Baisse du tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque

francois fillonMise à jour : pour la période du 1er juillet 2012 au 30 septembre 2012, le tarif d’achat de l’électricité d’origine photovoltaïque est désormais de 0,3539 € / kWh.

Le Premier Ministre François Fillon a confirmé la diminution du tarif d’achat de la production photovoltaïque.

L’avenir du photovoltaïque

Le 22 février 2011, François Fillon a donné quelques détails sur l’avenir de la filière photovoltaïque, et en particulier sur le tarif d’achat de l’électricité d’origine photovoltaïque. Après avoir rappelé que les objectifs du Grenelle Environnement pour 2012 étaient d’ores et déjà atteints, le Premier Ministre a souligné l’importance de trouver un équilibre entre le développement de la filière et le coût pour le consommateur.

Voici les principales mesures pour les installations photovoltaïques des particuliers :

  • Un « tarif de base » est instauré, 20 % en-dessous du tarif de 0,58€ / kWh en vigueur au 1er septembre 2010, soit 0,46€ / kWh. Bien entendu, le tarif d’achat de la production à 0,58 €/kW ne change pas pour les particuliers ayant déjà souscrit un contrat avec EDF.
  • Ce tarif de base sera réactualisé chaque trimestre en fonction du volume de projets déposés auprès d’EDF.

Il est également question d’accompagner chaque projet d’installation photovoltaïque d’une étude sur sa qualité environnementale et d’une caution bancaire.

Une mise en application rapide de ces mesures

Ces nouvelles conditions sont effectives depuis le 10 mars 2011. Le gouvernement doit maintenant faire appel au Conseil Supérieur de l’Energie et à la Commission de Régulation de l’Energie pour l’élaboration des textes réglementaires correspondants.

François Fillon vise enfin une augmentation de la capacité de production photovoltaïque pour atteindre 1.000 à 1.500 MW par an dans les deux prochaines années, un volume supérieur à celui installé en 2010.

Crédit photo : europeanpeoplesparty

On en parle dans cet article

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité lorsqu’ils sont éclairés par le soleil. L’électricité peut être revendue au réseau ou utilisée pour sa propre consommation.

En savoir plus

Vos réactions

27 Mar

N’importe quoi la dernière phrase de cet article !!
Ce n’est pas Fillon qui « vise » les 1500 MW / an mais le retard des projets dans le tuyau ERDF qui va faire que ce sera 1500 les 2 prochaines années.
Le texte, lui, prévoit un max de 500 MW / an MAX en nouvelles demandes de raccord ERDF avec 100 MW seulement sur le résidentiel, soit 25MW par trimestre !!! Si + de 25 MW sont demandés sur un trimestre, le tarif 0.46 sera baissé de 2 à 9% pour le trim suivant !!!
Vive la France…

YonneSolaire
27 Mar

Le 28/02/2011, j’ai fait une demande de rachat à EDF pour une installation photovoltaïque. Toujours pas de réponse de EDF. Suis-je concerné par le nouveau tarif de rachat à 0.46€?

BREVARD
28 Mar

Comment peut-on parler d’objectif dejà atteint, alors que de grands nombres d’installations ne sont pas en production (délais, manque de réactivité,..) ou bien ne le seront jamais à cause des fermetures brutales des entreprises ou installations incomplètes (dont je subis)?
Les entreprises et les installations ne sont pas bien encadrées. J’ai voulu faire partie des gens qui prennent soin de l’environnement et en fin de compte, j’ai subi d’énormes contraintes et de stress car à chaque installation, soit les sociétés étaient incompetentes ou bien fermées. De ce fait, j’ai dû faire appel à d’autres sociétés pour finir le travail ou bien pour prendre en entretien l’installation, du coup un surcoût pris en charge par personne à part moi et des délais de rentabilité plus longs. Donc si cela était à refaire, cela serait NON.

CADET
28 Mar

le photovoltaïque !!!
ce n’est que de la poudre aux yeux
certes pour les premières installations ça paraissait être très juteux
mais les temps de retour sur investissement ne seront pas ceux annoncés
sans compter tous les problèmes liés au n’importe qui a le droit de faire n’importe quoi
le boost du départ n’a été mis en place que pour permettre à EDF d’atteindre un % mini de production d’énergie verte
tout cela parce que nous sommes dans « l’urgence de l’action »

rio
29 Mar

La majorité des gens qui se lancent dans le photovoltaïque n’ont pas bien compris ce qui va se passer ni la réelle rentabilité de l' »affaire ». A 0.58 €/kwh, la rentabilité brute avoisine 3.5 % / an pendant 20 ans ce qui permet tout juste le doublement du capital dans ce délai (si n est le nombre d’années d’un placement à t%, le placement double de valeur si l’on a n x t =70; c’est dû au fait que ln 2= 0.692, parole d’un prof de math). Là-dessus, ainsi que s’en plaint CADET, l’entretien, les impôts, … viendront diminuer le rendement du placement pendant que l’installation diminuera, elle, son rendement (au bout de 15 ans, 80% seulement du rendement à neuf est à attendre par suite du vieillissement des cellules). Enfin, manifestement personne n’a compris qu’il ne peut en aucun cas s’agir d’un placement: votre argent est dépensé au début et il ne vous sera jamais rendu autrement que par les revenus que vous pouvez en tirer. La revente de l’installation est impossible. Enfin, la fiscalité actuelle sera bien évidemment de moins en moins avantageuse. Bref, une fois que vous aurez déduit les impôts sur le revenu que vous paierez dessus, les réparations tout le long de la vie de l’installation et les pertes de revenu afférentes aux pannes, la perte de rendement de l’installation, la limitation du revenu de votre installation… à mon avis, le placement de vos sous à la caisse d’épargne est un bon placement , le capital étant toujours disponible…

claudeh5
31 Mar

Bonjour,

@YonneSolaire : En effet, le ministère des finances souhaite contenir le volume des nouveaux projets à 500 mégawatts (MW) par an. Il propose de moduler les tarifs de rachat en fonction du nombre de projets en attente. De plus, si les particuliers dépassent leur quota trimestriel, le tarif proposé par EDF sera automatiquement réduit, en fonction de l’ampleur du dépassement. Il est donc vrai que cette baisse de 20% est un coup dur pour le secteur de photovoltaïque.

@Brevard : Vous êtes concerné par le tarif à 0,46 euros car pour bénéficier de l’ancien tarif, il fallait déposer une demande de raccordement complète avant le 10 mars 2011, ce qui en semble pas être votre cas.

@Cadet : Concernant les objectifs déjà atteints, il s’agit d’une déclaration officielle du Premier Ministre dans un communiqué de presse. Il a déclaré que la France avait « d’ores et déjà atteint les objectifs fixés par le Grenelle environnement pour 2012 ». Pour bien choisir son installateur et éviter nombre de désagréments, nous vous rappelons qu’il existe des labels qualité attribués aux installateurs. http://www.quelleenergie.fr/magazine/category/labels-qualite/

@Rio : Pour éviter les « problèmes liés au n’importe qui a le droit de faire n’importe quoi », il faut en amont des travaux bien choisir son installateur ! Chez Quelle Energie, tous les partenaires installateurs possèdent une certification, gage de leur qualité. En termes de retour sur investissement, l’équipement peut être amorti rapidement grâce aux subventions d’Etat, accordées par la région, le département, ou par l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat) mais aussi grâce à un crédit d’impôt de 22 % sur le prix du matériel.

@Claudeh5 : Si la puissance de l’installation photovoltaïque est inférieure à 3 kWc, les revenus de la production ne sont pas imposés. Certes l’installation a un coût, mais si la production est suffisante, il y a un bon retour sur investissement. N’oublions pas que les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie de 20 ans. Il faut donc voir à long terme. Ainsi, le capital de départ est remboursé en moyenne au bout de 7 à 10 ans, ce qui fait que le tout rapporte sur 10 ans minimum. Et puis doubler son capital, comme vous le signaliez, est loin d’être négligeable ! Enfin, investir dans des panneaux photovoltaïques permet d’accroître la valeur de votre maison.

Mathilde Chevallier
03 Nov

J’ai signé en novembre 2008 le contrat ERDF pour une installation <3 kW pour un prix de revente donc de 57.187cts€.
après une attente pour le raccordement interminable…..le prix a été appliqué pour ma production électrique de mai 2009 à mai 2010.
Mais l'année d'apres le prix du kW a diminue….( il est passé de 57.187 à 56.762 cts €)
on avait dit que cela ne pouvait pas descendre en dessous du prix initial?
j'espere que l'année prochaine cela ne va pas continuer à diminuer?

bien à vous

Didier 62
04 Nov

Bonjour Didier,

Le prix de rachat appliqué à votre production d’électricité de 56.762 cts€ ne pourra diminuer. C’est en engagement de la part d’ERDF de racheter votre électricité à un prix fixe. La durée et le montant est stipulé dans votre contrat. C’est à cause d’une attente de raccordement trop longue que le prix de rachat a changé.

Clément Blasco
22 Mar

Fillon a donné un coup de massue avec son ami Proglio. Ils trompent les gens. Nos investissements vont dans la nouvelle centrale de Flamanville qui coûte plusieurs milliards. En plus, c ‘est comme le tunnel sous la Manche. Les Verts actuels nous déçoivent encore plus.
Madame Duflot et consœurs : une incapable, que du pipeau.

varsovie
03 Avr

@Varsovie : En dépit de la baisse du tarif de rachat, le solaire photovoltaïque est toujours rentable http://www.quelleenergie.fr/magazine/energie-solaire/photovoltaique-rentable-2014-27328/

Mathilde Chevallier



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :