La LED : une solution pour réduire la pollution nocturne ?

Passer de la vieille ampoule énergivore à un modèle LED constitue un geste positif pour la planète : l’utilisation de cette technologie a généré une réduction de 1,5 % des émissions de dioxyde de carbone en 2017… Ce qui correspond à l’équivalent de la production de 162 centrales à charbon ! Présentes dans beaucoup de maisons, les ampoules LED pourraient aussi investir les villes, notamment parce qu’elles permettent des économies. Mais sont-elles vraiment efficaces pour limiter la pollution nocturne ?

L’ampoule LED, économique et écologique !

Avec sa durée de vie particulièrement longue, l’ampoule LED n’a pas besoin d’être remplacée aussi souvent que les modèles traditionnels. Au quotidien, elle se présente également comme un dispositif qui demande beaucoup moins d’énergie que les ampoules classiques.

Les consommateurs connaissent les avantages de ce mode d’éclairage, puisqu’ils sont très nombreux à changer leurs ampoules, pour ne garder que des LED. En effet, selon une étude menée par l’Institut IHS Markit, nous avons réduit de 570 millions de tonnes les émissions de dioxyde de carbone en 2017, rien qu’en utilisant les ampoules LED. Outre les économies d’énergie apportées par cette solution (une ampoule LED pour remplacer une ampoule traditionnelle permet, en moyenne, de gagner 10 € par an), les retombées sont favorables à la lutte contre le changement climatique.


Votre logement est-il énergivore ? Pour le savoir et connaitre les solutions d’économie d’énergie adaptées à votre logement : estimez gratuitement son efficacité énergétique.


Mieux encore, parce que ces ampoules n’ont pas besoin d’être changées aussi souvent, elles diminuent la quantité de déchets. Une fois usées, elles sont moins dangereuses pour la planète, puisqu’elles ne rejettent pas de mercure.

Un impact limité sur la pollution nocturne

Face aux belles performances énergétiques de l’ampoule LED, on ose également espérer qu’elle puisse avoir un impact sur la pollution nocturne découlant de l’éclairage public. Aujourd’hui encore, cette thématique reste peu abordée. Pourtant, il faut savoir que l’éclairage nocturne représente 15 % de la consommation mondiale d’électricité. De plus, cet éclairage abusif nuit à notre écosystème, car les animaux et insectes sont fréquemment perturbés par cette frontière de plus en plus poreuse entre jour et nuit, notamment dans les grandes villes.

Naturellement, les ampoules LED ne peuvent pas aider les espèces agressées par la lumière à mieux différencier le jour de la nuit. En revanche, elles limitent l’impact des villes sur le changement climatique. Ces dernières sont encore très nombreuses à conserver des éclairages vieillissants et polluants. Basculer vers les lampes LED permettrait aux collectivités d’économiser 70 % sur l’éclairage, grâce à la réduction de la facture énergétique, des frais de fonctionnement et du coût du matériel (qui ne devra plus être changé aussi souvent).

Le saviez-vous ?

 

Améliorer la performance énergétique de son logement permet de faire des économies d’énergie ! Testez sans plus tarder notre simulateur de bilan énergétique !

 

L’ampoule LED est un produit plus écologique pour les villes. Celles-ci sont vivement encouragées à se lancer dans le renouvellement de tous les éclairages, pour réduire leur quantité de déchets et leur consommation énergétique. Cette première initiative contre la pollution nocturne est pertinente, mais insuffisante : l’éclairage LED continuera d’agresser les Hommes, les insectes et les animaux. Dans certaines agglomérations, on teste déjà l’extinction totale des lumières pendant quelques heures. Ce genre de décision permet de réduire la facture énergétique et la pollution nocturne significativement.

Enfin, il convient d’évoquer des études menées récemment, communiquant sur l’aspect toxique des LED et de la lumière bleue pour la rétine. Aujourd’hui, on ne peut pas parler de dangerosité, puisque l’on ne sait pas à quel point la LED peut agresser l’œil — mais on la soupçonne d’augmenter le risque de contracter une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :