Fiscalité verte : une prime Coup de Pouce pour les plus modestes

influence-dpe-prix1

Les prix de l’énergie n’ont cessé d’augmenter. Entre 2007 et 2016, la facture des ménages chauffés à l’électricité a augmenté de 40%, et de près de 20% pour ceux chauffés au gaz. Rien que pour la seule année 2018, les prix de l’énergie ont connu une forte hausse :

  • +0.8% des tarifs réglementés d’électricité au 1er février 2018

  • +7.5% des tarifs réglementés de gaz au 1er juillet 2018

  • +5.8% des tarifs réglementés de gaz au 1er novembre

En cumulé, les prix du gaz auront augmenté de 13% sur l’année 2018.


Vous rénovez votre logement ? QuelleEnergie.fr peut vous accompagner! Effectuez une simulation pour savoir à quelle aides vous pouvez prétendre.


La rénovation énergétique, seul moyen efficace de lutte contre la précarité énergétique

« Je souhaite que des mesures soient prises pour faire disparaître les passoires énergétiques. Je milite pour que l’on envisage de mettre en place un système de bonus-malus pour encourager les propriétaires à faire des travaux de rénovation énergétique » rappelle Le Médiateur National de l’Energie, Jean Gaubert.

Mais si le gouvernement évoque des mesures de contraintes, il existe également de nombreux dispositifs d’aide à la rénovation. La Prime Coup de Pouce fait partie de celles non-négligeables pour votre rénovation énergétique.

Des solutions existent pour rénover les passoires énergétiques, améliorer l’isolation du bâti, rendre le chauffage plus performant et économe. Par exemple, l’Etat a lancé le « Coup de pouce économie d’énergie », qui permet du 1er avril 2018 jusqu’au 31 décembre 2020 aux les ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’une belle aide financière, afin de les inciter à remplacer leur chaudière fioul existante par une solution de chauffage utilisant les énergies renouvelables et/ou à réaliser l’isolation de leurs combles ou de leurs toitures.

Rénovation Energétique

Le Groupe Effy est signataire de ce coup de pouce via trois de ses filiales (CertiNergy, QuelleEnergie.fr, Pacte Energie Solidarité), fait ainsi bénéficier aux ménages modestes des primes intéressantes pour financer leurs travaux :

  • 3000 € au bénéfice des ménages dits « très modestes » pour le changement d’une chaudière fioul par un modèle utilisant des énergies renouvelables ;

  • 2000 € au bénéfice des ménages dits « modestes » pour le changement d’une chaudière fioul par un modèle utilisant des énergies renouvelables ;

  • Isolation des combles perdus avec un reste à charge à partir de 1€.

Il existe donc des solutions durables pour lutter contre la précarité énergétique et ainsi ne plus subir le froid chez soi.

influence-dpe-prix1

Près d’un tiers des français limite son chauffage faute de moyens

Selon les chiffres du médiateur national de l’énergie publiés mardi dernier 30% des français ont restreint leur consommation de chauffage l’hiver dernier afin de diminuer leurs dépenses énergétiques. D’autres chiffrent confirment l’ampleur des difficultés des ménages liées à la précarité énergétique.  En effet, l’étude du Médiateur National de l’Energie indique que 9% des français ont eu des difficultés pour régler certaines factures de chauffage.

Le 1er novembre a débuté la trêve hivernale mettant fin aux expulsions locatives ainsi qu’aux coupures d’énergie pour les ménages. Jusqu’au 31 mars 2019, les fournisseurs d’électricité ou de gaz ne pourront procéder à l’interruption pour non-paiement des factures, de la fourniture d’électricité ou de gaz aux personnes ou familles.

Qui peut bénéficier de l’offre « Coup de pouce économies d’énergie » ?

Environ un français sur deux peut bénéficier de cette offre. Les montants de primes attribués seront différenciés selon les niveaux de ressources des ménages.

 Ménages modestes (situation de précarité énergétique)

Nombre de personnes composant le ménage Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 24 194 18 409
2 35 510 26 923
3 42 648 32 377
4 49 799 37 826
5 56 970 43 297
Par personne supplémentaire + 7 162 + 5 454

Ménages très modestes (situation de grande précarité énergétique)

Nombre de personnes composant le ménage Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 19 875 14 360
2 29 171 21 001
3 35 032 25 257
4 40 905 29 506
5 46 798 33 774
Par personne supplémentaire + 5 882 + 4 257

Les revenus pris en compte correspondent à la somme des revenus fiscaux de référence mentionnés sur les avis d’imposition ou de non-imposition de l’ensemble des personnes composant le ménage au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1. Les avis de situation déclarative émis par l’administration fiscale peuvent également être utilisés.

Votre avis d’imposition sur le revenu ou un autre document justifiant de vos revenus vous sera demandé pour prouver votre éligibilité.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez tester votre éligibilité et estimer le montant des aides et subventions disponibles pour financer vos travaux de rénovation grâce à notre simulateur.

 

Vos réactions

15 Nov

Peut on bénéficier de ces aides pour rénover son logement si on et locataire d’une maison ancienne.

Mekki
15 Nov

Bonjour,

Pour être certain de votre éligibilité, nous vous invitons à effectuer une simulation sur notre site.
Le simulateur vous permet d’entrer les informations exactes spécifiques à votre situation. Egalement, vous pouvez demander à être rappelé par un conseiller si vous le souhaitez.

Bien à vous,

Florent Blin



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :