Un manque d’incitation des aides à la rénovation

Un manque d’incitation des aides à la rénovation
Les incitations financières sont devenues un des piliers fondamentaux de la politique d’économies d’énergie. Elles nécessitent un budget considérable, de l’ordre de 2 milliards d’euros par an. Malgré ces sommes astronomiques, les objectifs de rénovation énergétique fixés par le gouvernement restent difficiles à atteindre. La principale explication à ce manque d’efficacité est le dysfonctionnement du mode d’attribution des aides à la rénovation. Effectivement, les aides ne permettraient pas d’inciter suffisamment les particuliers à réaliser des travaux d’économie d’énergie.

L’effet d’aubaine

Les différentes aides financières à la rénovation énergétique ont été mises en place par le gouvernement pour encourager les particuliers à réaliser des travaux en vue de faire des économies d’énergie. Il y a donc là un désir d’incitation de la part des pouvoirs publics.


Or, ces aides n’ont pas toujours été considérées comme une opportunité pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. En effet, beaucoup de Français ont bénéficié de ces aides mais avaient déjà l’intention d’entreprendre des travaux.


Ici, les aides financières n’ont pas de pouvoir incitatif. Elles sont seulement un moyen d’amortir le coût des travaux qui auraient été réalisés même sans cet avantage.

Un manque d’incitation des aides à la rénovation

La multiplicité des aides et des instances

Le manque d’efficacité des aides à la rénovation s’explique également par une autre raison. Leur attribution s’effectue par différentes instances. Ainsi, il est parfois compliqué pour les particuliers de s’y retrouver et même de bénéficier de toutes les aides auxquelles ils ont droit.


La décentralisation des aides à la rénovation complique leur attribution. Cela rend les démarches longues et répétitives pour les particuliers. En effet, pour chaque aide, il faut faire une demande à un organisme précis via un dossier spécifique.

Par exemple, pour prétendre aux aides de l’Anah, il faut se tourner vers l’Agence nationale de l’Habitat. Pour demander son crédit d’impôt développement durable, il faut le faire via sa déclaration de revenus.


La décentralisation des aides a un autre impact, plus grave : le manque de compréhension. En effet, face à la diversité des aides, les particuliers peuvent avoir du mal à s’y retrouver. Effectivement, selon un sondage réalisé par Quelle Energie, 1 Français sur 5 ne connaît pas les aides auxquelles il a droit.

On en parle dans cet article

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :