Comment isoler ses combles aménagés ?

Comment isoler ses combles aménagés ?

Les combles sont dits aménagés lorsqu’ils sont habités et par conséquent chauffés. Etant situés au sommet de la maison et sachant que la chaleur de la maison monte, ce volume n’est pas en principe un grand consommateur de chauffage. Mais à une condition : que votre toiture soit parfaitement isolée car sinon, la chaleur termine son ascension en rejoignant l’air extérieur.

Les techniques d’isolation

Si vous possédez des combles aménagés ou que vous souhaitez aménager vos combles, l’isolation par soufflage au sol habituellement pratiquée dans des combles perdus est bien sûr incompatible. Il vous faut isoler les pans de toiture, c’est-à-dire poser l’isolant directement au niveau de la charpente.

Deux types d’isolation de combles aménagés sont possibles : à l’intérieur des combles ou à l’extérieur. Dans les deux cas, l’isolant est souvent posé en rouleaux ou en panneaux. En rénovation, les travaux sont plus lourds pour l’isolation extérieure, ce mode est donc à privilégier si vous envisagez de refaire votre toiture. En effet, il faudra enlever la couverture du toit pour poser l’isolant puis refaire la toiture pour protéger le tout des intempéries. Si vous construisez votre maison en revanche, l’isolation extérieure est une bonne option car elle garantira une isolation efficace. L’une des méthodes employée pour ce type d’isolation est le sarking, qui consiste à découvrir totalement la charpente en enlevant la couverture et les fenêtres de toit, puis à placer les panneaux d’isolants recouverts d’un écran de sous-toiture HPV (hautement perméable à la vapeur d’eau) pour protéger de l’humidité. Ces panneaux sont ensuite fixés par des chevrons, contre-chevrons et liteaux et la toiture reposée sur le tout.

>>L’isolation des combles peut diminuer jusqu’à 30% votre facture de chauffage. Calculez vos économies.

Les critères nécessaires pour obtenir le crédit d’impôt

Si vous décidez d’isoler vos combles aménagés ou aménageables, sachez que le crédit d’impôt et la prime énergie sont à votre disposition pour vous aider à financer vos travaux. Mais attention, pour obtenir ces aides il vous faut respecter un critère important garantissant l’efficacité de votre isolation. La résistance thermique, notée R, doit être au moins égale à 6 m²K/W. Ce paramètre qui exprime la capacité de l’isolant à freiner les pertes de chaleur dépend de la qualité du matériau et de son épaisseur. Une valeur inférieure à ce seuil ne vous permettra pas d’obtenir les aides citées, ni d’isoler correctement votre maison contre le froid.

>> Consultez votre éligibilité aux aides telles que crédit d’impôt et prime énergie pour financer l’isolation de vos combles.

Quel budget ?

L’isolation des combles aménagés coûte entre 50 et 80 € par m² d’isolant posé. Concrètement, pour une maison de 120m² sur 2 niveaux, le budget des travaux d’isolation sera compris entre 5 000 € et 8 000 €. Il vous faudra quelques années pour rentabiliser cet investissement et les bénéfices sur votre facture d’énergie se ressentiront très rapidement avec des économies de plusieurs centaines d’euros par an. En effet, plus votre maison est isolée, plus votre consommation de chauffage diminuera !

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :