Les emplois verts : Mythe ou réalité ?

emplois vertsDans le cadre du Grenelle de l’Environnement, la France s’est fixé comme objectif de produire d’ici 2020 23% d’électricité à partir d’énergies renouvelables. Atteindre cet objectif demande des efforts importants qui devraient s’accompagner de réelles perspectives pour l’emploi. Cependant, la crise économique, le moratoire sur le photovoltaïque et les baisses de tarif de rachat de l’électricité sont passés par là. Les 600 000 emplois verts prédits par Jean-Louis Borloo pour 2020 seront-ils au rendez-vous ?

L’Observatoire de l’investissement en France, créé en 2009 par Trendeo, suit l’ensemble des investissements et désinvestissements  verts annoncés en France. Les résultats révèlent de manière globale une baisse régulière des emplois créés par ces filières. A l’aide de l’étude de Trendeo, Quelle Energie revient sur les raisons de cette situation.

La chute des emplois verts

En 2009, encouragées par le solaire et l’éolien, les filières vertes profitaient d’une forte dynamique permettant de créer des emplois, contrairement à l’économie française qui supprimait massivement de nombreux postes. Elles représentent même le premier secteur créateur d’emplois industriels en France avec 6 600 postes contre 2 900 pour l’aéronautique. Quant au secteur automobile, en 2009, il supprimait 36 000 emplois.

En 2010, les projets solaires connaissent un fort ralentissement et les projets éoliens sont quasiment jetés aux oubliettes à cause de la baisse du tarif de rachat et de protestations de plus en plus vives des riverains. Dans l’ensemble, les investissements verts représentaient cette année-là 5 400 emplois créés, soit une baisse de 20% par rapport à 2009.

2011 signifie l’arrêt de la création d’emplois dans la filière solaire, le moratoire de trois mois et la baisse des tarifs d’achat lui ayant été fatals. De nombreux projets ont été gelés. En mars 2011, le nombre d’emplois verts supprimés était supérieur au nombre d’emplois créés !

Un nouvel envol

Bien que les emplois verts s’effondrent, il est fort probable que ce ne soit que temporaire. Le recul de la filière verte a essentiellement touché les petites et moyennes entreprises qui s’étaient très fortement développées. Mais les poids lourds se réorganisent pour revenir : EDF a racheté les parts d’EDF Energies Nouvelles et Total a acquis SunPower.

En outre, pour Trendeo, nous traversons une phase intermédiaire en termes de technologies. L’éolien en mer devrait permettre de relancer le secteur grâce à l’appel d’offres qui sera proposé à la fin de l’année 2011. Par ailleurs, l’Etat a lancé un appel à manifestation d’intérêt en mars 2011 pour promouvoir les biocarburants non alimentaires tels que les algues, le bois ou la paille. Enfin, le secteur des véhicules électriques arrive à maturité industrielle ce qui devrait permettre la création d’emplois.

On en parle dans cet article

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité lorsqu’ils sont éclairés par le soleil. L’électricité peut être revendue au réseau ou utilisée pour sa propre consommation.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :