Butagaz se lance dans la distribution d’électricité et de gaz naturel

Butagaz se lance dans la distribution d'électricité et de gaz naturel

Butagaz, l’entreprise bien connue de vente de gaz en bouteilles veut conquérir un nouveau marché : celui de la distribution de gaz naturel et d’électricité, venant ainsi concurrencer les grandes pointures comme Engie et EDF.

De la bouteille à la chaudière

Depuis 85 ans, Butagaz vend ses bouteilles de gaz butane et propane aux particuliers. L’entreprise souhaite désormais profiter de sa notoriété et de son expertise pour se lancer dans la distribution et la vente de gaz naturel, mais également d’électricité.


Faites le bilan énergétique de votre logement pour connaître la performance de votre chauffage et de votre isolation.


Cette nouvelle décision stratégique amène Butagaz dans un marché où il devra concurrencer EDF, Direct Energie, Lampiris, ou encore Engie. Malgré ces concurrents imposants, Butagaz espère bien conquérir 1 million de clients en 5 à 7 ans.

Marché de la fourniture d’énergie

Même si le marché des fournisseurs d’énergie pour les clients résidentiels est ouvert à la concurrence depuis 10 ans, il reste difficile de se faire une place pour les nouveaux fournisseurs. En effet, sur le marché de l’électricité, on retrouve l’éternel EDF qui contrôle encore 85 % des parts de marché. Pour le gaz naturel, Engie en possède 76 %.

Butagaz se lance donc à l’assaut des clients sur ces deux marché. Tout comme Total, qui nous dévoilait il y a quelques semaines le lancement d’une nouvelle offre de gaz et d’électricité pour les clients résidentiels en plus de son offre actuelle de distribution de carburant. Ces deux entreprises souhaitent étendre leur clientèle et leur chiffre d’affaires en s’appuyant notamment sur leur image de marque. Il s’agit effectivement de marques implantées depuis des dizaines d’années et qui inspirent confiance au consommateur.

Rebondir en prévision de la chute des bouteilles de gaz

Comment Butagaz compte s’y prendre pour séduire son nouveau marché ? Dans quelques jours, les campagnes publicitaires de la marque clameront fièrement « 10 % d’économies » sur l’électricité et le gaz par rapport à EDF et Engie. De plus, Butagaz pourra se targuer de maîtriser la fourniture du gaz sous toutes ses formes : gaz de ville, citerne et bouteilles. L’entreprise complète son offre avec la vente d’électricité et de granulés de bois pour les poêles à bois.

Le saviez-vous ?

 

Il existe des alternatives à l’électricité et au gaz pour le chauffage. Faites le test pour savoir si un poêle à bois ou une chaudière biomasse peut convenir à votre logement !

 

Cette diversification décidée par Butagaz a pour but de contrer le déclin inexorable de la bouteille de gaz. Même si la chute n’est pas significative, la vente des bonnes vieilles bouteilles de gaz recule légèrement chaque année, ce qui a poussé le géant du gaz en bouteilles à proposer des choses nouvelles. On explique cette baisse des ventes notamment par le fait que les Français cuisinent de moins en moins chez eux ou préfèrent les plaques électriques (vitrocéramique, induction).

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions

02 Oct

Pour info le granule de bois est pour le poele à pellet et non le poele à bois….

Jeremy
02 Oct

Bonjour,

Vous avez raison, nous utilisons le terme poêle à bois d’une façon généraliste. Nous voulons bien dire poêle à pellets.

Bien à vous,

Céline Lequeux
03 Oct

Sans oublier ENERCOOP, le fournisseur d’électricité d’origine 100% renouvelable au statut de coopérative, qui vient d’annoncer le passage des 50000 clients. Une énergie verte dont le tarif n’a pas bougé depuis plus de 10ans, cela rassure forcément.

AnthonyD
03 Oct

Bonjour, l’offre de Butagaz ne se limite-t-elle pas à une offre de commercialisation de gaz et d’électricité et non de distribution ? En effet la distribution consiste à obtenir une concession auprès des communes pour exploiter les réseaux de distribution d’électricité et de gaz assurant l’alimentation des usagers.
Enfin, l’utilisation du terme gaz de ville est totalement inappropriée : le gaz de ville est un gaz de synthèse obtenu à partir du coke dans des usines à gaz. Depuis les années 1970, c’est du gaz naturel, issu de gisements, qui alimente les réseaux.

Mathieu



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :