Blogueurs engagés : Mickaël d’éco-blog

Certains blogs sont devenus des références sur la toile et Eco-blog en fait partie. Une initiative de l’imprimerie Villière qui privilégie les impressions écologiques offset et numérique. Pour sensibiliser le grand public au respect de l’environnement, l’imprimerie a lancé, il y a maintenant 3 ans, un blog qui traite des différents sujets relatifs à l’environnement. Un blog qui véhicule une image de « l’écologie dans la bonne humeur ». Très présent sur internet et les médias sociaux, Eco-blog ne dramatise pas sur le sujet mais en parle avec légèreté et efficacité. Nous avons rencontré Mickaël qui au delà de son poste de community manager est épris d’une réelle passion pour le sujet.

Qu’est ce qui vous a poussé à devenir actif dans la bataille écologique ?

L’origine de mon engagement écologique prend sa source dans la découverte des chansons de Pearl Jam, et des lectures de son leader Eddie Vedder. L’un de ses livres de chevet n’était autre que le roman « Ishmaël » de Daniel Quinn : un livre qui m’a fait découvrir la maïeutique et apporté une nouvelle perception sur le monde. C’est l’histoire improbable d’un gorille qui passe une petite annonce dans le journal local : « professeur recherche élève aillant le désir de sauver le monde ». Alors qu’il pense trouver de nombreux candidats, c’est une fillette qui se présente à sa porte. [ndlr : je ne vous raconte pas toute l’histoire, à vous de la découvrir].

Bloguer est-il votre métier à temps plein ?

Je publie environ 2 à 3 articles par semaine sur l’Eco-blog, depuis maintenant 3 ans. L’activité web-blogging fait partie de mon travail quotidien : entre la recherche des sujets, la réalisation d’interview, la lecture d’autres blogs (livres et magazines) et l’écriture des billets, je suis en veille permanente même dans ma vie privée, à l’affût d’une idée d’article… car il faut prendre l’inspiration où et quand elle vient.

Quelle est votre priorité écolo ?

Dernièrement, j’ai pris conscience des dangers du gaz de schiste. Ma région (Rhônes-Alpes) et plus particulièrement la Haute-Savoie est sous le couperet du permis de Gex. Le gaz de schiste est un gaz non-conventionnel qui consiste à forer et à injecter de l’eau sous pression dans la roche pour libérer le gaz en créant des fractures. Le problème est que le principale gaz contenu dans le gaz de schiste n’est autre que du méthane, et que la technique de fracturation hydraulique est risquée. Aux Etats-Unis, où l’extraction de gaz de schiste est une réalité depuis des années, les riverains aux alentours des puits de forages ont de plus en plus de raisons de s’inquiéter des effets de cette industrialisation sur l’environnement mais également sur leur santé. A ce propos je vous conseille de découvrir le film Gasland qui explique bien la problématique. Vous y verrez notamment ce passage où un homme allume un briquet en ouvrant le robinet de son évier avec pour résultat un gros retour de flamme ! C’est assez inquiétant, même quand on a décidé d’aborder l’écologie avec le sens de l’humour. Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de m’impliquer dans ce combat local en tentant de sensibiliser les gens autour de moi : c’est ma priorité écolo du moment !

Entre dramatisation et déni de l’urgence environnementale, que faut-il penser ?

Tiens, c’est justement de ce constat qu’est né l’éco-blog : n’y a t-il pas une autre façon d’aborder l’écologie et de sensibiliser les gens qu’en leur faisant peur et en parlant de catastrophe ? Et comment réussir à faire sortir de leur torpeur les borgnes et aveugles de l’urgence environnementale ? Dans sa volonté de dépasser le cadre de son activité, l’imprimerie Villière a répondu à cette question en ouvrant l’éco-blog : un blog qui tourne autour de l’écologie, mais dans la bonne humeur.

Quels sont vos gestes écolo ?

J’ai arrêté de me laver, j’utilise des feuilles d’arbre pour aller au WC, et je ne mange plus que des pissenlits. Non, plus sérieusement, il y a des petits gestes simples à mettre en place et qui ne perturbent pas trop notre confort de vie… j’ai commencé par ça : utiliser du savon plutôt que du gel douche (moins d’emballages), utiliser des produits d’entretien naturels pour la maison, dégivrer mon congélateur régulièrement (j’ai ma propre technique), faire du co-voiturage pour aller bosser

Et si vous étiez ministre du développement durable, quelle serait votre première réforme ?

Je transformerais les amendes et peines légères en travaux d’intérêt général comme le nettoyage des routes par exemple. J’aime marcher, et hormis mes sorties en montagne, je fais à chaque fois l’amère expérience de trouver des déchets en chemin (sacs, mégots, canettes…) quand je me balade en campagne. C’est dingue de constater qu’il existe encore des personnes incapables de préserver l’environnement dans lequel elles vivent : les champs cultivés au bord des routes sont gorgés de déchets.

Pourquoi avoir choisi de communiquer sur un blog ?

Comme je l’ai expliqué plus haut, l’idée vient de l’imprimerie Villière et de son engagement écologique débordant. On est sorti du cadre, on est allé plus loin que notre réseau fournisseurs/clients pour sensibiliser le grand public, au delà de notre activité d’impression… ça nous tenait à cœur et nous avions, je pense, quelque chose de nouveau à amener dans le milieu des blogs sur l’environnement : de l’humour et de la légèreté.

Quelle influence et quel rôle tiennent les blogs dans le monde écolo ?

Si le mouvement écologique a connu un renouveau, c’est en partie grâce aux NTIC, j’en suis persuadé. Tout à commencé avec l’arrivée d’Internet et des forums, puis tout s’est accéléré avec l’arrivée des blogs. L’accès à l’information s’est démocratisé et des passerelles ont été créées entre des gens qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés dans la vraie vie. Aujourd’hui, même si certains parlent de la fin des blogs à cause des sites de curation (quel vilain mot), moi je crois qu’ils ont encore de beaux jours devant eux. Les gens aiment avoir leur mot à dire, et sur un blog, chacun peut s’exprimer.

Quel est votre sujet fétiche ?

Mon sujet fétiche sur l’éco-blog, c’est la survie. J’aime la rando (je me répète là non?), mais j’aime aussi la vie. En montagne, certains terrains sont difficiles voir dangereux, et les conditions climatiques peuvent changer rapidement. A force de me documenter sur la survie et le « bush-craft« , j’ai eu envie de faire un stage en pleine nature avec un formateur spécialisé : David Manise (instructeur en survie). Depuis je reste passionné par ce thème et j’ai même étendu mes investigations au survivalisme. Personnellement, je ne crois pas à la fin du monde annoncée par les Mayas en 2012, mais j’expérimente via les quelques techniques que j’ai appris un petit bout de la vie en autarcie : j’imagine que les gens qui vivent en autarcie ont une culture générale très étendue, et j’aime apprendre !

Comment sensibiliser les internautes ?

En créant du contenu propre à notre blog. Même si nous reprenons parfois des informations sur d’autres blogs ou site pour créer des articles, nous aimons surtout que le contenu vienne de nous, qu’il soit unique : notre plus bel exemple est un calendrier des fruits et légumes de saison.

Quelle énergie sera principalement utilisée en 2030 ?

Peut-être l’hélium-3, mais on est dans la science fiction là. Si l’on reste plus terre à terre, je pense objectivement qu’on sautera le pas en faveur des énergies renouvelables d’ici 20 à 30 ans, car l’eau, le vent ou le soleil sont des ressources présentes naturellement n’importe où sur terre, et que leur coût peut-être compétitif : il nous reste à être techniquement à la hauteur pour les exploiter pleinement.

Le mot de la fin, l’énergie pour vous c’est…

Vital. Elle est en toute chose, et si elle donne vie, elle peut parfois devenir destructrice si on ne la maîtrise pas avec sagesse.

Bloggueurs engagés : une touche de vert sur la toile, découvrez les autres interviews de la série :
Michèle d’Attention à la Terre
Emilie et Flore d’Eco-créateurs

Vos réactions

27 Juin

Thank you for your entire hard work on this blog. My moehtr takes pleasure in engaging in investigations and it’s obvious why. Almost all notice all of the powerful manner you render valuable things on this web blog and even increase response from visitors on the subject matter then my daughter is truly starting to learn a lot of things. Enjoy the remaining portion of the year. Your performing a terrific job.

Aissa



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :