Plan de rénovation : les acteurs pro restent sceptiques

Quels types de chauffage par énergie ?

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a présenté l’objectif de 500 000 rénovations énergétiques par an avec une priorité sur les ménages en situation de précarité énergétique et les « passoires thermiques ».

Les organismes professionnels comme la CAPEB se montrent plus sceptiques sur les moyens de parvenir à de tels objectifs et s’inquiètent du montant alloué à la future prime qui remplacera le CITE à partir de 2019.  « A ce stade, nous craignons que les pouvoir publics ne décident seuls sans concertation et ne soient tentés de réduire encore les moyens alloués pour soutenir les particuliers », déclare la Confédération Artisanale.

Les objectifs

La généralisation des CPE

Le gouvernement souhaite encourager le développement de la rénovation et déployer des outils juridiques et financiers innovants, en généralisant les CPE : « Les CPE permettent de confier des travaux de rénovation à des entreprises qui s’engagent sur un niveau d’économie d’énergie sur lequel elles se rémunèrent ». La FFB demeure perplexe et préfère opter pour la diffusion de solutions « ad hoc » créées sur mesure.

L’UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière) a également réagi face à l’annonce du plan : « Les propriétaires n’ont pas tous la capacité financière permettant de payer des travaux obligatoires, d’autant que le retour sur investissement n’est pas immédiat et les aides financières prévues insuffisantes pour certains ménages ».

Le renforcement du Label RGE

Le label RGE est au cœur du Plan, et les acteurs appellent à un renforcement de la certification. Les professionnels labellisés devront effectuer un travail respectant un certain de nombre de normes et leurs travaux devront être régulièrement contrôlés. L’évaluation des travaux par les clients sera simplifiée et encouragée. Jacques Chanut a rappelé qu’il est nécessaire de dévoiler rapidement les éléments de la réforme, afin de diffuser l’information au plus vite auprès de l’ensemble des professionnels.

Quels types de chauffage par énergie ?

Davantage de contrôles

La Capeb attend plus de précisions du ministère sur la mesure visant à renforcer les contrôles. Elle rappelle que les organismes de qualification sont déjà « très actifs »; Qualibat, l’organisme chargé de délivrer le label RGE, a réalisé plus de 27 000 audits en 2017. La Confédération Artisanale souhaite que les contrôles soient plus ciblés, pédagogiques et personnalisés afin d’éviter de pénaliser les entreprises vertueuses et écarter les « éco-délinquants ».

« Nous comptons aujourd’hui plus de 12 000 Eco Artisans labellisés RGE » rappelle Patrick Liébus, le président de la Capeb. « Il ne faut pas casser cette dynamique qui doit constituer la base et les fondations sur lesquelles nous devons nous appuyer pour relever le défi de la rénovation énergétique. Ce dispositif doit être davantage soutenu pour être à la hauteur des enjeux ».


Les travaux de rénovation énergétique sont à faire idéalement en été ou au printemps. N’attendez pas l’hiver pour faire des économies d’énergie !


Le collectif « Rénovons ! » (Regroupement de plusieurs associations comme Cler, la Fondation Abbé Pierre, Soliha… et plus récemment Promotelec) estime que les objectifs du plan dévoilé par Nicolas Hulot à Angers demeurent « insuffisamment ambitieux » pour rénover les passoires énergétiques à l’horizon 2025. Les locataires en situation de précarité énergétique restent trop écartés du plan annoncé, s’indignent les membres du collectif. « Il manque encore et toujours un critère de performance énergétique clair et précis et des mesures visant à autoriser la location d’un logement ».

L’association Promotelec rappelle que l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments est liée à l’amélioration des performances environnementales.

Les dernières études montrent que la France n’a pas réussi à tenir ses engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment ceux issus du secteur du bâtiment. L’organisme plaide donc pour un durcissement de l’exigence du critère carbone dans le label E+C-, actuellement en expérimentation et qui préfigure la future réglementation environnementale attendue en 2020.

Le saviez-vous ?

 

En améliorant votre niveau de performance énergétique, vous pouvez avoir droit à des aides. Découvrez-les avec notre simulateur !

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :