[Infographie] Lutte contre le réchauffement climatique : Où en sommes-nous en Europe ?

Lentement mais sûrement, la prise de conscience européenne concernant le réchauffement climatique commence à prendre de l’ampleur. Depuis 1990, les émissions de CO2 ont baissé de 24 %. Ainsi, les objectifs fixés lors du protocole de Kyoto furent dépassés. Même si ces résultats sont encourageants, le virage écologique prend du temps. Entre climato-scepticisme et souci de conserver une industrie stable, plusieurs défis restent à relever pour enclencher définitivement la transition énergétique.

La situation européenne aujourd’hui

Les énergies renouvelables ont une importance fondamentale dans la transition énergétique. Plus un Etat produira et consommera ces énergies, plus il luttera efficacement contre le réchauffement climatique. Découvrez qui sont les bons élèves de l’Union Européenne.

La transition énergétique européenne

Histoire européenne de la lutte contre le réchauffement

L’Europe réfléchit depuis plus de 40 ans aux solutions possibles pour ralentir le réchauffement climatique et accélérer la transition énergétique. Nous vous présentons aujourd’hui les différentes étapes qui ont amené à cette prise de conscience écologique.

En 1972, pour la 1ère fois dans l’histoire des relations internationales, une conférence sur le thème de l’environnement a lieu à Stockholm : la conférence des Nations unies sur l’environnement. Celle-ci marque le début d’une prise de conscience écologique et introduit l’idée d’un développement économique compatible avec la prudence écologique et l’égalité sociale. N’ayant pas permis à beaucoup d’engagements d’aboutir, la conférence de Stockholm est souvent considérée comme un échec. Pourtant celle-ci pose les bases d’une réflexion nouvelle, et sera à l’origine de nombreux autres sommets internationaux.

C’est en 1987, dans le rapport Brundtland publié par la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement des Nations Unies, qu’est évoqué et défini pour la première fois le terme de développement durable : « Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir.»

Le sommet de la Terre à Rio de 1992 met en place l’Agenda 21, qui regroupe pas moins de 2500 recommandations et directives pour le XXIème siècle. Cet agenda constitue une espèce de « contrat global » et se compose de 21 étapes à respecter pour 5 finalités :

  • La lutte contre le changement climatique
  • La préservation de la biodiversité
  • La cohésion sociale
  • Les modes de production responsable
  • L’épanouissement humain

L’année 1997 est marquée par le déroulement du Protocole de Kyoto, qui détermine pour les pays développés des objectifs de réduction et de limitation de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Ainsi, une baisse de 5,2 % des émissions de GES est fixée.

Le Grenelle de l’Environnement, organisé en France en 2007, a donné lieu à une loi mettant en œuvre 6 chantiers majeurs :

  • Habitat et urbanisme
  • Transport
  • Energie
  • Biodiversité et agriculture
  • Santé, environnement et gestion des déchets
  • Gouvernance et information

La COP 21, tenue en 2015 à Paris, réunit 195 pays. Un accord international sur le climat, applicable à tous ces pays, est validé par tous les participants. Son objectif principal est la limitation du réchauffement mondial entre 1,5°C et 2°C d’ici 2100.

Des défis qu’il reste à relever

Malgré des efforts indiscutables et une véritable volonté d’amélioration, la marge de progression demeure incalculable.

Avec une émission de CO2 de 3487 millions de tonnes en 2013, l’Union Européenne reste le 3ème plus gros pollueur au monde.

Seuls 28 % des déchets européens sont recyclés.

En 2013, la France, l’Allemagne et le Royaume Uni faisaient encore partie des 20 plus grands consommateurs de pétrole au monde.

Le saviez-vous ?



Afin de réduire votre facture et votre impact sur l’environnement, vous pouvez réaliser des travaux de rénovation énergétique. Effectuer plusieurs demandes de devis vous permettra de comparer les prix afin de trouver la meilleure offre pour vos travaux.



Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :