Blogueurs engagés : Isabelle de MadameNature

Blog_MadameNature Voici le nouveau portrait de notre série des blogueur engagées. Ces gens à la fois ordinaire et extraordinaire : aujourd’hui focus sur Isabelle de Madame Nature. Pour elle, faire attention à ses gestes au quotidien est loin d’être une contrainte. C’est ce qu’elle entend faire passer comme message à travers son blog. Journaliste de métier, Isabelle passe plusieurs heures par semaine sur son blog où l’information est traitée avec humour et critique. Vous y trouverez aussi différentes astuces pour son jardin, sa maison et ses cosmétiques. Une véritable caverne d’Ali Baba pour les passionnés d’écologie. Une vision de la vie qui mérite que l’on s’y intéresse.

Qu’est ce qui vous a poussé à devenir actif dans la bataille écologique ?

Lorsque j’étais enfant, mes parents m’ont beaucoup emmenée dans des découvertes de la nature. J’ai vécu 4 ans au Rwanda, de mes 9 à mes 13 ans, et ces années ont été décisives pour moi. J’ai découvert les volcans, j’ai pu aller observer les gorilles. C’est à cette époque que Dian Fossey, grande spécialiste et protectrice des gorilles a été assassinée. Cet événement m’a marquée, autant que la grandeur et la beauté des paysages, de la nature. Comme j’étais assez seule, à l’époque (il n’était pas facile en dehors de l’école de voir du monde), j’ai vécu ces rencontres avec la nature de façon très intense. De là est né, je crois, un irrésistible besoin, mais aussi une envie d’étudier la façon dont l’Homme et l’environnement peuvent interagir de façon positive. Quand on dit qu’il faut « sauver la planète », je pense que ce n’est pas tout à fait juste… La nature se remet de bien des changements, même catastrophiques. L’Homme est bien plus fragile, et dépend plus qu’il ne croit de son milieu, de son environnement. Cherchez les ressources, et superposez-y la carte des conflits déclarés ou latents : cette réalité vous apparaîtra clairement. Prendre soin de la planète est une nécessité pour l’espèce humaine ! C’est un facteur de paix et de bien-être !

Quelle est votre priorité écolo ?

Ma priorité personnelle est de tenter de passer à un mode de vie plus lent, plus doux. Je pense que le changement passera obligatoirement par un ralentissement. Faire moins de choses mais mieux. Poser des choix.

Entre dramatisation et déni de l’urgence environnementale, que faut-il penser ?

Pour ma part, j’essaye de trouver une 3e voie : celle d’une info juste mais qui ne recourt pas à la culpabilisation. Une info critique mais positive, toujours assortie de pistes d’alternatives, de choses pratiques à mettre en place à l’échelle individuelle et/ou collective.

Quels sont vos gestes écolo ?

A la maison, nous avons déjà mis en place beaucoup de choses : habiter à proximité d’une école, déjà, était un choix délibéré. J’y vais à pied chaque matin pour conduire les enfants. Nous avons installé des panneaux photovoltaïques, posé des faux-plafonds pour économiser du chauffage. En hiver, nous vivons et chauffons 2 pièces de notre grande maison. Nous achetons la plupart de nos denrées alimentaires via un groupe d’achat collectif, ce qui nous permet de manger bio et/ou local. Cela fait longtemps que je n’utilise plus aucun pesticide au jardin, ni aucun produit d’entretien qui ne soit pas écologique. Je fabrique moi-même la plupart d’entre eux, dont une lessive au savon de Marseille et une autre à la cendre. Mais nous sommes loin d’avoir fini de devoir faire des efforts. Cette année, nous avons l’objectif de réduire la quantité de nos déchets alimentaires, car nous nous sommes aperçus que nous jetons encore trop de nourriture…

Et si vous étiez ministre du développement durable, quelle serait votre première réforme ?

Je prendrais des mesures pour limiter l’obsolescence programmée, et allonger la durée de vie des objets, par exemple en créant des centres dans lesquels on faciliterait leur réparation, sur le modèle des « Repair Café » aux Pays-Bas, ou des ressourceries qui naissent un peu partout en Europe. Je favoriserais les entreprises locales à petite échelle mettant en œuvre des objectifs respectueux de la planète et de l’Homme. De manière générale, je pense qu’il faut soutenir les innovations qui vont dans ce sens.

Pourquoi avoir choisi de communiquer sur un blog ?

Le blog est né de façon fortuite, suite à la rencontre avec Sylvie de Meeüs, webdesigner, dont j’ai écrit le portrait, sur le thème des « petits bonheurs quotidiens qui ne coûtent rien », pour un magazine féminin. Suite à cette rencontre, et à mon intérêt pour les nouvelles technologies, Sylvie m’a convaincue de partager aussi mon expérience sur le web, via un blog… Le métier de journaliste donnant peu d’occasions de contact avec le public, et donc de partage, de retour, j’ai tout de suite entrevu ce que pourrait m’offrir ce blog : une proximité directe avec les internautes, et de l’interactivité, grâce à leurs questions, leurs réflexions et suggestions, ainsi qu’un partage plus large des connaissances accumulées…

Quelle influence et quel rôle tiennent les blogs dans le monde écolo ?

Un rôle important : internet est devenu un réflexe pour beaucoup de consommateurs en quête d’informations leur permettant d’établir des choix les plus écologiques possibles. C’est un formidable outil de partage d’expériences et de connaissances. C’est aussi via internet que circule l’ information qui ne trouve pas toujours sa place dans les médias conventionnels. Cette information émane parfois d’activistes, parfois de passionnés, ou de personnes qui sont sur le terrain. Je réalise une véritable « veille », à la chasse de ce type d’info, sur base de laquelle j’établis ensuite un véritable travail journalistique.

Quel est votre sujet fétiche ?

Les sujets qui touchent à notre quotidien, de façon générale. Je m’intéresse à beaucoup de choses ! Le blog Madame Nature traite de thèmes variés, toujours lié de loin ou de près au thème du durable : éco-consommation, santé, cosmétique, jardin, nature.

Comment sensibiliser les internautes ?

J’y publie un à 3 articles par semaine, le tout dans un ton d’une grande liberté, teinté d’humour, pour servir une information sérieuse mais décomplexée. Je mets un point d’honneur à communiquer de façon optimiste et déculpabilisante, en donnant toujours, au-delà de constats obligés de situations problématiques, des pistes pratiques d’action à portée de chacun. Je tiens beaucoup à l’indépendance de ce blog, qui est financé sur mes fonds propres depuis sa création fin 2009. Je refuse régulièrement les offres publicitaires qui me sont proposées. Dans le même souci d’éthique et d’attractivité, je réalise moi-même la plupart des photos illustrant le blog, et je collabore régulièrement avec des illustrateurs dont j’achète les dessins sur commande. Ce blog est un projet personnel, au travers duquel je cultive avec plaisir le sens critique et la liberté de pensée, d’expression, et d’instruction. Il me permet de vivre pleinement mon leitmotiv : mieux faire connaître les gestes écolo-écono qui font du bien à la planète et au portefeuille. Cultiver la légèreté pour plus de bonne humeur…

Quelle énergie sera principalement utilisée en 2030 ?

Un mix d’énergies renouvelables, je l’espère. J’espère que pour chaque secteur, nous mettrons en place des solutions adaptées. 2030 sera peut-être aussi enfin l’ère du négawatt : l’énergie la plus écologique, celle qu’on n’a pas dépensée !

Le mot de la fin, l’énergie pour vous c’est…

Le moteur du changement ! Une ressource précieuse, tant au niveau individuel que sociétal !

Retrouvez le site d’Isabelle à cette adresse : Madame Nature

Bloggueurs engagés : une touche de vert sur la toile, découvrez les autres interviews de la série :
Michèle d’Attention à la Terre
Mickaël d’éco-blog
Emilie et Flore d’éco-créateurs
Pierre-Yves d’eenovation

Vos réactions

18 Sep

Jolie poste agréable. Je viens de tombé sur http://www.quelleenergie.fr et je voulais dire que j’ai vraiment apprécié la navigation de votre blog . Après tout, je vais être abonné à votre flux rss et j’espère que vous écrire de nouveau bientôt ! Vous souhaite bonne chance

city sightseeing in St.Petersburg



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :