Une « toiture chaude », qu’est-ce que c’est ?

Une « toiture chaude », qu'est-ce que c'est ?

Il existe deux types de toiture : la toiture froide et la toiture dite chaude. La toiture froide tend à tomber en désuétude ces dernières années car trop prompte à laisser la vapeur d’eau se condenser à l’intérieur même de la toiture. On préfère désormais la toiture chaude, plus efficace et plus performante.

Toiture chaude : définition

Contrairement à la toiture froide, la toiture chaude ne possède pas de lame d’air entre le support d’étanchéité et l’isolant. Il s’agit souvent d’une toiture isolée par cinq couches différentes : le support, le pare-vapeur, l’isolant, la couche étanche, et une couverture (les tuiles, par exemple). L’absence de lame d’air ventilée dans une toiture chaude est compensée par la présence d’un pare-vapeur ou d’une couche anti-humidité. La toiture chaude est donc isolée par l’extérieur.

Quel avantage à préférer la toiture chaude ?

La différence entre toiture chaude et toiture froide ne se fait pas sur un quelconque critère de prix ou par un choix esthétique car elles sont très similaires.Le choix entre l’une ou l’autre s’effectue uniquement en fonction de la nécessité de réaliser ou non une ventilation de la toiture. En règle générale, ce sont les experts en charge de la construction ou de la rénovation de la maison qui décident du type de toiture à favoriser après une analyse précise du bâti et de l’environnement. On favorise par exemple des toitures chaudes pour les toits peu ou très pentus, de forme pyramidale, ou encore pour les toitures plates, car ces types de toit ne permettent pas d’aménager une lame d’air ventilée.

De manière générale, la toiture chaude est largement plébiscitée par les professionnels de la toiture car on écarte tout risque de condensation excessive. La toiture froide est peu à peu abandonnée, sauf si les circonstances l’exigent. Dans tous les cas, il est nécessaire de faire confiance aux artisans qualifiés habilités à déterminer les meilleures techniques d’isolation.

L’indispensable isolation du toit

Isolation de la toitureChaude ou froide, la toiture doit impérativement être isolée. La raison : 30 % des pertes de chaleur d’une maison se font par la toiture. Une isolation suffisamment performante permet donc d’économiser 20 % à 30 % d’énergie sur les factures de chauffage des occupants.

Différentes techniques existent là aussi. Il est possible d’isoler directement la toiture, par l’intérieur ou par l’extérieur. Si la maison possède des combles perdus, on peut également isoler directement le plancher des combles comme le propose le Pacte Energie Solidarité avec son programme d’isolation à 1 euro seulement.

Le saviez-vous ?

 

Refaire l’isolation de son logement permet d’importantes économies d’énergie. Pour vous aider à financer ces travaux, des aides et subventions ont été mises en place par l’État dans le cadre de la transition énergétique.

 

Si vous n’êtes pas éligible au programme PES, d’autres aides vous permettent de réaliser l’isolation des combles ou de la toiture à moindre coût. Crédit d’impôt à 30 %, éco-prêt à taux zéro, TVA réduite,… testez le simulateur de Quelle Energie pour calculer l’ensemble de vos droits.

Vos réactions

30 Oct

Entre toiture chaude ou toiture froide, je me demande celle qui respecte le plus l’environnement car il ne s’agira pas de multiplier la pose d’une toiture dont la conception détruit davantage notre environnement.

Karl de maconnerie montréal



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :