Travaux de printemps : changer son chauffage

Si en découvrant votre dernière facture énergétique de cet hiver vous vous êtes exclamé en lâchant un « plus jamais ça » alors il est temps de faire appel à notre simulateur énergétique. Le chauffage est la principale source de dépenses énergétiques de votre logement. L’hiver 2012 a même fait augmenter cette part à cause d’une forte augmentation du coût de l’énergie et des vagues de froid intenses. Bref, un cocktail explosif qui n’a pas été sans conséquence sur votre pouvoir d’achat. Du coup, vous accueillez avec soulagement le printemps. Mais cette période est peut-être l’occasion idéale pour changer de chauffage en investissant dans un système plus économique et efficace ! Voici un passage en revue des systèmes de chauffage les plus rentables.

La chaudière condensation

Faire installer un chauffage central dans son logement permet d’améliorer son confort en produisant de la chaleur et de l’eau chaude. Un tel système peut parfois s’avérer coûteux lors de son utilisation. Mais grâce à l’apparition d’une nouvelle génération de chaudière innovante, la facture peut être réduite de 20 à 35 %. C’est la chaudière à condensation :

  • La plus répandue est la chaudière condensation gaz. L’installation permet de réelles économies dans le temps à condition d’avoir fait appel à un installateur capable de choisir l’équipement adapté aux besoins du logement.
  • Il existe également une chaudière à condensation fonctionnant au fioul. Cette solution est encore plus intéressante lorsque vous êtes déjà équipé d’une chaudière classique raccordée à une citerne individuelle : il suffit simplement de remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière fioul à condensation. L’installation n’a pas à subir d’aménagement particulier. D’après l’Insee, le fioul domestique a augmenté de +4,1% sur le mois de février et de +16,1% sur un an : s’équiper d’une chaudière plus performante devient donc une priorité.
  • Si vous êtes persuadé que le prix des énergies fossiles atteindra des sommets, la chaudière à granulés de bois est faite pour vous. Le bois de chauffage étant une énergie moins tributaire des cours internationaux et provenant de nos régions, son prix est stable et la ressource est renouvelable. De plus, le remplacement d’une chaudière bois vous donne droit à un taux de crédit d’impôt bonifié (26 % au lieu de 15 %).

Avec notre simulateur chauffage, découvrez quel système de chauffage est le plus adapté à votre logement afin de réaliser des économies sur votre facture.

La pompe à chaleur : un système toujours plus performant

Les fabricants ne se sont pas trompés en investissant dans ce système de chauffage innovant et performant. Capter les calories de l’air et de la terre est une source d’énergie fiable, gratuite et permet de réaliser de réelles économies sur sa facture de chauffage. Ces systèmes sont de moins en moins gourmands en énergie électrique car les constructeurs proposent des pompes à chaleur affichant un COP (Coefficient de Performance) toujours plus élevé. Deux principes bien distincts peuvent être exploités par la pompe à chaleur afin de chauffer un logement : l’aérothermie et la géothermie. La PAC air-air et la PAC air-eau exploite ce principe d’aérothermie : les calories de l’air sont captées pour produire de la chaleur. Le second principe est repris par la PAC géothermique en captant l’énergie de la terre. Point à souligner, une pompe à chaleur peut être réversible. Explication : elle peut servir de chauffage mais aussi de climatisation ! Une pompe à chaleur réversible peut, en effet, produire du froid et devient donc un climatiseur.

Profitez du printemps pour installer une pompe à chaleur réversible : bénéficiez ainsi d’une fonction climatisation dès cet été et d’un chauffage performant pour l’hiver, le printemps et l’automne !

Le poêle à bois : un chauffage économique sans compromis

Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas installer un chauffage central dans votre habitat, d’autres solutions économiques existent. Le poêle à bois apparaît comme le chauffage d’appoint le plus efficace et écologique. Ces dernières années, la performance des poêles a été nettement améliorée en atteignant des rendements toujours plus élevés. Le poêle à bois a retrouvé sa place dans le salon grâce à un faible coût d’installation et d’utilisation. La chaleur particulière qu’il dégage est également un atout indéniable. En effet, aucun radiateur électrique ne peut reproduire cette sensation de bien-être que procure le poêle lors de la combustion du bois. Le poêle à bûches peut satisfaire un large public grâce à une offre toujours plus importante et variée. Les fabricants débordent d’imagination en concevant des poêles s’adaptant à vos goûts et à votre intérieur. Et pour plus de confort (selon les besoins), le poêle à granulés de bois a un rendement énergétique parfois plus élevé que le poêle à bûches. Il est automatiquement alimenté en granulés de bois.

Enfin, faites appel à un professionnel qualifié et certifié QualiBois pour installer un poêle à bois. Ce système de chauffage nécessite l’installation d’un conduit d’évacuation des fumées.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions

19 Mar

Toutes les énergies sont fossiles; comme l’énergie nucléaire d’ailleurs. Car il faut utiliser du minerai (uranium) pour produire de la vapeur d’eau pour faire fonctionner ensuite le cycle de production. Mais il existe un autre procédé appelé : cogénération. Ce procédé fonctionne particulièrement bien mais peu d’informations circulent en France à ce sujet. Dommage car le concept de ces chaudières est trés interrésant. Ces machines ( Allemagne, Belgique, Pays-Bas et sûrement l’Autriche ) sont utilisées dans ces pays depuis déjà des années : production ECS, chauffage et de l’électricité consommable pour la maison, l’éxédent est revendu à un fournisseur. Ceux qui possédent ce genre de chaudière sont autonomes. Il existe un fournisseur Français.
Voilà une piste de réflexion pour votre site. Je pense qu’en France, contrairement à ce qui est véhiculé, les industriels voient d’un trés mauvais oeil ce genre de procédé arriver sur le marché Français car la poule aux oeufs d’or sera plumée. Regardez le marché de la pompe à chaleur ? Beaucoup d’installateurs sont aujourd’hui discrédités car les commerciaux de certaines entreprises, incompétent dans ce domaine, ont berné des clients. Car la vente était plus importante que la recherche réelle du besoin de la clientèle.

Hamel serge
19 Mar

Bonjour Serge,
Merci pour votre commentaire et votre remarque pertinente au sujet de la cogénération. Pas de doute, l’énergie nucléaire nécessite pour produire de l’électricité des ressources fossiles. D’ailleurs, la pompe à chaleur utilise cette électricité pour fonctionner et capter l’énergie géothermique ou aérothermique (ressources renouvelables). Concernant les équipements de chauffage de micro-cogénération, il existe surement un retard comparé à nos autres pays voisins mais nous avons déjà évoqué cette piste dans nos précédents articles ( chauffage : les innovations de demain, éligibilté au crédit d’impôt pour la cogénération). De plus, un de nos installateurs partenaires (ENR Systems) propose déjà des solutions de cogénération. Mais je vous l’accorde cette solution innovante mérite d’être mise en avant et pourquoi pas la proposer sur notre site au même titre qu’une chaudière condensation par exemple.

Clément Blasco
28 Mar

Les commerciaux ne font que vendre c’est bien connu. Mais n’oublions pas que derrière un commercial il y a un service technique qui se doit de valider. Dans mon cas, c’est un installateur disposant des labels Qualibois et EDF Bleu Ciel, le commercial m’a bien vendu une chaudière de 25Kw qui en fait n’était qu’une 21Kw et donc insuffisante. L’installateur a bien validé le devis… Mais quand les ennuis ont commencés : silence de l’entreprise, à ce jour silence et absence de réponse des certificateurs -pourtant contacté-, silence de la compagnie d’assurance (MAAF) : au final les différentes parties font de belles pubs mais n’assurent rien derrière et le client reste seul face à ses problèmes et sans chauffage … J’ai signé avec une entreprise qui présentait toutes les garanties mais j’ai appris que le label ne fait pas le prestataire.

fred55600
04 Avr

@fred55600 : Un label est un gage de qualité et de fiabilité. Votre triste exemple montre les limites d’un label. Il existe encore de nos jours un petit nombre d’installateurs bien peu scrupuleux. Votre cas illustre ce fait mais il est d’autant plus anormal qu’aucun organisme de certification ne s’est manifesté pour stopper cet installateur. Gageons que votre affaire soit réglée au plus vite et que seul les installateurs et commerciaux honnêtes et compétents soient reconnus par ces organismes pour obtenir les précieux labels.

Clément Blasco



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :