Les travaux de maîtrise de l’énergie continuent d’avoir la cote

L’engouement sera peut-être moindre à compter de l’année prochaine compte-tenu de la décision du gouvernement de revoir à la baisse le crédit d’impôt lié aux travaux de rénovation écologique et de réduire la liste des actions éligibles. En attendant de nombreux ménages en ont encore entrepris l’an passé, comme le montrent les résultats du bilan annuel 2009 que vient de publier l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Tout juste supérieure à 11 % en 2005, la proportion a en effet atteint 14,8 % l’an passé.

Le succès des dispositifs gouvernementaux

Ainsi le « cadeau » gouvernemental continue-t-il de séduire de plus en plus les Français, au demeurant de mieux en mieux conseillés étant donné les progrès continus réalisés dans le domaine de la formation des professionnels.

Les motivations premières des foyers résident selon ledit bilan dans la réduction de la facture énergétique suscitée par les travaux « verts » mais aussi dans l’amélioration du confort. Celle-ci explique en partie le fait que les travaux réalisés sur le bâti se taillent encore la part du lion (70 %) et tend à devenir une priorité pour un nombre croissant de nos concitoyens, lesquels n’hésitent pas à mettre la main à la pâte.

En témoigne la hausse de 6 % par rapport à 2008 des investissements, qui ont atteint en moyenne 4.899 €. Le caractère rentable, écologique bref pertinent des travaux de rénovation énergétiques tend donc à s’imposer dans l’esprit des Français qui disposent des moyens matériels de les accomplir. À cet égard les avantages économiques que procurent la TVA à 5,5 % et le crédit d’impôt développement durable (CIDD), cités par respectivement 20 et 34 % des ménages interrogées, jouissent désormais d’une bonne notoriété. Il en est de même en ce qui concerne l’éco-PTZ, mesure-phare du Grenelle de l’environnement connue de 56 % des sondés et qui a franchi le 31 mars dernier le cap symbolique des 100.000 souscripteurs.

À noter enfin que 69 % des travaux réalisés l’an passé l’ont été par des professionnels, soit une augmentation de quatre points par rapport à 2008. « Cela s’explique notamment par le poids incitatif des dispositifs d’aides gouvernementaux qui imposent aux particuliers de faire appel à eux », analyse l’Agence.

On en parle dans cet article

Les économies d’énergie

Quelle Energie, c’est le guide de référence des économies d’énergie dans votre logement : fiches produit détaillées, économies locales, aides et subventions, démarches etc.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :