée avec les énergies d’origine fossile ou nucléaire.

offres-energie-verte2

Du côté des clients, même si l’on signe un contrat d’énergie verte, on n’a pas la certitude de réellement réduire son empreinte carbone. Cependant, l’Ademe rappelle qu’il est techniquement possible d’attribuer de manière conventionnelle l’électricité verte produite à partir d’une installation renouvelable à un contrat de consommation en particulier. Dans ce cas, la traçabilité optimale de l’électricité permet de connaître son origine et l’on peut, avec une « Garantie d’Origine » (sous forme de document électronique), être sûr d’utiliser une énergie « verte ».

Plus de lisibilité sur les différentes offres concurrentes en électricité

Demandant plus de pédagogie pour le déploiement du compteur Linky, l’Ademe réclame à nouveau une plus grande transparence au service des consommateurs, pour tout ce qui s’attache aux énergies vertes.

Pour commencer, l’agence souhaite voir arriver un véritable référentiel qui permettra de comparer chaque offre de fournisseur sur des critères objectifs (qualité, coûts, origines de l’électricité, etc.). Et pour ce qui concerne plus particulièrement l’électricité verte, l’Ademe exige des pouvoirs publics l’instauration d’un label avec la création de deux niveaux d’offres pour les fournisseurs :

  • Standard : ils achètent leur électricité et leur garantie d’origine de manière isolée et se fournissent auprès d’installation hydrauliques partout en Europe.
  • Premium : ils sollicitent le même interlocuteur pour acheter l’électricité verte et obtenir la garantie d’origine.

Selon l’Ademe, quand un client optera pour l’offre Standard, il ne participera pas au déploiement des énergies renouvelables, car il rendra les fournisseurs désirant investir dépendants des subventions. En revanche, l’offre Premium qui sera mieux rémunérée contribuera plus efficacement à développer les énergies vertes en France, bien qu’elle demande davantage d’efforts financiers.

Si ces souhaits émis par l’ADEME se concrétisent, les consommateurs peuvent espérer enfin comprendre les offres commerciales de chaque fournisseur d’électricité. De cette façon, ils choisiront leur contrat en connaissance de ses modalités d’application, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Le saviez-vous ?

 

De nombreuses aides et subventions existent pour vos projets de travaux. Renseignez-vous avant de vous décider, et demandez ensuite vos devis gratuits en ligne pour choisir le meilleur installateur.

 

 

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :