Pompe à chaleur : nombreuses innovations au salon Interclima+elec

L’opportunité de rencontrer les meilleurs spécialistes de la pompe à chaleur n’a pas échappé à l’équipe de Quelle Energie. Le salon Interclima+elec 2012 nous a permis de rencontrer Panasonic France – division chauffage et climatisation. L’occasion pour nous de découvrir les derniers modèles de PAC avec leurs lots d’innovations et de poser quelques questions sur les perspectives du marché.

Quelle Energie : Présentez-nous le rôle de Panasonic sur le marché des Pompes à chaleur

Panasonic : Panasonic est un groupe japonais spécialisé dans l’électronique grand public et les process professionnels. Forte de ses innovations technologiques, la société développe également des équipements pour les bâtiments tertiaires et industriels. Le groupe a notamment acquis un véritable savoir-faire dans la fabrication de compresseurs (N°1 mondial avec 200 millions de compresseurs produits) et de cartes électroniques. La grande implication de Panasonic dans les économies d’énergie se traduit en particulier par la conception de pompes à chaleur, avec notamment une volonté de proposer des produits répondant aux exigences BBC et RT2012 (la pompe à chaleur 3 kW par exemple).

QE: Quels types de pompes à chaleur proposez-vous ?

P : Nous concevons des pompes à chaleur adaptées à différents marchés. Il existe trois grandes gammes bien distinctes : une gamme industrielle, une gamme tertiaire et une autre résidentielle. Toutes ces PAC sont robustes et ont été éprouvées pour des températures extrêmes (exemple : les PAC de la gamme Aquarea sont performantes à -20°C).

QE : Concernant la gamme industrielle, quelles sont les besoins du marché ?

P : Nous avons par exemple développé des produits spécialement conçus pour gérer la température des data centers des entreprises. La PAC est donc capable de chauffer ou refroidir une pièce en continu alors même que la température extérieure est négative. A savoir, 70 % des pompes à chaleur possèdent un système double tube : toutes les unités intérieures sont raccordées à un même système de groupe extérieur qui fonctionne soit en mode chauffage, soit en mode froid. Pour le reste du marché (environ 30%), c’est un système 3 tubes appelé « récupération d’énergie » qui est installé : les unités intérieures sont totalement indépendantes dans le choix de leur mode de fonctionnement (en clair : certaines unités intérieures peuvent produire de la chaleur pendant que d’autres produisent du froid). Nous adaptons nos systèmes à chaque bâtiment pour répondre au mieux aux besoins des entreprises.

QE : Quels sont les principaux types de Pompes à chaleur pour le résidentiel ?

P : Tout d’abord, nous proposons un système dit mono-split (gamme PAC air-air Etherea) composé d’une unité extérieure produisant le chaud ou le froid et d’une unité intérieure pour la diffusion. Pour d’autres besoins, il existe le système dit multi-split : l’unité extérieure est reliée à plusieurs unités intérieures. Nous proposons également des PAC air-eau (gamme Aquarea) avec un fonctionnement différent qui nécessite des émetteurs classiques (plancher chauffant ou radiateurs). De plus, nous développons différentes puissances de pompe à chaleur pour s’adapter aux besoins d’une maison ou d’un appartement.

QE : Souvent reproché, la nuisance sonore des PAC apparaît comme un point négatif, avez-vous trouvé une solution pour y remédier ?

P : Nous consacrons beaucoup d’énergie à l’innovation liée à la réduction du bruit de fonctionnement. Cela nous permet, par exemple, de proposer des unités intérieures murales (gamme Confort) qui pointent à 20 dB en ventilation minimum. Ce bruit de fond très léger est vite oublié. Lorsqu’une pompe à chaleur est bruyante, il existe plusieurs solutions à mettre en œuvre. Premièrement, l’unité extérieure doit être bien positionnée et peu exposée à des vents susceptibles de diffuser le bruit (chez les voisins par exemple). Deuxièmement, le système doit être bien dimensionné (ndlr : notion de puissance en W) afin d’éviter une utilisation continue et forcée de l’appareil. Si le dimensionnement respecte les préconisations du fabricant, le groupe extérieur n’occasionne aucune nuisance. Enfin, il est nécessaire d’entretenir correctement le système. Ces trois points peuvent être appliqués en faisant appel à un spécialiste capable d’installer la PAC qu’il vous faut.

QE : Quelles sont les avancées technologiques ?

P : La première innovation réside dans l’intégration d’un système de régulation permettant de réaliser des économies d’énergie. Le régulateur va linéariser la diffusion de chaleur afin de réduire la consommation de la pompe à chaleur en électricité. L’ajout de capteurs de présence est la seconde grande innovation du système. L’objectif est de rendre l’appareil plus intelligent et beaucoup plus évolué qu’un simple régulateur de chauffage. Par exemple, la PAC va adapter sa puissance de fonctionnement en fonction de l’activité que vous avez dans l’habitat.

QE : A l’heure des objets communicants et de la domotique, avez-vous développé des solutions dans ce sens ?

P : Oui, la gestion à distance de la PAC est désormais possible sur tous les modèles. Grâce à des boitiers raccordés aux unités intérieures, on peut communiquer avec son système de chauffage et de climatisation à l’aide de son smartphone ou son ordinateur. Vous pouvez ainsi contrôler à distance la température de votre maison, le démarrage de la Pompe à Chaleur et l’état de fonctionnement de l’appareil.

QE : Le marché des PAC air-air a t-il souffert de la suppression du crédit d’impôt ?

P : Le marché avait subit un fort déclin depuis cette suppression, mais il s’est bien assaini depuis. Le marché est désormais plus stable grâce à une offre de qualité et des interlocuteurs de confiance permettant aux particuliers et aux entreprises d’investir sereinement dans ce type de solution. Réaliser des économies durablement, sans aide de l’état est tout à fait possible. La preuve : le marché reprend des couleurs !

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :