Précarité énergétique : un sujet toujours d’actualité en France

Embauche secteur du batîment

Savez-vous ce qu’est la précarité énergétique ? Ce phénomène toujours d’actualité en France désigne la difficulté à chauffer correctement et à coût acceptable un foyer. Environ 12 millions de Français sont concernés.

Selon l’Observatoire National de la Précarité Énergétique (ONPE) cette précarité touche les ménages classiques, les jeunes, les retraités, les familles monoparentales et se traduit par des impacts sur la facture d’énergie mais aussi sur la qualité de vie des individus qui l’éprouvent…

Un phénomène toujours présent

La précarité énergétique désigne la détresse et l’instabilité des individus en situation de fragilité sociale faisant face à leurs dépenses en énergie.

En cause, des revenus trop faibles pour payer les factures croissantes, auxquels s’ajoute le manque de performance énergétique des logements ; système de chauffage défaillant, mauvaise isolation…

Cette précarité se traduit aussi par une hausse de +4.5% de la facture annuelle moyenne des français par rapport à 2016. Les foyers modestes peinent à payer les factures et ont tendance à avoir des comportements arbitraires, voire à renoncer à un certain confort.

Comment mesurer la précarité énergétique

Différents indicateurs permettent d’admettre une situation de précarité énergétique:

  • Consacrer une part significative de ses revenus à ses dépenses en énergie. Si un individu dédie 10% de son revenu à sa facture d’énergie, son TEE (taux d’effort énergétique) est élevé et il est donc en situation de précarité.
  • Avoir des dépenses énergétiques supérieures à la médiane nationale (1584 euros par an) et faire partie du premier quartile de niveau de vie (foyer modeste) c’est être en situation de précarité énergétique. (source : ONPE, 2016)
  • Le sentiment d’avoir froid chez soi, de se sentir mal chauffé est aussi un indicateur non négligeable de précarité énergétique.

Impacts des dépenses énergétiques Impact sur la qualité de vie
La facture annuelle des ménages en précarité énergétique est de 1925€ /an (or la moyenne nationale est de 1584€ / an).
(ENL 2013, INSEE)
La DREES souligne que 38% des personnes sondées ayant souffert du froid (dépression) se disent très préoccupées (anxiété) par les questions de logement.
36% des ménages déclarent avoir des comportements arbitraires pour éviter une facturation d’énergie trop élevée. L’utilisation de chauffage d’appoint (alternative peu écologique) , monoxyde, humidité, maladies respiratoires.
600.000 individus ont fait l’objet d’intervention type suspension, réduction de puissance, résiliation de contrat, par les fournisseurs d’énergie pour motif d’impayé de facture.
(Médiateur national de l’énergie, 2016)
L’exposition à la précarité énergétique multiplie par 3,5 les risques de présence de moisissures dans le logement.
(CREAI-ORS Gefosat, 2013)

*DREES : Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques.

Quelques dispositifs de lutte contre la précarité

Dans un contexte de transition écologique, l’aspect social est une donnée clé du développement durable.

Bruno Léchevin, président de l’Observatoire National de la Précarité Énergétique estime qu’il est temps d’apporter des réponses innovantes et performantes pour éradiquer efficacement la précarité énergétique.

La loi de transition énergétique de 2015 prévoit la rénovation de 500.000 logements par an à partir de 2017, dont 250 000 pour les plus modestes .  Cet objectif vise une baisse de 15 % de la précarité énergétique d’ici 2020.

Des aides financières et subventions sont toujours disponibles . Le Pacte Energie Solidarité est un des dispositifs allant dans le sens de la lutte contre la précarité énergétique. L’opération consiste en l’isolation des combles perdus pour 1 €.

Saluée par le gouvernement, cette offre a permis à 50.000 foyers d’améliorer leur logement et leur confort thermique. Une offre soumise à des conditions de ressources pour privilégier les plus nécessiteux et disponible même pour les locataires avec l’accord du propriétaire.

> Plus d’informations sur le Pacte Solidarité Energie.

L’arrivée du chèque énergie est proche et couvrira tout le territoire pour l’année 2018. La distribution est prévue pour le 26 mars 2018, pour 4 millions de citoyens français, soit 1/3 des personnes en situation de précarité énergétique.

Cette aide est destinée à couvrir une partie des factures d’énergie, et est uniquement encaissable par les fournisseurs d’énergie. Le chèque énergie peut aussi être utilisé pour certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement.

Le montant du chèque est compris dans une fourchette allant de 48€ à 227€ selon le niveau de revenus et de la composition de votre foyer. La somme moyenne de l’aide est estimée à 150€.

Si vous êtes éligible, votre chèque vous sera automatiquement adressé sur la base de votre déclaration de revenus. À ce titre, l’administration rappelle qu’il est  important de remplir sa déclaration même si l’on ne paye pas d’impôt.

> Vérifiiez votre éligibilité dès à présent sur le site du ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Le saviez-vous ?

 

Les aides et subventions allouées aux travaux sont nombreuses. Parmi elles, on trouve notamment la Prime Energie Plus qui est spécialement dédiée aux foyer à revenus modestes.

 

La meilleure accessibilité aux primes énergies et le développement de nouveaux certificats d’économie d’énergie (CEE) spécifiques destinés aux ménages les plus précaires sont des priorités de l’Etat.

La résolution de la précarité passera par un meilleur accompagnement des acteurs de la rénovation (lire l’article sur les objectifs 2018 de le Capeb)  pour cibler les réels besoins en terme d’optimisation de logements.

Un service public dédié aux ménages, pour faciliter l’accès aux offres de financement  et l’incitation à la rénovation performante.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :