Quel est le bilan d’Hollande sur le plan environnemental ?

bilan-françois-hollandeLe 6 mai 2013, François Hollande a fêté son premier anniversaire à la Présidence de la République. C’est donc l’occasion pour Quelle Energie de tirer un bilan de cette première année sur le plan environnemental. Transition énergétique, développement durable, écologie : quel bilan nous laisse-t-il ? Quelles promesses a-t-il tenues ? Lesquelles a-t-il oubliées ?

Promesse 1 : Adoption d’une tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz

Souvenez-vous, dans un souci d’égalité, François Hollande avait prôné une « nouvelle tarification progressive de l’eau, de l’électricité et du gaz afin de garantir l’accès de tous à ces biens essentiels et d’inciter à une consommation responsable ».

>> Où en est-on ?

C’est une promesse qui n’a pas encore été totalement tenue. Le Parlement a certes adopté définitivement le 11 mars dernier la proposition de loi instaurant un bonus-malus sur la facture d’énergie, c’est-à-dire sur l’électricité et le gaz (la tarification progressive des tarifs de l’eau était également incluse dans le texte de loi). Mais le Conseil constitutionnel a censuré la loi un mois plus tard. La ministre de l’Énergie et de l’Écologie, Delphine Batho, a promis depuis « une solution nouvelle et juridiquement solide ». Elle sera présentée en octobre.

Promesse 2 : Réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 à 50%

Hollande s’était engagé à réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité, en passant de 75% à 50% à l’horizon 2025, tout en garantissant la sûreté maximale des installations et en poursuivant la modernisation de l’industrie nucléaire.

>> Où en est-on ?

Evidemment, 2025 paraît bien loin. Mais, pour tenir cet engagement, il faut s’y prendre le plus rapidement possible. Or, depuis un an, c’est le calme plat. Cette promesse est tout juste en train d’être discutée dans le cadre du débat national sur la transition énergétique lancé fin novembre par le gouvernement. Débat qui doit durer 6 mois ! Il serait judicieux d’accélérer le pas si Hollande souhaite honorer ses engagements.

Promesse 3 : Fermeture de la centrale de Fessenheim

Toujours dans le cadre du nucléaire, Hollande avait déclaré vouloir fermer la centrale nucléaire de Fessenheim.

>> Où en est-on ?

C’est toujours à l’étude du côté de l’Elysée qui a réaffirmé sa volonté de fermer la centrale. La fermeture est prévue pour fin 2016, début 2017.

Promesse 4 : Rénovation énergétique d’un million de logements

Dans son programme, Hollande s’engageait à mettre aux meilleures normes énergétiques un million de logements par an.

>> Où en est-on ?

Les premières mesures du plan Duflot-Batho sur la rénovation thermique de 500 000 logements « vont dans le bon sens », selon la Fondation Nicolas Hulot. Mais, elles sont loin d’être à la hauteur.

Globalement, beaucoup de chantiers sont en cours mais les effets ne se font pas encore sentir. Les ONG, inquiètes, jugent que le gouvernement a du mal à traduire la transition écologique dans les faits. Si en matière de biodiversité, les engagements d’Hollande étaient quasiment inexistants, on peut souligner deux gros dossiers : l’Agence française de la biodiversité, annoncée lors de la Conférence environnementale et qui devrait être opérationnelle en 2015 ainsi que la loi cadre sur la biodiversité qui devrait être présentée en septembre.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :