[Interview] Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie

Interview Jean Gaubert

Changement de fournisseur d’énergie, tarifs réglementés, comparateur d’offres : Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie, répond aux questions de Quelle Energie.


Quelles sont les solutions qui vous permettraient de réduire votre facture d’énergie ? Faites le test !


Quelle Energie : Certaines études ont montré que même lorsque le particulier connait les possibilités de changement de fournisseur, il hésite encore à franchir le cap. Quelles sont selon vous les raisons de cette hésitation ? Comment orienter la campagne afin qu’elle ait un réel impact ?

Jean Gaubert

Jean Gaubert : Selon moi, il y deux raisons à cela. D’abord les Français ne sont pas assez informés et trop d’idées reçues circulent : la peur d’une coupure, d’un changement de compteur ou d’être engagé chez leur nouveau fournisseur sur plusieurs années par exemple.

Ensuite, le gain qu’apporte le changement de fournisseur peut être jugé faible pour une partie des ménages : 10% maximum sur leur facture d’électricité ou de gaz. Et c’est parfois au profit d’offres dont les services clients sont de moins bonne qualité (service en ligne uniquement par exemple). Changer de fournisseur d’électricité et de gaz peut être perçu comme un saut vers l’inconnu trop important par rapport aux économies effectués !

Il faut donc veiller à la fois à bien informer les consommateurs et à les rassurer. C’est pour cela que l’institution du médiateur national de l’énergie a été créée. Notre service d’information Energie-Info met à la disposition des consommateurs des fiches pratiques, des outils, des vidéos pédagogiques sur son site, et un numéro vert gratuit d’information 0 800 112 212.

QE :Quels sont aujourd’hui les avantages des tarifs réglementés par rapport aux offres concurrentes ?

JG :Je soutiens le maintien des tarifs réglementés de vente, a minima pour l’électricité, parce qu’ils servent de repère pour le consommateur et de garde-fou pour le marché de l’énergie. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’ils sont forcément plus intéressants financièrement. Il faut prendre le temps de comparer les offres selon ses habitudes avec un comparateur indépendant de tout partenariat commercial, comme par exemple celui que l’institution publique que je représente propose sur son site energie-info.fr.

Afin de ne pas défavoriser les nouveaux fournisseurs (souvent appelés fournisseurs alternatifs), j’aurais aimé que tous les fournisseurs puissent proposer les tarifs réglementés. Et pas uniquement les fournisseurs historiques, Engie pour le gaz et EDF pour l’électricité, comme c’est le cas actuellement.

Fait nouveau : compte tenu d’une récente décision du Conseil d’État, il est très probable que dans les années à venir les tarifs réglementés de gaz naturel soient supprimés.

QE :Le comparateur d’offre électricité et gaz naturel mis en ligne sur le site du médiateur national de l’énergie a-t-il apporté les résultats attendus ? Prévoyez-vous de déployer d’autres outils à l’usage des consommateurs ?

JG :En 2016, nous avons eu 620 000 consultations du comparateur. C’est un chiffre qui progresse chaque année mais nous devons arriver à toucher toujours plus de consommateurs. Cet outil est en évolution permanente pour intégrer toutes les offres des fournisseurs. Avec l’arrivée de Linky par exemple, de nouvelles offres plus sophistiquées apparaissent : des offres à prix réduit le week-end par exemple.

Nous avons également développé d’autres outils, en particulier pour estimer sa consommation d’électricité ou de gaz naturel, ou pour choisir la meilleure option tarifaire (Base ou Heures pleines / Heures creuses).

Nous travaillons à la diversification de nos supports de communication et au développement d’un réseau solide de partenaires. Avec des relais d’information efficaces, nous arriverons à informer davantage de consommateurs.

Le saviez-vous ?

 

Le chauffage représente plus de la moitié de la consommation énergétique d’un ménage. Le simulateur de chauffage Quelle Energie compare les solutions afin de déterminer la plus économique pour votre logement.

 

QE :Quels sont les sujets qui vous paraissent prioritaires pour vos prochaines campagnes d’information ?

JG : En premier lieu, nous allons communiquer sur la mise en place du chèque énergie, dispositif qui remplace les tarifs sociaux en 2018 et sur notre comparateur. Mais nous nous adaptons à l’actualité. Ainsi, nous avons dénoncé ces derniers mois les mauvaises pratiques de certains commerciaux lors de démarchage à domicile ou le non-respect de l’interdiction des rattrapages de facturation sur plus de 14 mois de consommation. Il faut absolument que cessent ces mauvaises pratiques qui nuisent à l’image du secteur de l’énergie !

Il est primordial d’ informer les consommateurs sur leurs droits car un consommateur averti est un consommateur qui ne subit pas et qui reprend le pouvoir. Les consommateurs ont le choix, ils doivent le savoir et réaliser combien il est simple de comparer et de changer de fournisseur ou, en cas de problème, de saisir le médiateur si une réclamation écrite auprès du fournisseur n’a pas permis de le résoudre. Cela peut paraître évident, mais mon objectif est avant tout d’arriver à toucher les 50% de Français qui ignorent que le marché est ouvert depuis 10 ans à la concurrence et, pour les 50% restants, de s’assurer qu’ils connaissent bien les règles du jeu.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :