Une hausse des tarifs de l’électricité démentie par Ségolène Royal

Une hausse des tarifs de l’électricité démentie par Ségolène Royal

Selon le Parisien, à l’automne prochain, les clients d’EDF devront s’attendre à une facture d’électricité salée. En effet, les 29 millions d’abonnés aux tarifs régulés de l’électricité (TRV), soit plus de 90 % des ménages français, subiront une hausse d’environ 30 € sur leur facture EDF. Les professionnels, quant à eux, devront s’acquitter d’un supplément de 45 € en moyenne. Alors pourquoi une telle hausse ? Face à ces informations, le gouvernement a démenti les propos du journal en affirmant qu’aucune hausse du tarif de l’électricité n’est, pour l’instant, prévue.

Une facture d’électricité majorée en automne

Un article, publié par le Parisien hier, annonçait que la facture d’électricité des Français allait être majorée en automne.


Le journal explique cette augmentation par deux points :

  • la hausse des tarifs réglementés de l’électricité nécessaire au recouvrement des coûts de production. Celle-ci avait pourtant été annulée par Ségolène le 19 juin dernier pour, selon elle, « protéger le pouvoir d’achat des Français ». Le lendemain, Manuel Valls l’avait alors contredite en affirmant, au contraire, qu’une hausse aura bien lieu en automne mais qu’elle sera limitée à 5 %.
  • la hausse rétroactive des tarifs de l’électricité, résultant de la décision du Conseil d’Etat. En effet, en avril dernier, la haute juridiction avait contraint le gouvernement à mettre en place une hausse rétroactive sur la facture d’électricité des Français. Celle-ci aurait pour objectif de compenser la perte due à la limitation de la hausse des tarifs réglementés pratiquée entre août 2012 et août 2013.

Ainsi, selon le Parisien, le cumul de ces deux hausses aurait un lourd impact cet automne sur la facture d’électricité des Français. Il l’estimerait à une majoration d’environ 30 € pour les particuliers et de 45 €, en moyenne, pour les professionnels.

Une hausse des tarifs de l’électricité démentie par Ségolène Royal

Un « faux scoop » selon Ségolène Royal

Bien qu’officieuses, les informations avancées par le Parisien ont suscité de vives réactions. A travers son compte Twitter, Ségolène Royal a démenti l’article publié hier en soutenant que l’annulation de la hausse modérée de 5 % était tout bonnement maintenue. Elle ajoute que cette décision était ferme « même si ça ne plait pas à quelques spéculateurs ».

Concernant la hausse rétroactive des tarifs de l’électricité prévue par le Conseil d’Etat, Madame Royal affirme qu’aucune décision n’a encore été prise.

La ministre de l’Ecologie va plus loin en qualifiant les propos du journal de « faux scoop ». Selon elle, ceux-ci ne s’appuieraient sur aucun renseignement concret.


Crédit Photo : Facebook Officiel de Ségolène Royal

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :