Les panneaux solaires chinois taxés à 47% ?

les panneaux solaire chinois taxés à 47 % ?

Mise à jour du 12/06/2013 :
La Commission européenne a finalement décidé de mettre en oeuvre des droits anti-dumping provisoires de 11% pendant 2 mois sur les panneaux solaires photovoltaïques chinois. Cette mesure « transitoire » servira à éviter une éventuelle rupture d’approvisionnement. Par contre, la taxe sera bien portée à 47% dès le 6 août 2013.

Bruxelles a déclaré une guerre commerciale à la Chine : après une vaste enquête sur les pratiques de la Chine jugées anticoncurrentielles, la Commission a en effet proposé aux 27 pays membres de l’Union de taxer de manière temporaire les importations de panneaux solaires chinois à hauteur de 47% en moyenne ! Cette mesure sera soumise aux députés européens qui devraient la voter d’ici la fin du mois.

Cette proposition est née pour faire face à l’importance de la Chine sur le secteur solaire en Europe. Les ¾ du marché mondial des panneaux solaires sont trustés par la Chine. En 2011, elle a exporté en Europe pour 21 milliards d’euros de panneaux et de composants photovoltaïques, soit 80% de la production chinoise du secteur ! Une situation que déplorent les industriels européens.

Une bataille difficile

C’est une bataille difficile que s’apprête à mener Bruxelles puisque la Chine est son deuxième partenaire commercial. Des Etats européens craignent des conséquences sur d’autres secteurs industriels.

La Chine, qui est taxée à 250% sur ses panneaux solaires aux Etats-Unis, a d’ailleurs déjà réagi pour éviter cette nouvelle taxation. Les autorités ont ainsi saisi l’Organisation Mondiale du Commerce et accusent plusieurs pays européens de subventionner leurs propres fabricants de panneaux solaires.

L’agence chinoise officielle Chine Nouvelle (Xinhua) a également répliqué à Bruxelles que de telles mesures, si elles étaient appliquées, pourraient se retourner contre les intérêts économiques de l’Europe et a même menacé d’une guerre commerciale. « L’idée que la Chine ne va rien faire et accepter les taxes est irréaliste. La Chine ripostera vraisemblablement à moins que les deux parties ne se mettent à table et examinent le meilleur moyen d’éviter une guerre commerciale », a affirmé Xinhua.

Soutenir la filière solaire européenne

Cette taxe est une manière pour Bruxelles de pousser la filière solaire européenne. En France, l’heure est aussi au soutien. Le 31 janvier 2013, la bonification (de 5 à 10%) des taux de tarifs d’achat de l’électricité pour les panneaux européens est entrée en vigueur.

Si vous souhaitez passer à l’énergie solaire et faire des économies d’électricité, profitez de ces tarifs bonifiés pour sauter le pas !

Vos réactions

16 Mai

Ça, c’est le protectionnisme. Mais, attention les Chinois ont une très grande marge de manœuvre : ils peuvent baisser les prix de 50 %.

HOCINE KADRI
16 Mai

@Hocine Kadri : Ils peuvent aussi pénaliser d’autres secteurs industriels…

Mathilde Chevallier
23 Mai

Cela ne m’étonne pas du tout… En même temps, dans quel domaine les chinois ne sont-ils pas présents ??

Mcb conseil
23 Mai

@Mcb conseil : Leur rapide croissance leur permet d’être, en effet, présents sur de nombreux marchés !

Mathilde Chevallier



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :