L’AFPAC contre-attaque

pompe à chaleurSuite à son changement de direction fin mars, l’Association Française des Pompes A Chaleur (AFPAC) a présenté ses lignes directrices pour l’année 2010. Une belle leçon de combativité et d’optimisme.

L’année 2010 s’annonçait assez mal après une année 2009 morose, le marché des Pompes A Chaleur (PAC) avait accusé un recul de près de 20 %, sans doute dû à la baisse du pouvoir d’achat et au changement des taux d’éligibilité au crédit d’impôt. Plus fort que cela, la PAC air-air s’est vue supprimer cette incitation fiscale. Seule la PAC géothermique, la plus efficace du point de vue énergétique, a pu garder ses 40 % de crédit d’impôt auprès des hautes instances fiscales. Malgré ces évolutions drastiques, l’heure est plus que jamais aux économies d’énergie. Pour assurer sa pérennité, l’AFPAC souhaite à moyen terme restructurer toute la filière afin de pouvoir surmonter ce cap difficile. Cela passe avant tout par des standards de qualité plus élevés. Ainsi, la norme NF PAC de l’AFNOR se verra généralisée à l’ensemble des gammes. La certification des installateurs est aussi un challenge relevé par cette nouvelle équipe, avec notamment la multiplication par 3 des installateurs certifiés QualiPAC au sein du réseau Qualit’enr.

Ce renouveau annoncé s’accompagne d’un mea culpa de la part de l’association, suite au scandale engendré par les activités peu scrupuleuses d’installateurs séduits par la perspective de profit avec les crédits d’impôt de 30 à 40 % sur les PAC en 2008-2009. Mais depuis, le ménage s’est fait et le consommateur ne se retrouve plus pénalisé par des installateurs non-certifiés. Pour aller plus loin, l’idée d’une certification volontaire avec des critères encore plus draconiens a été abordée. De même au niveau européen, l’élaboration d’un écolabel commun est actuellement à l’étude par la European Heat Pump Association (Association Européenne de Pompe à Chaleur).

Selon Jean Pradère, l’un des vice-présidents de l’AFPAC, la Pompe à Chaleur reste « la solution performante du confort thermique (chauffage et Eau Chaude Sanitaire) en terme de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre, de performance et d’indépendance énergétique, de maîtrise de la demande d’énergie et de préservation du confort à coûts d’exploitation maîtrisés ».

On en parle dans cet article

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :