Crédit d’impôt : un bouquet travaux avantageux et efficace

Mise à jour : Depuis le 1er septembre 2014, le crédit d’impôt est applicable au taux unique de 30%. Les conditions de ressources et de bouquet travaux disparaissent. Calculez le montant de votre Crédit d’Impôt et concrétisez vos projets d’économies d’énergie !

Crédit d’impôt : un bouquet travaux avantageux et efficaceLe crédit d’impôt est une mesure mise en place par le gouvernement pour inciter les particuliers à réaliser des travaux d’économie d’énergie. Cet avantage fiscal n’était pas évident à comprendre avant 2014. En effet, jusqu’à présent, il existait différents taux pour chaque équipement. Cette année, l’administration a simplifié les choses en ne mettant en place que deux taux différents : 15 % en action seule, soumis à des conditions de ressources, et 25 % en bouquet travaux. Les personnes non imposables peuvent également en bénéficier sous la forme d’un remboursement. Il s’agit donc d’une mesure très intéressante. Cependant, quel est le bouquet travaux le plus rentable ? Quelle est la combinaison de travaux qui permet de faire le plus d’économie d’énergie à moindre coût ?

Il est, en effet, possible de réduire de 50 % minimum sa facture de chauffage grâce aux travaux de rénovation énergétique les plus efficaces. Le bouquet travaux peut donc être un bon moyen de faire des économies d’énergie en amortissant le coût des travaux puisqu’une partie est prise en charge par l’Etat. Pour profiter pleinement de cet avantage fiscal, il est essentiel de réaliser les travaux les plus rentables.

Découvrez rapidement quels travaux vous permettront de réaliser les plus grandes économies dans votre logement grâce à notre bilan énergétique gratuit en ligne.

L’isolation d’abord

L’isolation fait partie des travaux d’économie d’énergie les plus efficaces et rentables. En effet, elle est indispensable car elle permet de conserver la chaleur au sein du foyer et d’éviter de le chauffer continuellement. Cette solution permet de réaliser d’importantes économies pour un coût d’investissement raisonnable et une durée de vie de plusieurs décennies sans frais d’entretien.

  • Par le toit
  • L’isolation du toit est de loin la plus efficace. En effet, plus de 30 % des pertes de chaleur se font par le haut de l’habitation. Pour y remédier, deux solutions sont possibles. Si le logement dispose de combles habitables, il faut poser l’isolant sous la charpente. Dans le cas contraire, il suffit d’isoler le plancher des combles pour conserver la chaleur dans la partie habitable du logement. Il est, effectivement, inutile de chauffer des combles inoccupés. Cette solution est peu coûteuse et le temps de retour sur investissement très court.

    • Isoler ses murs
    • Les murs représentent la plus importante surface du logement donnant directement sur l’extérieur. Plus de 25 % de déperditions de chaleur se font par les murs. Deux possibilités d’isolation des murs s’offrent aux particuliers désirant réaliser des économies d’énergie. L’isolation par l’intérieur est la plus répandue et la plus abordable mais a l’inconvénient de faire perdre quelques centimètres de surface habitable et d’être difficile à réaliser en logement occupé. Il faut également penser à refaire la décoration des murs. L’isolation par l’extérieur est plus chère mais plus efficace car elle supprime tous les ponts thermiques et n’empiète pas sur la surface habitable du logement.

      • Remplacer ses vieilles fenêtres
      • L’isolation des fenêtres constitue également une solution efficace pour faire des économies d’énergie. En effet, les pertes de chaleur par des fenêtres mal isolées représentent 5 à 30 % de la facture de chauffage. Les remplacer par du double ou triple vitrage permet donc de réaliser d’importantes économies tout en améliorant le confort thermique du logement. La pose de fenêtres isolantes constitue un investissement. Néanmoins, il peut être significativement réduit par l’avantage fiscal permis par le bouquet travaux du crédit d’impôt.

        Vérifiez rapidement si votre logement est bien isolé grâce à notre simulateur isolation gratuit en ligne.


        Des solutions efficaces et rentables

        Combinés à l’isolation, qui est une solution efficace, durable et abordable, plusieurs travaux de rénovation énergétique sont possibles et permettent de réaliser de très importantes économies d’énergie.

        • Installer une VMC
        • L’aération d’un logement est indispensable car elle permet d’éviter les problèmes d’humidité et le développement de moisissures… En effet, en installant des doubles ou triples vitrages qui stoppent les déperditions de chaleur, l’air ne circule plus et reste stocké à l’intérieur du logement. L’installation d’une VMC double flux permet de réduire les pertes de chaleur de 70 à 90 % tout en assurant un renouvellement d’air performant dans toutes les pièces du logement.

          • Des équipements de chauffage plus performants
          • Il est indispensable de chauffer son intérieur pour obtenir un confort thermique. L’isolation contribue au confort thermique et réduit fortement le besoin de chauffage en conservant la chaleur au sein du logement. Des chauffages performants permettent de faire de plus grandes économies grâce à un chauffage efficace et économe.

            La chaudière à condensation est une solution de production de chaleur très efficace et économe. Peu énergivore, elle permet de réaliser jusqu’à 35 % d’économies comparée aux vieilles chaudières et 10 à 15 % par rapport aux chaudières classiques actuelles. Malgré un investissement assez conséquent, il s’agit d’une solution économe, rentabilisée plus rapidement grâce au bouquet travaux.

            La pompe à chaleur géothermique est également une solution de chauffage très efficace et très rentable car elle produit la chaleur la plus économe : 0,040 €/kWh. Avec un prix moyen de 25.000 €, l’avantage fiscal permis par le bouquet travaux permet d’amortir ce coût d’investissement.

            Toutes ces solutions sont intéressantes car très efficaces et économes. Cependant, des règles sont à respecter pour optimiser ces économies d’énergie. Par exemple, avant d’installer un chauffage performant, il est recommandé d’améliorer le niveau d’isolation du logement. De même, pour le remplacement des fenêtres par du double ou triple vitrage, il convient d’installer une ventilation contrôlée (VMC).

Vos réactions

21 Fév

Je tiens à préciser que pour réduire les pertes de chaleur de 70 à 90 % tout en assurant un renouvellement d’air performant dans toutes les pièces du logement avec une VMC double flux, il est NÉCESSAIRE que la maison soit étanche. Dans le cas contraire, les rendements s’effondrent.
Cette étanchéité ne se fait pas uniquement en remplaçant les fenêtres. C’est un travail sur l’ensemble du bâti.

fabrice
21 Fév

Bonjour,

Est-ce que l’isolation des murs par injection (comme expliqué ici, même si c’est un site belge : http://www.ecoproject.pro/fr/pages/injection-murs-creux.aspx) fait également partie des travaux d’économie d’énergie ?
Je veux dire, est-ce que ça rentre en compte pour les bouquets de travaux et donne donc droit au crédit d’impôt (et autres différentes aides) ?

Merci.

mickael
25 Fév

Bonjour,

Est-ce que l’isolation des murs par injection (comme expliqué ici, même si c’est un site belge : http://www.ecoproject.pro/fr/pages/injection-murs-creux.aspx) fait également partie des travaux d’économies d’énergie ?
Je veux dire, est-ce que ça rentre en compte pour les bouquets de travaux et donne donc droit au créidt d’impôt (et autres différentes aides) ?

Merci.

mickael
14 Mar

@Mickael : La technique d’isolation n’est pas un critère d’éligibilité au crédit d’impôt. Ce qui est important, c’est la résistance thermique de l’isolant. L’isolation des murs de manière générale entre bien dans le cadre d’un bouquet travaux si elle est associée à une autre catégorie éligible.

Mathilde Chevallier
21 Mar

@Fabrice : Exactement ! C’est ce que nous expliquons de manière plus complète ici : http://www.quelleenergie.fr/bilan-energetique/formulaire

Mathilde Chevallier
21 Mar

@Mickael : L’isolation des murs rentre en compte dans le bouquet travaux. Ce qui importe, ce n’est pas la technique utilisée mais plutôt la résistance thermique de l’isolant.

Mathilde Chevallier



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :