Les tarifs réglementés de l’électricité progressent de 0,8%

Plan Solaire EDF

Le début de l’année 2018 est marqué par des hausses des tarifs de vente réglementés: après l’augmentation du prix du gaz et du carburant, c’est au tour de l’électricité.

Cette hausse concerne 27 millions de français et est appliquée par le leader français EDF. Les consommateurs d’électricité ont ainsi subi, au 1 er février une nouvelle augmentation de +0.8%, s’ajoutant à celle de +1.7% intervenue en août dernier.


Vous rêvez de faire des économies d’électricité ? Faites le bilan pour trouver des solutions écologiques adaptées à votre logement.


Une nouvelle augmentation réglementaire :

La décision annoncée au Journal officiel est le résultat des recommandations de l’Autorité administrative indépendante (AAI).

Cette mesure proposée lors de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui s’est tenue le 11 janvier 2018 est rapidement entrée en vigueur ce jeudi 1 er février. 

En effet, Nicolas HULOT, le ministre de la Transition Écologique et Solidaire, ainsi que le Bruno LEMAIRE, ministre de l’Economie et des Finances, ont ensemble fixés les tarifs réglementés de l’électricité. Moins significative que celle des tarifs de vente de gaz, cette hausse va tout de même impacter les consommateurs et stimuler les fournisseurs concurrents.

La Commission affirme que les CEE ont une part d’influence dans cette décision : « Cette proposition prend notamment en compte la hausse de l’obligation pesant sur les fournisseurs en matière de certificats d’économies d’énergie (CEE) ainsi que l’évolution du tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité».

Les tarifs subissent des variations régulières car ils sont calculés en additionnant plusieurs coûts :

  • les coûts de l’énergie (prix sur le marché de gros et prix du nucléaire historique)
  • le coût d’acheminement de l’électricité (réseaux de transport et de distribution)
  • le coût de commercialisation

Les raisons de cette hausse tarifaire :

La CRE avait légitimé en janvier sa proposition d’augmentation en raison notamment d’une part, de l’obligation faite aux fournisseurs d’énergie de financer des actions d’efficacité énergétique, ce qui va augmenter le coût de ce dispositif pour EDF et causer la révision du tarif d’utilisation des réseaux d’électricité.

Les consommateurs concernés sont les clients résidentiels, ces derniers étant éligibles aux tarifs communément appelés tarifs « bleus » d’EDF.

EDF se défend en soulignant le réel besoin que représente l’électricité dans le quotidien des ménages français« L’électricité est à la fois un besoin essentiel pour les gens – alors que le gaz ne l’est pas – et n’est pas substituable », a fait valoir le patron d’EDF.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie met à votre disposition un simulateur de diagnostic énergétique complet et gratuit. Profitez-en pour découvrir les solutions écologiques adaptées à votre logement.

 

Il est vrai que l’électricité joue un rôle capital dans le mix énergétique français (23%). On peut par exemple choisir d’abandonner le gaz pour se chauffer ou cuisiner , or l’électricité peut faire fonctionner de nombreux appareils du quotidien. On peut également songer davantage aux énergies renouvelables, comme solutions alternatives et pour réduire sa consommation quotidienne d’électricité.

Part de électricité dans la consommation finale d’énergie en France :

Plan Solaire EDF

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :