La valeur verte : valorisez votre bien immobilier

Pour vendre au prix fort son bien immobilier, vous devrez bientôt prendre un facteur autre que l’emplacement ou le mètre carré de votre logement. La qualité environnementale prend une place de plus en plus importante sur la valeur du bien immobilier. L’augmentation constante du coût de l’énergie ces dernières années a eu le mérite de mettre à l’honneur ces maisons moins consommatrices en énergie. Une bonne majorité des Français en est déjà convaincue : les logements peu consommateurs en énergie vaudront beaucoup plus cher dans le futur. Mais cet avenir peut être plus proche qu’on pourrait le penser. Ainsi, l’ADEME en collaboration avec un cabinet indépendant nous livre une première ébauche mettant en scène de manière chiffrée la plus-value que représente la performance environnementale. Afin de nous permettre d’anticiper les bénéfices concrets que peut engendrer cette nouvelle donne immobilière, voici quelques éléments à connaitre.

Comment définir la valeur verte ?

Selon l’ADEME, la valeur verte caractérise la valeur additionnelle d’un bien immobilier créée par ses avantages environnementaux. Elle prend en compte principalement la performance énergétique du logement c’est-à-dire la quantité d’énergie que consomme un logement lors d’une utilisation normale. La notion de performance énergétique vise l’intégration des solutions d’économies d’énergie. Mais déterminer la valeur verte d’un bien immobilier (voir sur ce site) ne se résume pas seulement à ces critères comme pour le cas du diagnostic de performance énergétique (DPE). Elle retient d’autres facteurs liés aux enjeux énergétiques et environnementaux comme les matériaux ayant servi à la construction du bien ou sa proximité par rapport aux transports en commun.

Vers une transformation du parc immobilier

Diverses aides ont été mises en place ces dernières années comme l’Eco-PTZ, le PTZ+ ou encore le crédit d’impôt pour sensibiliser les français sur la question de la performance énergétique des logements. La diffusion des labels et DPE a largement contribué à amorcer la transformation du parc immobilier. Plus de 60% de français interrogés estiment que la performance énergétique est maintenant un facteur important et se disent même prêts à payer plus cher un logement équipé de solutions d’économie d’énergie. Seulement voilà, le passage à l’acte est tout autre. Seules 19% des transactions effectuées ont été réellement affectées par ce critère. Alors qu’en France cette composante commence seulement à apparaitre, elle s’est déjà imposée sur les marchés immobiliers internationaux. Allant de 2% à 7%, le gain sur le prix du marché est de l’ordre de 5% pour l’Allemagne et les Etats Unis et va jusqu’à 7% en Suisse.

Cas pratique

Prenons le cas d’une maison datant de 1972 de 128 m², chauffée au gaz où plusieurs travaux ont été entrepris. Les propriétaires ont effectué, entre autres, des travaux d’isolation (des combles, des murs), ont remplacé leurs fenêtres et leur chaudière par une chaudière gaz à condensation et fait installer un chauffe-eau solaire. Le coût total de leurs travaux a été de 58.000€. Amorti en quelques années, le montant leur a permis de diminuer de 73% leur consommation énergétique et du même «coût» leur facture. Le jour où les propriétaires décideront de vendre, les travaux effectués leur permettront de dégager une valeur verte allant jusqu’à 18% de la valeur vénale et 50% du montant des travaux. Ces travaux permettent en outre d’éviter une décote par rapport au marché soit ici 16%. D’une façon plus générale, le gain que cela pourrait engendrer rembourserait à 92% le montant des dépenses effectuées en plus des économies apportées sur leur facture. Alors comment hésiter encore? Testez les économies que vous pouvez réaliser, ici.

Vos réactions

14 Août

Le coût de l’énergie est le principal soucis des foyers Français. L’énergie verte a une valeur inestimable, il sera donc pris en considération par la plupart des foyers Français. Votre bien immobilier sera facilement vendu avec de telle valeur!

Merci pour cet article!

Immobiler Réunion
23 Août

Je suis aussi d’accord avec ceci, les gens pensent toujours à la valeur futur d’un bien immobilier lorsqu’ils en font l’acquisition. La future valeur d’un bien immobilier est la seule chose qui motive les gens à acheter.

investir à toulouse
26 Août

Les biens immobilliers ont deja atteind des niveaux de prix qui les rendent accessibles qu’aux plus nantis. Ces surcoûts ne vont dans l’immediat pas favoriser le marché.
D’autre part, la majorité des aides mise en place par nos gouvernements sont captées pas les intermédiaires et non pas par les clients finaux qui se lancent dans ces projets. Il suffit de voir ce qui se passe pour le solaire photovoltaïque pour les particuliers (Puissance inferieure ou égale á 3 kWc). Je parle en connaissance de cause, ma maison produit l’eau chaude solaire et j’ai un projet bien avancé de solaire photovoltaïque.

didier31830
27 Août

@didier31830 : Nous comprenons votre point de vue. Il est vrai qu’idéalement, subventionner des travaux d’économies d’énergie est risqué car les différents intermédiaires et parties prenantes peuvent en profiter pour « gonfler’ les marges. Cependant, il existe tout de même des avantages à ce type de dispositif : extension du marché à des ménages plus modestes, création d’emplois, …

Clément Blasco



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :