Arrêt du CITE pour la filière fenêtre : les professionnels anticipent une baisse des ventes

Aides 2018

En décembre dernier, le crédit d’impôt pour la transition énergétique a été réformé suite au vote de la loi de finances pour 2018. Certains équipements sont exclus des dépenses éligibles, d’autres ont vu leur taux réduit à la baisse.

Les professionnels de la menuiserie sont inquiets et voient cette réforme comme une menace pour les ventres sur le marché de la fenêtre.


Déclaration d’impôts 2018 : comment la remplir ? Toutes les démarches dans notre article !


Rappel sur la réforme du CITE 2018

Suite à plusieurs débats concernant les réformes liées au CITE, la décision a été votée en décembre 2017 par la loi des finances pour l’année suivante. L’une de ces réformes est l’exclusion depuis le 1er  janvier, des équipements comme les portes, volets isolants et autres parois vitrées.

En effet, parmi les équipements exclus du dispositif pour toute l’année 2018 :

    • Les portes donnant sur l’extérieur
    • Les volets isolants (le taux de TVA à 5,5 % restant maintenu jusqu’à fin 2018)

Les fenêtres, en cas de remplacement de simples vitrages, sont maintenues dans le dispositif jusqu’au 1er juillet, mais à taux réduit, passant ainsi de 30% à seulement 15%. Les professionnels de la menuiserie sont inquiets pour le marché et affirment y voir une menace pour leur activité.

Tableau récapitulatif du CITE 2018:

Installations Réformes
Double vitrage -Date butoir:  jusqu’au 30 juin 2018
-Taux: 15%
-Plafonds: 8.000€ /personne , 16.000€ /couple à imposition commune, +400€ /personne à charge
Autres parois vitrées  -Exclues depuis le 1e janvier 2018

Les raisons d’une telle réforme

Le gouvernement justifie ces évolutions par plusieurs arguments.
En effet, parmi les différents équipements éligibles, le rapport de l’IGF (inspection générale des finances) et du CGEDD (conseil général de l’environnement et du développement durable) a mis en évidence l’inefficience de l’aide au remplacement des portes, fenêtres et volets isolants, qui génèrent des gains d’économie d’énergie faibles au regard de la dépense fiscale qu’ils représentent.

L’objectif du CITE 2018 est surtout de recentrer l’aide sur les actions de rénovation les plus efficaces en économie d’énergie (isolation des combles ou changement de chaudière).

Un frein pour le marché qui reprenait son souffle

L’année 2017 marque la reprise sur le marché des fenêtres en France. Après 7 années consécutives de baisse entre 2009 et 2015, la croissance constatée en 2016, se confirme bel et bien en 2017. TBC Innovations estime un marché des fenêtres en volume, en croissance de plus de 4%.

Malheureusement cette reprise risque d’être ralentie par les réformes du CITE 2018.

En septembre, le Pôle Fenêtre de la FFB contestait l‘exclusion des menuiseries et en évoquait les conséquences négatives: « nous éliminer du CITE au milieu de l’année sera dévastateur pour les entreprises : cela nous fait sortir du champ de la rénovation énergétique. Lorsque le CITE sera transformé en prime versée aux ménages, à compter du 1er janvier 2019, nous n’y serons plus » (Jean-Luc Marchand, porte-parole de la FFB).

TBC Innovation vient de dévoiler sa nouvelle étude de marché sur les fenêtres en France. Un échantillon de 400 acteurs a permis de faire un sondage les prévisions du marché:

  • 46% pensent que son arrêt risque de réduire le nombre de clients potentiels.
  • 22% pensent que cela va pousser leurs clients à se décider.
  • 28% envisagent un impact faible pour leur activité.

D’un point de vue rénovation énergétique, les professionnels sont assez départagés.

Les professionnels sont 39% à imaginer une année 2018 en baisse sur le débouché de la rénovation pour les fenêtres alors que 33% envisagent une année 2018 stable. Ils sont 20% à prévoir une progression de cette activité.

Un sondage mitigé car si les évolutions du CITE et aides à la rénovation présentent un effet d’aubaine pour 2018, certains professionnels restent sceptiques.

Le saviez-vous ?

 

Les aides et subventions à la rénovation énergétique sont nombreuses et parfois cumulables. Trouvez celles dont vous pouvez bénéficier grâce au simulateur gratuit de QuelleEnergie.fr :

 

Le dispositif représente un enjeu pour le transition énergétique et connaîtra des nouvelles évolutions au cours des trimestres prochains.

Le CITE sera transformé en 2019 en prime afin que les ménages en profitent dès l’achèvement des travaux. Le marché de la fenêtre pourrai continuer sa croissance car les travaux resteront éligibles à l’éco-PTZ et aux certificats d’économies d’énergie.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :