GRDF et le WWF France s’allient pour développer le gaz renouvelable

aide-renovation-maison1

Ce lundi 17 Septembre 2018, GRDF et WWF France ont annoncé un partenariat pour l’accélération du développement du gaz renouvelable.

L’accord a été signé pour une durée d’un an, renouvelable trois ans. L’union est destinée à rendre durable le développement du gaz renouvelable afin que son utilisation contribue à la transition énergétique, expliquent les deux partenaires dans un communiqué de presse commun. GRDF et le WWF France travailleront donc conjointement sur la chaîne de valeur du biométhane et sur des solutions de financement de ce gaz.

Il a été précisé : « Pour définir les conditions d’un développement durable du gaz renouvelables, WWF France et GRDF analyseront ensemble les problématiques liées à la concurrence d’usages des ressources mobilisables, notamment agricoles et forestières, les impacts sur les écosystèmes et la biodiversité, et les changements d’affectation des sols ». L’objectif est donc de développer la méthanisation tout en minimisant l’impact de sa production sur l’environnement.

Pour rappel, le biométhane offre pour le chauffage, la cuisson ou comme carburant, des caractéristiques similaires à celles du gaz naturel. Il provient d’une dégradation de résidus et déchets agricoles, urbains ou issus de l’agroalimentaire.

Le rapport à l’agriculture et au durable

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) montrait dans une récente étude que l’industrie agricole contribuait à produire 20% des énergies renouvelables en France en 2015. Cette part représentait 1 366 millions d’euros de chiffre d’affaire au sein desquels la méthanisation représentait 88 millions.

Mais si la méthanisation est pour l’agriculture, il faut également faire en sorte que sa production soit durable et que les éléments primaires utilisés pour sa production ne soient pas néfastes pour l’environnement. GRDF et WWF France se sont donc mis d’accord pour travailler au développement de ce qu’ils décrivent dans leur communiqué comme étant « un modèle d’agro-écologique sobre en engrais et en produits phytosanitaires et soucieux des sols ».

Seront étudiées les problématiques suivantes :

  • la concurrence d’usages des ressources mobilisables (notamment agricoles et forestières),

  • les impacts sur les écosystèmes,

  • la biodiversité,

  • et les changements d’affectation des sols.

Un travail étroit avec les investisseurs et les pouvoirs publics sera également mis en place. En effet, les organismes financiers sont plus « attentifs aux risques relatifs à des projets issus du monde agricole et où la filière méthanisation est encore émergente et méconnue de certains acteurs ». Les solutions devront donc aider à réduire les risques perçus par les organismes de prêt ou les investisseurs, afin de faciliter les levées de fonds pour cette nouvelle filière.

Le dernier objectif majeur de cette union vise à définir la bonne intégration territoriale des projets. Entendre par cela : mettre en synergie les acteurs d’un même territoire en utilisant les déchets produits par les uns comme énergie de chauffage, carburant ou fertilisant naturel pour les autres. « Pour les agriculteurs, c’est un complément de revenu stable qui leur permet d’ancrer durablement leur activité », insistent les organismes dans leur communiqué de presse.

Un mot d’ordre à échelle nationale

Enfin, favoriser le développement du gaz renouvelable dans les stratégies énergétiques territoriales permettrait de contribuer au renforcement de l’économie circulaire et locale. Cela figure parmi les objectifs du partenariat avec la diffusion de campagnes de communication valorisant le biométhane auprès des français.

Les partenaires souhaitent ainsi «faire connaître cette solution d’avenir à la croisée des enjeux de l’agriculture, des territoires, de l’énergie et du climat et y associer un ensemble d’acteurs aussi large que possible afin de créer une adhésion environnementale et sociétale d’envergure ».

Le saviez-vous ?

 

Il existe également des solutions à énergie renouvelable à l’échelle des logements. Faites vos travaux d’amélioration énergétique, et demandez directement votre devis gratuit en ligne sur QuelleEnergie.fr

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :