Blogueurs engagés : Jean Guillaume de Courts-Circuits

Le marché de l’alimentaire est aujourd’hui dominé par la grande distribution, au détriment des circuits courts. Ces modes d’organisations alternatifs que constituent les ventes à la ferme, les AMAP et autres coopératives reviennent sur le devant de la scène. Les français apprécient de plus en plus le fait de pouvoir s’approvisionner directement chez l’agriculteur. Les circuits courts semblent aujourd’hui séduire un grand nombre de consommateurs. C’est pour ces raisons que Jean guillaume, élève ingénieur à l’école Centrale de Paris s’est intéressé à ces méthodes alternatives alimentaires. Il a créé un blog souhaitant fédérer et analyser les initiatives mondiales dans le domaine des circuits courts. Ce jeune étudiant s’investit activement dans ce projet qui n’a fait que renforcer son engagement écologique.

Qu’est ce qui vous a poussé à devenir actif dans la bataille écologique ?

Il s’agit, selon moi, d’une évidence. Le climat se dérègle, les matières premières se raréfient, les inégalités croissent … Un nouveau paradigme est de toute évidence nécessaire. Et puis c’est un beau challenge à relever qui donne du sens à nos actes !

Quelle est votre priorité écolo ?

Selon moi, il s’agit de l’alimentation et de l’agriculture. Les engager dans la voie de la durabilité permet de protéger les terres, de préserver la santé des agriculteurs, d’établir un commerce plus juste, local ou équitable. De cela découle d’ailleurs la possibilité d’économiser de l’énergie en limitant les transports et de dégager moins de gaz à effet de serre.

Entre dramatisation et déni de l’urgence environnementale, que faut-il penser ?

Il faut se préparer au changement climatique. C’est aujourd’hui une réalité. Y être prêt cela veut dire continuer à s’engager dans une voie de développement durable mais aussi mettre en place dès aujourd’hui les solutions et innovations qui nous permettrons de vivre demain. Et là aussi je pense que la structuration de la filière circuit court est une réponse qui s’ancre pleinement dans cette direction.

Quels sont vos gestes écolo ?

Mangez bio et consommer le plus local possible ! Bien entendu trier ses déchets, éteindre les lumières, réduire sa consommation d’eau, privilégier le train à la voiture sont dans mes habitudes mais se sont devenus des gestes quotidiens qui ne posent pas de contraintes particulières.

Et si vous étiez ministre du développement durable, quelle serait votre première réforme ?

Permettez-moi d’insister la dessus : l’alimentation. Je crois que l’on n’en tient pas encore assez compte au niveau politique sur ce domaine qui est pourtant à la base de tout. Manger sainement et durablement c’est être en bonne santé, c’est favoriser l’économie de son pays, c’est réduire la dépense énergétique, c’est préserver notre patrimoine… A partir de l’alimentation nous pouvons traiter l’ensemble des thèmes du développement durable. Comme le dit Pierre Rabhi, « De toutes les activités humaines, l’agriculture est la plus indispensable, car aucun humain ne peut se passer de nourriture » .

Pourquoi avoir choisi de communiquer sur un blog ?

Parce que c’est aujourd’hui une vitrine simple à mettre en place et facile d’accès pour de plus en plus de personnes. Même si la fracture numérique et les différences de générations font que l’on ne peut atteindre tout le monde par ce biais. Mais le blog n’est aujourd’hui plus suffisant. Il faut le combiner aux réseaux sociaux : page Facebook et G+, compte Twitter, curation Scoop.It. Je dirais que c’est aujourd’hui devenu « la base ». Tout cela permet de communiquer très librement et aisément. Attention à ce que l’information reste fiable toutefois.

Quelle influence et quel rôle tiennent les blogs dans le monde écolo ?

Je trouve qu’il y en a beaucoup. Cette abondance est encourageante mais presque trop importante. Il y en a un bon nombre à proposer de l’info quotidiennement mais je pense que tous ne se valent pas. Toutefois je crois que ces blogs s’ancrent dans une dynamique très positive pour montrer que ça bouge au niveau de l’écologie.

Quel est votre sujet fétiche ?

Les circuits courts… vous l’aurez deviné !

Comment sensibiliser les internautes ?

Les gens apprécient toujours de lire. Mais leur proposer des vidéos ou des photos est aujourd’hui une bonne façon d’aller au-delà de l’écrit. Une grande part du message passe par le non dit. En outre, on préfèrera parfois écouter et voir un témoignage sur le net plutôt que de le lire.

Quelle énergie sera principalement utilisée en 2030 ?

Le Soleil ? N’oublions pas qu’aujourd’hui déjà, si nous nous déplaçons, pensons, voyageons, grandissons, c’est grâce à lui! Nous puisons notre énergie des denrées que nous avalons matin-midi-soir. Or les calories de cette alimentation, c’est de l’énergie du soleil en puissance ! Par chance cette énergie est une ressource renouvelable et illimitée.

Le mot de la fin, l’énergie pour vous c’est…

La condition sine qua non à toutes nos actions.

Le blog de Jean Guillaume est désormais indisponible

Bloggueurs engagés : une touche de vert sur la toile, découvrez les autres interviews de la série :
Michèle d’Attention à la Terre
Mickaël d’éco-blog
Emilie et Flore d’éco-créateurs
Pierre-Yves d’eenovation
Isabelle de MadameNature
Katia de Marketing Durable
Annie d’Ecolo Citadine

Vos réactions

03 Sep

La démographie galopante mondiale et l’augmentation, en pourcentage, de certaines maladies (cf cancers, affections neurologiques … ), nous incitent à penser enfin à long terme en y incluant qualité et coût des aliments. En plus la production croissante de biocarburant est un défi (cf déficit alimentaire …) pour l’homme et le monde du vivant..
Il est aussi souhaitable de faire plus de recherches avant la mise sur le marché: cf effets des OGM à long terme ou effets secondaires des médicaments (cf thalidomide-Contergan etc), produits chimiques divers, synergies … .
J. Ch. HITZKE

HITZKE J. Ch.
04 Sep

@J. Ch. HITZKE : Merci pour votre contribution. De nombreux problèmes se posent et le progrès doit tendre vers une amélioration de l’alimentation dans le monde : accessible à tous et de qualité. Chercher à obtenir le prix le plus bas n’est pas forcément la meilleure des solutions en matière d’alimentation !

Clément Blasco
18 Sep

Je pense que les propriétaires d’autres sites devraient prendre http://www.quelleenergie.fr comme un modèle, très propre et le style utilisateur est excellent et sympa et design, sans parler du contenu. Vous êtes un expert dans ce sujet ! Vous souhaite bonne chance

drivers in St.Petersburg Russia



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :