L’efficacité énergétique en campagne : Jacques Cheminade

Efficacite energetique en campagne



Jacques Cheminade, candidat de Solidarité et Progrès (S&P) tente l’aventure présidentielle pour la cinquième fois. Mais, depuis 1995, c’est seulement la seconde fois qu’il est officiellement candidat à la présidence. Avec, à ce jour, moins de 0,5% des des intentions de voix, le programme du candidat ne séduit pas pléthore. Ses idées ont au moins le mérite de sortir de l’ordinaire : l’apprentissage du chant choral à l’école, le retour au français de Rabelais, le remplacement de l’euro par un « euro-franc polytechnique » ou encore la lutte contre l’oligarchie financière anglo-saxonne. Concernant les problématiques environnementales et énergétiques du pays, là encore, Jacques Cheminade prend des positions singulières. Quelle Energie s’attarde sur les solutions envisagées par ce candidat.

L’énergie nucléaire

Fervent défenseur de la physique nucléaire, Jacques Cheminade mise sur un « nucléaire social et citoyen ». Il considère dans son programme que “la géothermie, les éoliennes, le solaire ou les marées ne peuvent constituer une solution” passé le pic d’exploitation des énergies fossiles. La meilleure des solutions est donc celle du nucléaire. Son objectif est de lancer un vaste programme de l’énergie nucléaire en commençant par démanteler les anciennes centrales et investir dans le développement de technologie plus poussé en favorisant notamment les réacteurs nouvelles générations plus sécurisés. Il propose aussi de limiter le recours aux sous-traitances ou encore de développer un système de propulsion nucléaire dans les navettes spatiales. A l’aube où certains candidats pensent aux énergies renouvelables pour sortir du tout nucléaire, Cheminade préfère les balayer pour cause d’un rendement trop faible. Pourtant, ces même énergies ne cessent d’améliorer leur efficacité et peuvent fournir une énergie décentralisée peu coûteuse. Il est quelque fois difficile de suivre le raisonnement de Mr Cheminade qui mise tout sur les évolutions technologiques mais seulement pour certains secteurs. Même si les technologies autour de la fusion nucléaire peuvent constituer un espoir lointain, les évènements marquants de Fukushima ne plaident pas clairement en faveur de l’énergie nucléaire.

Développement de techniques non polluantes

Le candidat de S&P propose d’autres mesures en faveur de l’environnement et espère beaucoup sur la compréhension des lois de l’universla véritable écologie consiste à construire des plateformes de développement culturelles et matérielles capables d’ouvrir les portes de l’avenir ». Pour Jacques Cheminade, le problème environnemental reste intimement lié aux avancés technologiques. La mise en place de pile à combustion pour tous les modes de production mécaniques, le remplacement des énergies fossiles par celle de l’hydrogène constituent autant d’idées originales et ambitieuses mais qui manquent cruellement de proposition concrètes. Ses raisonnements passionnants et passionnés lui valent une réputation de savant fou. Certaines de ses idées méritent amplement d’être étudiées mais ne sont peut-être pas adaptées au débat d’une élection présidentielle nationale.

On en parle dans cet article

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions

04 Avr

Pourquoi ne faudrait-il pas parler de ces questions dans une élection présidentielle ?
Si on le fait pas maintenant, on le fait quand ? Aux cantonales ??!

Non, à bien y regarder, je pense que ses raisonnements passionnants, comme vous dites, sont à étudier maintenant.

Benoit
06 Avr

Allez faire un tour sur sur http://www.atlante.fr/tag/presidentielle-2012/ pour voir une bonne analyse des programmes des candidats en matière d’énergie

makadibra
10 Avr

@Benoit : Comme dit dans le texte, les réflexions et propositions de Jacques Cheminade sont tout à fait intéressantes mais manquent cruellement de mesures concrètes. Miser sur l’innovation et les avancées technologiques, oui. Mais tout en réfléchissant à des mesures énergétiques efficaces dans un futur proche. Il est judicieux de réfléchir à des solutions au delà de 2050, mais certaines décisions sont à prendre dès maintenant.

Farah El hadri



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :