L’effacement énergétique pour lutter contre les pics d’énergie

L'effacement énergétique pour lutter contre les pics d'énergie

Aussi bien pour les industriels que pour les particuliers, l’effacement énergétique pourrait constituer une solution face à d’éventuelles pénuries d’électricité en cas d’hivers rude.

L’effacement de consommation électrique, qu’est-ce que c’est ?

Le terme « effacement » en matière d’énergie n’est pas très explicite et on en vient très vite à se poser la question de savoir de quoi il en retourne. Pourtant ce concept existe depuis quelques temps déjà en France et remonte aux années 50. Il consiste à optimiser la consommation d’électricité en supprimant des volumes aux moments des pics énergétiques. Pour cela, deux méthodes sont utilisées : éviter de consommer de l’électricité sur une certaine durée correspondant à des pointes de consommation ou bien différer cette consommation. Cela permet ainsi une meilleure maîtrise tout en favorisant la stabilité du réseau électrique.


Pour faire baisser votre facture d’électricité il existe de nombreuses solutions de rénovation énergétique. Testez notre simulateur en ligne !


L’effacement, un véritable enjeu à court terme

Avec le projet de réduction à 50 % de la part du nucléaire dans la production de l’électricité à l’horizon 2025, promis par François Hollande, l’effacement énergétique apparaît comme une solution non négligeable pour contrer ces fameux pics de consommation en période de grand froid ou de forte chaleur.

Ils ont pour conséquences des déséquilibres entre la demande et la production d’électricité et peuvent à terme augmenter les risques de black-out électriques.

Même si les énergies renouvelables ont le vent en poupe avec notamment le solaire (l’Agence Internationale de l’Energie mentionne dans son rapport que les énergies renouvelables constitueront un peu plus d’un quart de la production mondiale d’électricité en 2020) , celles-ci ne sont pas encore suffisantes pour faire face à une demande toujours plus croissante en consommation électrique.

Ce dispositif, surtout utilisé dans le milieu industriel, en est encore qu’à ses débuts. Il constitue tout de même un marché prometteur avec des besoins bien réels. Il n’y a qu’à regarder outre atlantique avec un marché déjà bien développé et atteignant plusieurs milliards de dollars.

Les particuliers sont également concernés et on parlera alors d’effacement diffus. L’installation d’un boîtier chez le particulier permettra de couper momentanément la consommation de certains appareils énergivores lors des pointes de consommation.

Des discordes entre fournisseurs d’énergie et les agrégateurs d’effacement

Plusieurs acteurs, appelés agrégateurs, peuvent procéder à des effacements, et ce, sans passer par l’approbation des fournisseurs d’énergie. A l’origine de ces grincements de dents de la part des fournisseurs, on trouve le mode de rémunération des agrégateurs par la valorisation de ces effacements sur des marchés dédiés, en revendant l’énergie ainsi économisée.

Le saviez-vous ?



Faire des économies sur votre facture énergétique, c’est facile en profitant des aides et des subventions à votre disposition pour réaliser vos projets de rénovation énergétique.



Le gouvernement souhaite accélérer en 2016 ces mesures d’effacement

Par le biais de la loi pour la transition énergétique, Ségolène Royal confirme tout l’intérêt du gouvernement pour ce type de régulation. Les objectifs assignés augmenteront de 25 % en 2016. Ceux pour les grands sites industriels sont fixés à 2 000 MW et 300 MW pour les sites plus petits, de types résidentiels et professionnels.

Le gouvernement devra également encourager les entreprises françaises afin de voir l’arrivée de nouveaux agrégateurs sur le marché et ainsi participer à la démocratisation de ce procédé.

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :