La consommation d’électricité des français esquisse une baisse durable

Diminution consommation électricité

Le gestionnaire de l’électricité française RTE anticipe pour la première fois une baisse de la consommation des français de façon durable. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette baisse, qui s’avère être une tendance de fond. Quelle Energie vous détaille les causes d’un tel phénomène.

Des prévisions en baisse

L’entreprise RTE, responsable du réseau public de transport d’électricité, a publié le 13 juillet dernier son bilan prévisionnel de la consommation d’électricité des français. Pour la première fois, ce dernier anticipe une diminution durable de la consommation des français. Les prévisions qui étaient de 479 TWh en 2015 sont aujourd’hui de 471 TWh pour 2021.

La consommation d’électricité, qui était en augmentation jusqu’en 2011, amorce une stabilisation à partir de cette date. Cette stabilisation, qui est sur le point de se transformer en diminution, est une baisse tendancielle et non-conjoncturelle. RTE prévoit donc une diminution durable de la consommation des français dans les prochaines années.

Cette tendance est due principalement à 4 facteurs majeurs :

  • Maîtrise de la demande d’électricité : la demande d’électricité est en constante diminution, notamment grâce à l’augmentation de l’efficacité énergétique des moyens de production et des foyers français. L’ensemble des efforts écologiques réalisés par les français (Prendre le vélo au lieu de la voiture, changer son chauffage pour une installation plus performante…) participent à la réduction de la demande d’électricité et donc de sa consommation globale.
  • Ralentissement de la croissance française : depuis la crise économique de 2008, la croissance française peine à se relancer. Du fait de cette mauvaise santé économique, la production et la consommation globale de biens et services s’en ressentent et tendent à diminuer. Cette tendance participe à la réduction de la consommation française d’électricité.
  • Délocalisation industrielle : les entreprises françaises ont de plus en plus tendance à délocaliser leur production afin de réduire leurs coûts, grâce à une main d’œuvre bon marché. Puisque la production est réalisée dans un autre pays, la consommation d’électricité utilisée et comptabilisée dans le pays en question.
  • Tertiarisation de l’activité économique : l’activité économique française se tertiarise de plus en plus, au détriment de l’industrie. Les services étant bien moins gourmands en électricité que la production de biens, leurs augmentations participent à la réduction de la consommation d’électricité de la France.

Cependant, la prévision de 471 TWh consommés en 2021 est à prendre avec des pincettes, étant donné qu’elle n’est qu’une estimation. La fourchette haute calculée par RTE est de 490 TWh, et 448 TWh pour la fourchette basse.

L’efficacité énergétique, un facteur important

Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique des équipements constitue la principale source de diminution de la consommation électrique en France. En effet, les nombreuses avancées technologiques et innovations participent grandement à changer les habitudes des français, et à réduire leur consommation électrique.

Cette efficacité énergétique intervient principalement dans les foyers français et dans le secteur tertiaire. De plus en plus de solutions de chauffage et d’isolation sont proposées aux français, qui leur permettent de mieux consommer. En effet, la consommation d’électricité domestique moyenne d’un foyer français est de 2 600 kWh. Cette moyenne est divisée par 2 lorsque le foyer utilise des équipements performants (la consommation est alors de 1 300 kWh).

Le saviez-vous ?



Il existe des aides d’Etat pour vos travaux de rénovation énergétique, permettant d’augmenter l’efficacité énergétique de votre logement et de réduire vos factures. Vérifier votre éligibilité !



De même pour le tertiaire, où la recherche et développement permet d’optimiser en permanence les processus de production et de commercialisation. Sachant que ces deux postes (secteur tertiaire et foyer français) représentent 60 % de la consommation globale du pays, l’augmentation des usages de l’électricité ne contrebalance pas cette baisse tendancielle.

La consommation d’électricité du pays est donc sur le point de connaitre une diminution durable et historique.

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions

26 Août

merci pour cet article sur la consommation électrique en baisse, et ce n’est pas plus mal vue les dépenses de chaque foyer

EGC



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :