Prix du gaz : augmentation de 1,8% en 2015

Prix du gaz : augmentation de 1,8%
2015 va débuter avec une hausse des prix du gaz. Environ 7 millions de ménages se chauffant au gaz vont être concernés. Pourquoi cette augmentation ?

Une augmentation probable de 1,8%

Le site Internet du Figaro a rapporté que les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 1,8% au 1er janvier 2015. Cette hausse est justifiée par le doublement de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) qui contrebalance une diminution du coût de fourniture.

La formule de calcul de ces tarifs a été modifiée cet été en renforçant leur indexation sur les prix du marché plutôt que sur l’évolution des cours de pétrole brute. En respectant cette formule, une baisse de 0,6% aurait dû être prévue, selon le Figaro.

Depuis le 1er avril 2014, les ménages sont soumis à la TICGN. Cette taxe passera de 1,41 euro par mégawattheure à 2,93 euros en 2015, puis à 4,45 euros en 2016. Ainsi, les consommateurs de gaz vont également connaître une hausse des prix en 2016. Cette taxe s’applique à tous les opérateurs et non seulement à GDF Suez.

Une ouverture du marché favorisée

La hausse du prix du gaz incite les consommateurs à chercher d’autres alternatives pour payer moins cher. Une étude a été réalisée par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) révèle que les Français se détournent de GDF Suez au profit de nouvelles offres qui apparaissent sur le marché. Ainsi, en 2015, beaucoup de consommateurs devraient migrer pour obtenir un tarif plus attractif. La CRE a, en effet, précisé que le 1er janvier 2015 devrait « accélérer le rythme d’ouverture du marché de gaz naturel ». Pour l’organisme, cette date marque « la disparition des tarifs réglementés de vente de gaz naturel pour les sites non résidentiels dont la consommation annuelle excède 200 mégawattheures ».

Des énergies moins chères

Afin de ne pas subir les conséquences de ces hausses, vous pouvez passer à des systèmes de chauffage plus économiques ou passer à des énergies moins chères.

La chaudière gaz condensation vous permet de réduire votre consommation de gaz jusqu’à 35% et la chaudière gaz basse température permet de réaliser 20% d’économies par rapport à une chaudière gaz classique. Grâce aux différentes aides mises en place par le Gouvernement, il est possible de se faire subventionner, jusqu’à 80%, l’investissement.

Pensez également au bois pour réaliser des économies ! Le bois est le combustible le moins cher du marché. Un poêle à granulés de bois, par exemple, permet de diviser par deux vos factures de chauffage.

Grâce au simulateur Quelle Energie, vous découvrirez quelles solutions sont les plus adaptées à votre habitation pour faire des économies sur votre facture énergétique et profiter du crédit d’impôt. Vous aurez alors la possibilité d’obtenir des devis et d’être mis en relation avec des installateurs qualifiés près de chez vous.

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :