Pensez d’abord à l’isolation de votre maison !

Les informations pleuvent actuellement dans tous les médias sur les différents moyens de produire de l’électricité verte ou de changer son type de chauffage pour économiser de l’énergie. Ces solutions sont l’avenir de nos consommations énergétiques, mais seulement si votre maison est énergiquement efficace, c’est-à-dire si elle est capable de retenir les déperditions de chaleur et d’isoler des variations de températures extérieures.

Pour beaucoup de foyers, avant de penser aux énergies renouvelables, il faut d’abord penser à l’isolation. Ceci passe par les fenêtres, l’isolation des combles et des murs de la maison. Le niveau d’isolation dépend pour beaucoup de la date de construction : plus la maison est ancienne et plus elle a de chance d’être mal isolée phoniquement et thermiquement. Le diagnostic énergétique (ou bilan thermique) permet de cibler les besoins premiers de la maison en vue d’une rénovation et met rapidement en lumière les défaillances de l’isolation. Quelle Energie vous permet d’avoir un premier aperçu en proposant la réalisation d’un bilan énergétique en ligne.

L’isolation se diversifie de plus en plus vers l’utilisation de matériaux plus naturels, tout aussi efficaces mais plus respectueux de l’environnement et plus agréables à la pose. Les spécialistes préconisent d’adapter le type d’isolation au cas spécifique de la maison.

Pour exemple, la ouate de cellulose se développe de plus en plus en France car elle présente un excellent rapport qualité-prix. Fabriquée à partir de papier journal recyclé, c’est un des matériaux les moins consommateurs en énergies grises, énergie nécessaire à leur production. Résistante au feu, répulsif naturel contre les vermines et très bon fongicide, la ouate de cellulose présente aussi des qualités thermiques excellentes.

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions

16 Sep

La ouate de cellulose est résistante au feu et aux vermines grâce à un traitement chimique tel le sel de bore. Or il est bien loin d’être inoffensif puisque la Commission de Bruxelles l’a classé dans la catégorie « reprotoxique » en nov 2008 ! Peut-on alors réellement dire que la ouate de cellulose est un isolant « naturel »… Nous n’avons finalement que très peu de recul sur l’utilisation en isolation des produits dits « naturels » (bien que certains contiennent jusqu’à 25% de polyester/liant) et j’espère que nous n’aurons pas de mauvaises surprises quant à leur usage dans les années à venir… Vouloir aller vers du naturel Ok mais prudence sur les additifs et autres traitements qui ne sont pas si naturels que cela ! 🙁

Girolle
17 Sep

Nous sommes en effet encore loin de pouvoir dire que les matériaux utilisés dans le bâtiment sont naturels (mis à part le bois bien sûr).

Il ne faut pas prendre le mot « naturel » tel quel… il est réellement utilisé à torts et à travers et la plupart du temps pour un usage de publicité.

Concernant la ouate de cellulose, sans doute pas parfaitement « naturelle », il faut tout de même lui reconnaître ses qualités « écolo » en comparaison des matériaux utilisés actuellement. Ne freinons pas l’innovation quand elle pointe son nez!

Anne Garcia



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :